victime-australie

Australie – Un homme détenteur de la nationalité française et âgé de 29 ans a tué une jeune femme britannique à coups de couteau avant de crier « Allah Akbar » lors de son arrestation. Le même individu a également blessé deux autres personnes. Les faits se sont déroulés dans un petit hôtel de Home Hill, localité rurale au sud de Townsville, dans le nord de l’Etat, a déclaré le directeur adjoint de la police de l’Etat du Queensland (nord-est) Steve Gollschewsk.

Encore un coup d’un « déséquilibré » ?

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. oui, oui , mais c ‘est SUR , un déséquilibré

  2. brandenburg says:

    oooooooo

  3. daflon says:

    J’aimerais bien voir la tête du « Français ».

  4. pamino says:

    Le sous-chef de la police de l’État fédéral du Queensland en Australie (qui s’appelle Gollschewski, pas Gollschewsk) a dit au rapporteur d’un journal queenslandais : « Il ne s’agit pas ici de race ou de religion. Il s’agit d’un comportement d’un individuel. » (En même temps, on rapporte le cri de « Allahu akbar » qui a été entendu par la police ; il en résulte que ce cri a été poussé bien après l’attentat.)
    Ce que veut dire un policier australien par les paroles citées, c’est : « Nous voilà ici devant des faits objectivement criminels, que nous avons poursuivis comme tels. La question de savoir le degré de culpabilité d l’assassin n’est pas une question pour la police. Il est à l’hôpital et sera traduit en justice. »

    de « This is not about race or religion.

    « It is individual criminal behaviour. »

    • pamino says:

      (excusez les fautes typographiques ; il faut lire : « le degré de culpabilité de l’assassin » et biffer le « de » qui commence le prochain alinéa)

  5. simonviollet says:

    Smail Ayad, un français pure souche qui va prêcher la bonne parole jusqu’aux antipodes

    on est en train de redevenir un pays de missionnaires

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com