maroni

Au Liban, actuellement, un violeur est exempt de sa peine s’il épouse sa victime. Autrement dit, un violeur s’il est disposé à continuer à violer sa victime impunément n’a qu’à l’épouser, c’est ce qui existe dans de nombreux pays musulmans… C’est dire le niveau où est placée la femme dans la société Moyen-orientale.

Le député kataëb Marouni, (vivement applaudi selon la vidéo) qui a refusé de supprimé l’article sur cet aspect de la loi sur le viol, au cours d’une table ronde organisé par le Rassemblement Démocratique de la Femme Libanaise qui demande l’abrogation de l’article de loi, estime que « la femme libanaise a le privilège de pouvoir refuser d’épouser son violeur, contrairement à des femmes venant d’autres pays« , ce qui selon lui est un privilège remarquable. Et de préciser, selon l’Orient Le Jour: « Au vu de certaines circonstances, nous devons nous interroger sur la façon dont des femmes poussent les hommes à les violer ».  Le député qui ajoute: « Nous sommes attachés aux droits de la femme et opposés à la violence mais, dans le même temps, nous sommes contre l’abolition de cet article ». Il se positionne pour sa réécriture.

M. Elie Marouni, membre du parti kataëb, est un député maronite, c’est-à-dire catholique… C’est dire le fossé qui sépare la société moyen-orientale des sociétés européennes. Comment s’étonner des viols collectifs et de la considération dont souffrent les européennes de la part des clandestins, souvent célibataires et jeunes, qui rentrent en foule en Union européenne? Imaginons ce que peut penser un musulman sous l’influence du Coran qui prône la soumission totale de la femme à l’homme quant un représentant « catholique » prône de tels comportements si contraires à l’Évangile ?

Les propos du député du parti de Samy Gémayel ont néanmoins provoqué l’émoi si on en croit l’Orient le Jour (extrait ci-dessous):

L’article 522 stipule que l’auteur d’un viol, d’un enlèvement ou d’un détournement de mineure est exempté de toute sanction s’il épouse sa victime. Récemment, Élie Keyrouz, député des Forces libanaises [Parti également chrétien ndMPI], qui s’est également exprimé lors de cette conférence, avait présenté une proposition de loi pour abolir l’article en question.

Par ailleurs, le député Marouni s’est exprimé en faveur de la transmission par les femmes de la nationalité libanaise, estimant néanmoins que cette disposition bouleverserait « l’équilibre démographique du pays en raison de la présence d’un million de réfugiés palestiniens et de deux millions de Syriens qui se marient au Liban ».

Ces prises de position d’Élie Marouni ont « provoqué la colère de certaines participantes à cette table ronde », indique un communiqué du RDFL [Rassemblement Démocratique de la Femme Libanaise] publié à l’issue de cette table ronde. Le reportage de la LBCI sur cette conférence a montré une activiste, Hayat Mourched, exprimant sa honte et sa désolation.

Le RDFL a, par la suite, envoyé une lettre au président du parti Kataëb, Samy Gemayel, dans laquelle il s’étonne des propos de M. Marouni.

Il n’en demeure pas moins que les déclarations de ce député sont symptomatiques de la dégradation des mœurs de la société libanaise dans laquelle l’influence chrétienne est de plus en plus réduite en raison d’une vague d’immigration musulmane palestinienne à la fin du XXème siècle, suivie des déferlements migratoires actuels, comme ceux qui affluent en masse en Union européenne. Le Liban,  est cependant le seul pays du Moyen-Orient, qui donne une place dans sa constitution aux chrétiens. C’est-à-dire qu’au Liban, les chrétiens ne sont pas des dhimmis, (des soumis à l’islam), ne sont pas des citoyens de seconde zone… Mais à quoi cela sert-il si les chrétiens se mettent à adopter les marqueurs sociétaux de l’islam, alors qu’auparavant c’était plutôt l’inverse qui se produisait ?

