Les députés de la République dominicaine tiennent la dragée haute à l’OMS, l’ONU, Amnesty et autres grandes instances, et ONG mondialistes et refusent de faire la moindre concession à la politique de mort en dépit de pressions énormes et de chantages de toutes sortes. Ceci arrive quand les autorités nationales de l’Église restent fidèles à l’Évangile, ce qui est exceptionnel aujourd’hui dans le monde en raison des dérives du Concile Vatican II, il n’y a qu’à observer les désastres qui s’abattent sur l’Irlande depuis que les évêques ont cessé de lutter contre le mondialisme, avec dernièrement la nomination d’un musulman homosexuel comme Premier ministre et l’acceptation par référendum du mariage gay en 2015, alors que tant que les évêques avaient tenu bon sur la doctrine, les Irlandais avaient vaillamment résisté. Le poisson pourrit toujours par la tête.

Le 31 mai dernier, les sénateurs de la République dominicaine ont rejeté les demandes du gouvernement de dépénaliser l’avortement dans certains cas et ont ratifié de nouveau le Code pénal dans les mêmes termes qu’en décembre dernier.

C’est à la suite de ce vote de décembre que le gouvernement avait demandé aux parlementaires de modifier le Code en dépénalisant l’avortement quand la grossesse met en danger la vie de la mère, quand elle résulte d’un viol ou d’un inceste, et quand le fœtus n’a aucune chance de survie.

La commission nommée par les sénateurs a recommandé de rejeter cette proposition, ce qu’ils ont fait par 27 voix sur les 29 présents.

Les évêques ont félicité les sénateurs par un long communiqué où ils soulignent notamment qu’ils sont conscients des énormes pressions internationales qu’ils ont subies (OMS, ONU, Amnesty…), et des critiques virulentes qui s’abattent sur eux, « mais l’histoire les récompensera, parce qu’ils ont défendu ceux qui sont sans voix, et ont démontré que la grandeur de notre nation s’exprime dans la protection des plus faibles ».

Le Code pénal doit encore passer une dernière fois devant les députés. Source: le blog d’Yves Daoudal

« La nation a donné un signal vigoureux quant à la défense de la vie comme valeur inviolable et comme fondement de la société » ont également déclaré les évêques.

La république dominicaine est un pays des Grandes Antilles qui fait partie des Caraïbes et du continent américain. Elle occupe environ les deux tiers de l’île d’Hispaniola. Elle compte un peu plus de 10 millions d’habitants. Le Parlement du pays est composé du Sénat (32 sénateurs élus au suffrage direct pour 4 ans) et de la Chambre des députés (178 députés élus au suffrage direct pour 4 ans). Les députés qui ont été appelés à voter ce texte ne représentaient qu’une fraction des 178 députés, puisque c’est une commission nommée par le Sénat qui a été appelée à voter.

27 députés sur les 29 présents ont rejeté la proposition, ce qui démontrent que ces hommes tiennent davantage à leurs âmes qu’à toutes les tentations qui n’ont pas du manquer de leur être soumises pour les faire chuter. On ignore s’il y a eu des absents lors du vote.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

30 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Le monde des « grandes puissances  » reçoit une belle leçon de Vie par le gouvernement de la République Dominicaine …
    Bravo à ces députés Dominicains qui ont bien compris que l’opposition à l’avortement est une garantie pacifique du droit de chaque être humain à la protection de la vie , du commencement de celle – ci jusqu’à sa fin naturelle .
    Encore un beau signe du Plan Divin , St Dominique est au combat !
    L’Ordre des frères prêcheurs est un ordre MENDIANT …!
    St Dominique , Chanoine espagnol , se rendant en mission POLITIQUE au Danemark traversait le Sud de la France lorsqu’il reçut la Révélation de l’hérésie qui dévastait le Languedoc … De concert avec son Évêque avec lequel il était très proche , il décida de prendre en main l’évangélisation et la conversion de la région par le biais de la prédication , activité dans laquelle le futur saint excellait , grâce à une instruction poussée et un don certain .
    Porte – parole de l’Evangile jusqu’aux confins de la Terre …

    • Michelyne says:

      Y’en a qui sont capables de se tenir DEBOUT pour défendre les PLUS VULNÉRABLES et dans ce cas-ci les enfants encore dans le ventre de leur mère…….Vive la CULTURE de VIE! Vive la République Dominicaine! Que Dieu les guide et les protège.

      • MA Guillermont says:

        Nous aussi … oui nous sommes DEBOUT … Michelyne .
        Et nous irons jusqu’AU BOUT .
        Plus que quelques mois !

