Permalien de l'image intégrée

Rue de Charonne à Paris cette nuit.

Paris en proie à des attaques simultanées en divers points: prise d’otages, fusillades, et explosions. S’il ne s’agit pas d’une guerre, cela y ressemble: Trois explosions au stade de France (ou dans les environs du stade) ont retenti en milieu de soirée approximativement au moment de la mi-temps du match  de football en cours entre la France et l’Allemagne. Dans le même temps des fusillades ont éclaté en divers lieu des 10è et 11è arraondissement qui sont bouclés à présent par les forces d el’ordre, ainsi que le stade de France. Selon ITélé, le président François Hollande aurait été exfiltré du stade par ses services de sécurité.

Permalien de l'image intégrée

Les points rouges indiquent le lieux des fusillades qui se poursuivent à l’heure où j’écris d’après ITélé. rue de Charonne, rue de la Fontaine-au-Roi et au Bataclan où se déroulait un spectacle. Les 10è et 11è arraondissements sont bouclés par les forces de l’ordre: Vigipirate (l’armée) et le Raid, d’après un témoin. « Le Petit Cambodge », un restaurant aurait aussi été pris pour cible. Un serveur a reçu une balle dans le dos et a été évacué vers l’hôpital d’après la patronne des lieux. Ailleurs, dan sle même quartier des témoins étaient retranchés derrière les rideaux de fer de cafés à la terrasse desquels ils se trouvaient. Les journalistes témoignent qu’ils ont vu des corps étendus par terre au milieu de flaques de sang.

Au moins 18 morts selon le bilan initial qui s’est alourdi à 30 morts et maintenant à 40 morts et 60 blessés (23 h 45), un bilan qui ne cesse de s’alourdir. Pendant que les témoins s’exprimaient les coups de feu s’entendaient.
Pour le moment la plus grande confusion semble régner alors que les forces de l’ordre sont toujours en train de traquer les auteurs des fusillades.
D’après un témoin interrogé par nos journalistes sur place, un homme en voiture a tiré trois ou quatre rafales puis il a effectué des tirs uniques pendant 1’30 à 3′ en remontant la rue de Charonne. Après cette fusillade, une majeure partie de la terrasse du restaurant « La Belle Equipe » était à terre.

Impossible de savoir s’il s’agit d’attentats islamistes, mais en raison du contexte actuel, on ne voit pas très bien qui pourraient organiser de telles attaques simultanées en divers endroits de la capitale, en dehors d’islamistes. Comme la langue de bois est de règles, pour éviter, selon la formule consacrée, les « amalgames », dés qu’ils s’agit de musulmans. 

Le premier ministre rejoint ainsi le président français François Hollande, qui était vendredi soir au ministère de l’Intérieur où un « point de la situation » était en cours après les fusillades dans le centre de Paris et des explosions dans le secteur du stade de France, au nord de la capitale, selon l’AFP.

La photo d’un riverain témoigne de plusieurs corps étendus sur le sol de la rue de Charonne, recouverts de draps. 

Permalien de l'image intégrée
Selon BFMTV à 22h45, un corps démembré a été aperçu au Stade de France, pendant qu’au Bataclan une prise d’otages est en cours également selon BFMTV.

La préfecture confirme qu’une prise d’otages est en cours dans la salle de spectacle du Bataclan, dans le XIe arrondissement. Selon un témoin, deux hommes sont rentrés au Bataclan, armés, sans autres signes distinctif, habillés normalement; ils ont tiré à l’extérieur et à l’intérieur de la salle. « On a appelé les policiers à 21h47 », précise ce riverain.

Aux abords de la rue de la Fontaine au Roi, le secteur est complètement bouclé, nous rapporte notre reporter sur place. De nombreuses voitures de polices et de camions de pompiers stationnent dans la rue, non loin du restaurant Le Petit Cambodge, où une fusillade a éclaté.

Selon le tout premier bilan de la préfecture de police de Paris, trois personnes ont été tuées dans des explosions dans le secteur du stade de France où se déroulait un match amical France-Allemagne et 15 sont décédées au Bataclan.

La préfecture vers 22h30 dénombrait au moins trois fusillades, peut-être quatre .

La police autour du Bataclan où a lieu la prise d’otages.

Louis Alliot, pour le FN a twitté : « M. Valls, vous voyez où est le danger ? Le vrai ! Irresponsable ! » Cela alors que les frontières sont bouclées pour empêcher les Européens de venir manifester contre la Cop21…

Les dernières informations de la fusillade survenue à Paris ce vendredi font état d’un bilan qui ne cesse de s’alourdir. La préfecture de Paris avance à présent au moins 40 morts et plus de 60 blessés.

Demain matin la situation sera certainement plus claire, mais il me semblait important de répercuter les informations telles qu’elles ont été recueillies en direct ce soir.  E.D.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. tirebouchon says:

    Hollande et sa clique, Valls, Taubira, Cazeneuve, Le Foll, Sapin, Belkacem, Le Drian, et tous les clowns suivants. à montré toute son incapacité il doit démissionné !

    Quand à Sarkozy qui avec BHL ont leur part de responsabilité dans la politique belliqueuse de la France, ils n’ont qu’un droit fermer leur gueules

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com