Les avancées de l’islam sont les reculs de l’identité française

Au moment de la guerre du Liban (1975-1990), Jean-Marie Le Pen avait coutume de parler du risque de « libanisation » de la France si celle-ci persistait à accueillir des immigrants d’Afrique du Nord. Que dire aujourd’hui où ce sont des masses de clandestins musulmans qui affluent? Les propos du député maronite Elie Maroni sont le reflet de la courbe qu’est en train d’amorcer, à son tour, la société européenne et plus particulièrement française, avec, au nom de la laïcité, le retrait de signes religieux chrétiens -jusque au second rang du Front national (Florian Philippot)-, avec les burkinis sur les plages, les burqas et les femmes voilées dans la rue, les cantines aux menues halal, les hôpitaux dans lesquels les maris exigent que leurs femmes soient examinées par d’autres femmes et sont prêts à provoquer des scandales pour réfuter des médecins hommes, les piscines aux emploi-du-temps aménagés pour des plages horaires réservées aux musulmanes, les cours en arabe dés la maternelle qui vont encrer les petits musulmans dans leurs mœurs barbares, le changement des programmes scolaires qui gomment les racines chrétiennes de la France au nom d’une prétendue laïcité, véritable cheval de Troie de l’islam, et aussi la transformation des pratiques d’abattage des animaux dans les abattoirs, qui font que la plupart des viandes que nous consommons sont aujourd’hui hallal sans que nous le sachions, avec les pratiques barbares que cela implique sur le sort des animaux de nos campagnes, et avec la taxe que nous payons sans en avoir conscience au profit de l’islam.

Ceux qui, naïvement, estiment qu’un burkini sur une plage ne fait de mal à personne se trompent. C’est un recul de notre civilisation, qui de reculs en reculs n’est déjà plus ce qu’elle était il y a quelques années seulement. Ceux qui y voit une expression de la liberté, -même en admettant que les femmes en burkini soient consentantes-, se trompent aussi. C’est la liberté de l’islam qui avance contre la liberté des autochtones. C’est l’identité de la France, qui malgré les dérives révolutionnaires est encore profondément marquée par la liberté* chrétienne, qui se perd.

Il suffit d’avoir entendu, hier, même par brides, tant il était difficile d’y échapper, le discours de François Hollande en faveur de l’imprégnation de la société française par les marqueurs musulmans au détriment des signes chrétiens, pour comprendre à quelle allure la société française est entrée en phase active de Grand remplacement, non seulement de population, mais aussi de civilisation.

Note: *Liberté chrétienne: il s’agit de liberté au sens noble de respect. Le christianisme a émancipé la femme, et fait progresser notoirement l’influence des femmes dans tous les aspects de la vie politique et sociale au Moyen-âge, ce que la Révolution et le XIXème siècle feront régresser en même temps que le christianisme, sans pour autant effacer cette influence qui a modifié en profondeur le destin des femmes en Occident.  Lire à ce sujet « la femme au temps des cathédrales », de la grande historienne médiéviste Régine Pernoud. « C’est du XIè au XIIIè siècle que la condition de la femme à atteint son zénit, c’est alors qu’elles ont pu à tous les niveaux, imposer leur empreinte sur la société. »

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

20 commentaires

  1. Robert Ghanem says:

    Elie Marouni est un député Libanais dont le frère à été assassiné par balles par un homme du même village suite à une rixe.

    Donc suivant la même logique d’Elie Marouni, je peux affirmer à mon tour que le frère d’Elie Marouni est un peu responsable de son assassinat, car il a certainement provoqué l’autre villageois afin qu’il le tue.

    • @ « le frère d’Elie Marouni est un peu responsable de son assassinat, car il a certainement provoqué l’autre villageois afin qu’il le tue. »

      Je ne savais pas que les libanais étaient masos!

  2. Nous sommes en pleine libanisation. Cet exemple de ce député catholique maronite montre bien comment la société et les gens glissent tout doucement sans même s’en rendre compte dans une société aux valeurs inverses des leurs. c’est comme par capillarité, par osmose, les plus vindicatifs déteignent sur ceux qui ne sont attentifs à rien et qui, par commodité, ne veulent pas lutter, prennent tout à la légère.