  2. MCF68 says:

    Ne rien voir, ne rien dire, ne rien faire et passer sous silence les avortements clandestins.

    • Yseult says:

      Ah mais comme c’est astucieux. Les bébés sont tués ? légalisons le meurtre de bébés! Il y a de la pédophilie ? Il y a des attentats ? Il suffit de légaliser les attentats et tout ira bien! Il y a des meurtres ? Légalisons les meurtres . Les retraités reviennent cher ? il n’y a qu’à les anesthésier légalement, Etc.

      Avec vous, il n’y aura plus de problèmes! Il faut dire que c’est bien ainsi que les mondialistes avancent avec leur politique de mort qui s’attaque aux plus faibles. La politique de mort de mort c’est la politique des forts contre les faibles.

      S’il y a des problèmes sociaux il faut les résoudre et NON par le meurtre.

      • MCF68 says:

        Concernant l’avortement qui vous parle de meurtres de bébés ? Quasiment tous les pays du monde sauf la république dominicaine serait des meurtriers ?. Décidément votre bêtise n’a pas de limites.

        • MA Guillermont says:

          De nombreux pays rejettent l’avortement , pourquoi mentez – vous ?

          Les pays ont évité la controverse et ont rejeté l’avortement à la Conférence sur les Femmes tenue le 13 Mars 2015 réunie à New – York pour faire le bilan de 20 ans de progrès sur les sujets concernant les femmes .

          • MCF68 says:

            Vous devriez vous renseigner avant de dire des bêtises. Les pays qui l’interdisent complètement comme la République Dominicaine sont très peu nombreux.

            • MA Guillermont says:

              Vous devriez faire le tour du monde pays après pays …
              Ma réponse était à votre post …pas sur l’interdiction totale de l’avortement comme l’ont fait bravant les pressions exercées a leur encontre … encore bravo et merci pour nos tout-petits bébés sauvés … à nos frères Dominicains !

              • MCF68 says:

                J’ai un petit peu voyagé dans ma vie quand même. Les pays qui pratiquent l’interdiction totale sont très peu nombreux : moins d’une dizaine à mon avis. La boucherie a de moins en moins de succès Tous les autres l’autorisent à des degrés divers.
                Puisque vous aimez les chiffres j’en ai aussi quelques uns :
                – 47 000 femmes en meurent tous les ans.
                – 8 000 000 souffrent de complications liés a un avortement à risque
                – Les avortements à risque sont les principales causes de mortalité pour les jeunes filles de 15 à 19 ans dans les pays en voie de développement.
                Mais je gage que çà ne doit beaucoup vous émouvoir. Moi si. Parce que je sais que les 3/4 de ces avortements à risques pourraient être évités grâce à un meilleure accès à la contraception.
                – un petit dernier pour finir : 85 % des opposants l’avortement sont….. des hommes

                • MA Guillermont says:

                  Il y a trois sortes de mensonges , les mensonges , les gros mensonges et les statistiques .
                  Mark Twain

        • Yseult says:

          Autrement dit, en suivant votre raisonnement abscons il suffit d’être nombreux à commettre des meutres pour qu’il n’y ait plus de meurtres ?
          Tuer un être humain, c’est un meurtre, que ce soit le pape qui le commette ou tous les pays du monde. Tous sont des meurtriers. Et vous probablement aussi si enclin a trouver des excuses.

          • MCF68 says:

            Mais çà n’est pas un meurtre. Mais je note que pour vous aussi 47 000 femmes qui meurent chaque année faute de conditions médicales décentes ça ne pèse pas bien lourd. Le droit à la vie oui… mais pas pour tout le monde manifestement.

            • On y va says:

               » On estime à 50 millions le nombre d’avortements dans le monde …chaque année … »
              Posted 27 June 2008

              • MCF68 says:

                Et 225 millions de femmes n’ont pas accès aux méthodes de contraception modernes.

            • Да здравствует Россия says:

              Vous êtes dans l’incohérence totale. Vous avez un problème sérieux de logique à moins que ce ne soit un problème de déni de réalité.
              – D’une part ces 47 000 femmes (?) n’ont qu’à ne pas avorter et elles ne mourront pas.
              – Ou bien elles n’ont qu’à ne pas forniquer au mauvais moment
              – D’autre part est-il morale de sauver une personne en danger de mort (mais responsable) en en tuant une autre complètement innocente ?
              – Enfin pour sauver ces 47 000 femmes dont je vous laisse la responsabilité du nombre, plutôt que les forcer à commettre des crimes, ne vaudrait-il pas mieux leur donner les moyens d’élever leurs enfants ?

