rafael-correa-onu

Le président équatorien Rafael Correa a répondu samedi à l’ONU qui demandait des explications à l’Equateur sur le fait que l’avortement restait pénalisé dans le nouveau code pénal du pays .

« Messieurs, occupez-vous de vos affaires et non de celles d’un pays souverain », a répliqué Rafael Correa.

Le nouveau code pénal, approuvé à l’Assemblée et partiellement voté par l’Exécutif indique que l’avortement est autorisé uniquement dans des cas très limités de viol de personnes handicapées, ainsi que dans les cas où la vie de la mère est en danger. Le législateur devrait analyser les observations du président dans les huit jours après la ratification du texte original.
Le président équatorien Rafael Correa, catholique, a ouvertement manifesté son désaccord avec l’avortement qu’il considère comme un «crime». Sa position a récemment provoqué une crise interne dans le groupe des législateurs, beaucoup d’entre eux étant sur le point de voter en faveur de la dépénalisation.
Correa a accusé l’ONU et sa « bureaucratie internationale » de pratiquer «l’ingérence illicite et illégale ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Bernard says:

    Merci Rafael…Puisse Dieu protéger les pays de l’ALBA de la religion satanique issue des loges maçonniques alliées aux idéologues sionistes, reprise à leur compte par nombre de chefs d’état (femme, homme ou « autre ») sans scrupules et par le machin onusien…

  2. Pingback: Le président équatorien recadre les sacrificateurs de foetus de l’ONU | How To Experiment ?

  3. FERRARI says:

    Je viens de voir la photo de notre cher ministre Manuel Valls qui copine avec des hauts dignitaires de la maçonnerie. Elle me fait peur. Heureusement que la photo du Président Rafael Correa me rassure. Son sourire radieux témoigne d’une volonté de respecter la vie, fut elle embryonnaire. Cependant le combat sera dur et laborieux, mais nous savons tous que l’union fait la force, c’est pourquoi nous devons apporter notre soutien aux dirigeants des pays qui ont le courage d’affronter l’ignominie…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com