    C’est comme ça que ça se passe en France, il n’y a qu’à voir les féministes qui nous ont cassé les bu… avec le paternalisme, le machisme, le droit des femmes à porter des vêtements provocants, les « ni putes, ni soumises », qui maintenant soutiennent les pires soumissions des femmes, pourvu qu’elles soient musulmanes.
    Bientôt il faudra que la société entière soit soumise.

    • " Pour le coup " says:

      Retour de bâton prévisible et mérité.
      C’est une loi universelle de la vie , dans l’univers , tout ce qu’on fait nous est rendu entre 3 et 10 fois plus puissant .
      Tout est entendu et nous revient effet boomerang !

  3. Cet article est vraiment un concentré de féminisme, du féminisme soit disant « catholique ». Allez, pauvres aveugles, qui ne voyez pas que c’est vous les premiers responsables de la situation lamentable de notre société, continuez de saper encore et encore les vestiges de l’ordre moral et naturel : une chose est sûre, le Bon Dieu se montrera terrible face à une telle trahison !

    • Lars, votre commentaire me fait un bien fou, merci.
      Bon courage maintenant pour supporter les commentaires outrés des fémi, heu, catholiques de Tradition s’il vous plaît, à venir…

    • Vous êtes mûr pour la dhimmitude, Lars, à moins que vous ne soyez déjà musulman. Cela vous étonne ? Eh oui, de la Vierge Marie à Jeanne d’Arc, le christianisme a rendu sa dignité aux femmes.

      Vous illustrez parfaitement l’objet de l’article, les français sont en train de sombrer dans l’islam sans s’en rendre compte et vous en êtes l’archétype. Prêt à admettre que les violeurs puissent être exempts de leur faute en épousant leur victime… Dans certains pays, dit ce député, les victimes sont obligées d’accepter d’épouser leur violeur si celui-ci le veut….

      Au passage confondre le féminisme qui promeut l’esclavage de la femme (avortement, travail sous-payé etc) et le christianisme, il faut être à la masse.

  4. Je suis bien sûr opposé a cette loi, mais votre article est plein d’erreurs d’interprétations , par exemple quand vous dites que l’immigration des palestiniens au Liban a diminué l’influence chretienne, les palestiniens n’ont toujours pas l’identité libanaise et ne sont pas représenté au niveau de l’état , ils vivent dans des camps à part , l’influence chrétienne a diminué oui mais c’est le fait de « réveil » d’autres communautés libanaises (sunnites, chiites …) ce qui est légitime sachant qu’ils sont au Liban depuis aussi longtemps que les chrétiens et qu’ils constituent plus de la moitié de la population libanaise, pour ces même raisons c’est complètement faux de parler de libanisation en France c’est juste incomparable . (Les musulmans au Liban sont des libanais « de souche » comme les chrétiens d’ailleurs)
    De plus les lois libanaises sont anciennes et on ne peut pas sous pretexte que cette loi soit « arriéré » la mettre sur le dos des musulmans , vous le dites vous meme les chrétiens avait plus d’influence avant et les lois ont aussi été influencé par les ottomans, les français .. qui ont à une époque colonisé le Liban .
    Vous dites que les chretiens au liban adoptent les marqueurs sociétaux de l’Islam mais ces marqueurs étaient deja présents dans leur culture (modèle familiale etc )

    • François says:

      La présence de très importantes communautés étrangères dans un pays a forcément une grande influence dans ce pays. D’ailleurs la présence des Palestiniens n’est pas étrangère à une grosse partie de la guerre civile qui a eu lieu dans les années 1980.

      Ce type de loi a pu être influencé par la présence des ottomans mais certainement pas par la présence française, car jamais une telle loi ne serait pensable en France, et dans le passé moins encore qu’aujourd’hui, où la présence musulmane de plus en plus influente laisse craindre le pire. Du reste le Liban était un protectorat de la France en aucun cas une colonie, ce qui est bien différent.