              Ceci dit il a toujours existé, même dans les pays les plus pauvres, la possibilité d’abandonner son enfant non-accepté aux services sociaux, et dans l’anonymat. Dans les pays catholiques il y avait moyen d’abandonner son enfant dans une tour spéciale sans même être vu, avec la certitude qu’il allait être élevé correctement. Cependant certaines femmes ont toujours préféré avorter quand même.

              Il existe toujours l’assistance publique, qui ne met en péril ni la vie de la mère, ni celle de l’enfant.

              Je ne vous demande pas de comprendre, cela semble être au-dessus de vos possibilités.

              • MCF68 says:

                Et puis les gens qui se suicident, ils n’ont qu’a pas se suicider. Vous devez tout ignorer de la situation de détresse d »une femme qui se retrouve enceinte sans l’avoir voulu. En France, à une certaine époque c’était puni de mort.Çà ne les a pas arrêter.
                Je regrette l’absence de la contraception parmi les moyens que vous proposez.
                J’aime bien le coté « forniquer au mauvais moment », on sent tout de suite en quelle haute estime vous les tenez. D’un autre coté ces pauvresses, elles sont mal considérées depuis Eve. Quel manque de bol.
                Je ne vous demande pas pas de les aider, l’indignation a géométrie variable dont font part les 85 % d’hommes favorables à l’avortement n’a jamais eu ma sympathie

  3. MCF68 says:

    J’ai un petit peu voyagé dans ma vie quand même. Les pays qui pratiquent l’interdiction totale sont très peu nombreux : moins d’une dizaine à mon avis. La boucherie a de moins en moins de succès Tous les autres l’autorisent à des degrés divers.
    Puisque vous aimez les chiffres j’en ai aussi quelques uns :
    – 47 000 femmes en meurent tous les ans.
    – 8 000 000 souffrent de complications liés a un avortement à risque
    – Les avortements à risque sont les principales causes de mortalité pour les jeunes filles de 15 à 19 ans dans les pays en voie de développement.
    Mais je gage que çà ne doit beaucoup vous émouvoir. Moi si. Parce que je sais que les 3/4 de ces avortements à risques pourraient être évités grâce à un meilleure accès à la contraception.
    – un petit dernier pour finir : 85 % des opposants l’avortement sont….. des hommes.

    • MA Guillermont says:

      Un petit effort … combien de pays dans le monde ?
      Sans tricher !

      • MCF68 says:

        De mémoire je dirai environ 200 pays. Si je me suis pas tromper 10 doivent pratiquer une interdiction totale. soit 5 % du total. donc 95 % des pays ont une législation (plus ou moins ouverte) qui autorise l’avortement. Cà va ? J’ai bon ?
        Concernant les statistiques même Mark Twain peut dire des bêtises.

        • MA Guillermont says:

          Pas bon .
          Allez je vous aide , vous qui aimez faire parler les chiffres , les mélanger , vous en servir , bref en jouer …234 .
          Pas trop difficile , …

          • MA Guillermont says:

            Pour une fois … mettez dans le BON ordre .

            • MCF68 says:

              Pour une bonne fois donner une bonne réponse. Il n’est pas si simple de répondre à la question du nombre de pays dans le monde. Suivant comment vous compter cela va de 197 à 324.

              • MA Guillermont says:

                Rajouter les 20 arrondissements de Paris + le Macron Land .

                • MCF68 says:

                  Vous comptez l’état islamique aussi ?

                  • MA Guillermont says:

                    Imaginez un peu …

                    • MCF68 says:

                      Je ne sais pas. Mais au final ma proportion reste juste. + de 95 % des pays dans le monde autorise l’avortement a des degrés divers.

  4. Muelsch says:

    Pourquoi MCF68, vous obstinez-vous à rester sur ce site ? Ou alors cherchez-vous la réponse à des questions qui vous taquinent ?

    • MCF68 says:

      Les questions que j’ai eu l’occasion de poser sur la religion sont toujours restés sans réponse. Maintenant quand je vois les débats (au demeurant intéressants) animés sur les questions théologiques je comprends pourquoi.

  5. SANS SOUCHE says:

    Il est dommageable que l’on ne puisse laisser aux femmes dominicaines le libre arbitre et la liberté de choisir quoi faire avec leur utérus, sans que le « sexe fort » vienne toujours dicter la conduite à tenir, sachant ce sexe fort n’est pas la principale victime des conséquences de ces interdictions….

    Mais dans ces religions soit-disant monothéistes catho, musulmane, force est de constater que chaque fidèle se prend pour un mini-Dieu lui-même pour se permettre juger, de condamner les pratiques des autres, ou pire de rendre la justice lui-même, sans parler des injures pour ceux qui osent avoir un avis contraire.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com