      Le côté « arriéré » n’est pas le sujet. Ce n’est pas l’aspect arriéré qui est choquant, c’est l’aspect islamique.
      Là où le christianisme a rendu sa dignité à la femme, l’islam l’avilit. Cette loi en est une preuve. Ce qui est encore plus choquant c’est qu’un chrétien puisse défendre l’idée qu’un violeur soit exempt de sa faute s’il épouse sa victime, ce qui est complètement incompatible avec le christianisme. Et ce qui est le pompon dans cette histoire c’est que le député dit que dans d’autres pays qui partagent cette loi islamique, la femme n’a même pas le droit de refuser de se retrouver sous la domination de son violeur par le mariage.

      • Oui les palestiniens sont coupables de tas de choses au Liban et sont blamables. Mais d’une part les palestiniens qui ont émigré au Liban ne sont pas comparables aux français d’origine nord africaine , ils sont arrivés avec des armes de guerre. Et d’autre part la France n’est pas le Liban , le Liban est par sa composition d’origine un pays multi confessionelle ; et n’a jamais été vraiment indépendant (ottomans, français, palestiniens, syriens, israeliens, saoudiens, iraniens…) la guerre civile a été déclenché et entrenu par ces ingérances alors que la France est une puissance indépendante et non victime d’ingérence étrangères (pas de manière explicite du moins) et ce ne sont pas les 5% de français musulmans qui vont changer quelque chose.
        Donc arretons de parler de « libanisation ». Il est vrai qu’il y a des difficultés liés à l’immigration en France mais ce n’est pas en soutenant des thèses farfelues que les choses vont s’arranger.

        Et croyez moi la dignité de la femme est respecté par les musulmans, pour la majorité , sinon il y a des cons partout.

        « Hadith Sunan Abu Dawud Livre 38, No 4366 :
        […] Ils l’amenèrent alors devant le messager de Dieu (paix soit sur lui). Lorsque le prophète s’apprêtait à donner sa sentence, l’homme qui avait attaqué (violé) la femme se leva et dit : « Messager de Dieu, je suis coupable ». Le prophète dit à la femme : « Pars, car Dieu t’a pardonnée ! » (Mais il dit quelques bons mots à l’homme). Quant à l’homme qui a eu des reltations sexuelles avec elle, il dit : « lapidez-le à mort ! »  »
        Je ne vois pas l’aspect islamique de cette loi ?

        • François says:

          « 5% de français musulmans? » Dites-vous ? D’où tenez-vous ce chiffre d’évidence ridicule?

          Arrêtez de dire n’importe quoi. Les viols collectifs en Allemagne et dans de nombreuses villes des pays du nord, qu’est-ce que c’est ? Les insulte l’irrespect envers les femmes si elles sont v^étues à l’occidentale etc…

          Et les viols d’enfants dans les piscines et ailleurs. Il y en a tellement qu’on ne les compte plus.

          La charia s’applique aux musulmans qui appliquent le Coran. Envers les autres tout est permis à commencer par l’esclavage. Il n’y a qu’à voir ce qui s’est passé en Algérie. Les autorités favorables à l’Islam ont beau essayer de gommer l’Histoire, trop de gens ont vécu ces événements pour qu’on ne sache pas de quoi il retourne.

  5. yahyâ al-baljiki says:

    Mince alors, même quant c’est un chrétiens (dans une ancienne colonie française (ou un truc pareil), avec tout ce qu’elle y a fait, comme dégâts), c’est de la faute à l’Islâm!!! : )

    Du grand comique, faudrait peut-être aller vous cacher, ou vous faire soigner, au choix?

    Ceci dit, juste sur ce point (parce que l’histoire de burikini, il me semble que c’est même pas en accord avec l’islâm, trop moulant, donc encore une foi (par ignorance?) vous faites blublublu, sur un truc qui (sauf erreur) ne fait même pas partie de l’Islâm… J’voudrais faire le parano j’dirais que c’est une ruse pour poussez les muslims dans cette égarement, mais le pire c’est que je pense que votre ignorance est telle que vous êtes sincères… C’est grave! Mais bon, faut bien que la globalization continue je présume, chacun ayant son rôle?), bref, vous pouvez m’indiquer où dans le Qour’ân, ou la Sounnah, ou la Shari’ah, il y a ce truc d’avec le violeur?

    Je rappelle que mentir est toujours un péché dans le christianisme, non?

    Mais bon, c’est bien, continuez comme ça… : )

    Au fait, quelqu’un sait où je peu trouver une bonne combi de surf??? : (

    • Certes, mentir est un péché pour les chrétiens, mais pas pour les musulmans c’est pourquoi, avec le pseudo que vous avez pris, on ne discute pas avec vous.

      • yahyâ al-baljiki says:

        Pouf, pouf, je dois être triste? Vous connaissez l’invisible maintenant, ou que vouliez-vous dire de si inintéressant, que je ne suis qu’un basané qui veut se faire passé pour un blanc, que j’ai mentit, quoi d’autre? Pas compris…

        D’un niveau trop haut comme pensée pour moi je présume, en même temps…
        Savez-vous déjà de quoi vous parlez?

        En tout cas merci de confirmer le pécher de mentir, pour ensuite mentir, toujours très classe comme technique… : )

        Un pieu mensonge est-ce cela?

        D’ailleurs quant on suis certains chrétiens, et si on se devait de réfléchir comme eux, on ne pourrait que conclure que leur religion est basée sur la tromperie, le mensonge, la mal honnêteté, la fourberie et l’hypocrisie, ce qu’il est vrai n’est pas du tout très flatteur…

        On pourrait même y rajouter l’absence de toutes ces qualités dont ils se prétendent constamment pourtant, mais on pourra mettre ça dans l’hypocrisie…

        Bref, toujours pas de preuves, scientifiques, et réels, autre donc que les commérages des commères?

        • Pas de commérage, simplement la réalité de 14 siècles d’Histoire.

          14 siècles sans équivalent ailleurs et surtout pas dans le Christianisme.

          Taqiya, quand tu nous tiens…

  6. yahyâ al-baljiki says:

    Merci de me parler de « taqiya », mais j’espère au moins que vous ne faites pas partie des gamins de la pseudo résistance, parce que c’est de chez les hérétiques de shiites que cette hérésie viens, donc, rien avoir avec l’Islâm…

    (D’ailleurs avec ce qu’ils viennent de leur mettre avec leur « Grand Satan », comprend pas que certains n’ont toujours pas compris… C’est dialectique peut-être?
    M’enfin, chacun son âge mental aussi. Et de nos jours…)

    C’est tellement un classique (le coup de la taqiya) que je pourrais même vous accusez de l’avoir dit en toute connaissance de cause, et donc de mentir consciemment, sans trop craindre de me tromper, et donc de moi-même mentir, tartufe quant tu te tiens… :

    Quant à l’histoire, oui, off, rien que la christanisation de l’Amérique me suffirait à vous renvoyer dans les cordes, sans même parler de celle de l’Europe du Nord, ou du massacre de Jerusalem, etc… mais ce serait me rabaissez à votre si bas niveau!

    D’ailleurs les premiers à avoir attaquer les muslims, et même en tuer, c’est les polythéistes, et les juifs, et non l’inverse, un mot à dire la dessus, ils auraient du se laissé trahir et massacrer, pas de légitimes défenses pour le muslim?

    Bref, encore une de vos fourberies et autres jugements à divers vitesses…

    Donc, au lieu de blablater comme vous aimez tant, et à défaut d’apporter des preuves, pourquoi ne vous instruiriez-vous pas?

  7. Va faire ta sinistre propagande islamiste ailleurs al-baljiki, connard de terroriste. Dégage! Rejoins ton frère en enfer! https://www.rtbf.be/info/societe/detail_interview-avec-le-cerveau-presume-de-la-cellule-de-verviers?id=8905637

    • Abdelhamid Abaaoud se faisait appeler Abou Omar al-Baljīkī, il a été liquidé à Saint-Denis après de très nombreux crimes et forfaits, en Syrie comme en France et peut-être ailleurs. Qu’il rôtisse en enfer!

      C’est bizarre de prendre comme pseudo le nom d’un terroriste parmi les pires que la création ait enfantée, surtout avec le prénom yahyâ qui signifie « il vit ».

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com