Le taux d’enfants avortés dans le monde est variable, bien qu’on puisse diviser les pays en trois catégories selon le degré de culture de mort.

Un pays est hors-concours avec plus de la moitié des enfants assassinés dans le ventre de leur mère : il s’agit du Groenland qui s’illustre déjà par l’un – sinon le – taux de suicide le plus élevé du monde.

Six pays exterminent entre 25 et 50 % d’une classe d’âge. Sur ces six pays, cinq sont ou ont été des dictatures communistes : Cuba, Russie, Estonie, Chine et Mongolie, le sixième, la Suède, ayant été une société d’infantilisme socialiste qui s’est longtemps caractérisé par le taux de suicide le plus élevé du monde et que se caractérise aujourd’hui par un ethnomasochisme extrême, malgré l’apparition de mouvements de résistance chez les jeunes.

Cinq pays tuent entre un cinquième et un quart de leur jeunesse. Sur ces cinq pays, quatre sont ou ont été des dictatures communistes ; Kazakhstan, Bulgarie, Moldavie et Roumanie. Le cinquième, la France, est un pays totalement infesté par l’idéologie communiste depuis 1944.

Moins gravement atteints que ces 12 pays puant la mort, on trouve les 10 pays situés dans la tranche 15-20 % d’enfants liquidés in-utero : le Canada, les Etats-Unis, la Norvège, le Danemark, la Hongrie, la Lettonie, l’Arménie, le Kirghizistan, le Vietnam et l’Australie.

Dans la tranche des 10 à 15 % d’enfants sacrifiés, on trouve 16 pays : l’Espagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la République Tchèque, la Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Slovénie, la Slovaquie, l’Ukraine, la Belarus, la Lituanie, l’Azerbaïdjan et le Tadjikistan.

Avec moins de 10 % mais plus de 5 %, on trouve 7 pays : la Tunisie, le Portugal, l’Allemagne, la Suisse, l’Afrique du Sud, l’Ouzbékistan et le Turkménistan.

Les pays tuant moins de 5 % de leurs enfants à naître sont 6, dont 4 pays musulmans : la Turquie, l’Albanie, le Kossovo et la Bosnie et deux pays où la religion catholique est encore forte : la Croatie et l’Autriche.

Notons l’inversion accusatoire propre aux communistes : ils accusent le fascisme d’être une idéologie de mort, mais ce sont leur régime qui massacre le plus d’enfants…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

7 commentaires

  1. Guy de la Croix says:

    Et la plupart des gens ne veulent pas encore reconnaitre que l’avortement est l’ORIGINE DE TOUS NOS MAUX… avec la conséquence immédiate de la volonté occidentale européenne d’importer les musulmans en Europe vaste escroquerie qui va accélérer la disparition de la civilisation d’Europe occidentale exceptée la Russie qui reste chrétienne à plus de 80 %… et les pays de l’Est qui ont appris à souffrir grâce au communisme…et qui ne se laissent pas faire par Bruxelles commandée par le mondialisme amerloc et juif des USA… qui il faut quand même le savoir a créé DAECH avec Israël pour génocider les peuples de Syrie et d’Irak… qu’on se le dise enfin…

  2. Cadoudal says:

    les communistes n ‘exterminent pas seulement les enfants à naître.

    ils se font un devoir sacré de génocider l’ ennemi de classe, les fascistes, les capitalistes, les gens de l’ ancien monde,
    ceux qui sont sceptiques envers le socialisme, la démocratie, le stalinisme..

    bref , les ennemis du « Peuple »

    ils en ont exterminé 100 millions, sans doute beaucoup plus.

  3. MA Guillermont says:

    Un monde de mort pour ceux qui dénoncent les sacrifices de nouveaux – nés et d’enfants , Ronald Bernard qui avait exposé les méthodes et pratiques complètement dépravées et horribles des élites Lucifériennes a été retrouvé mort aujourd’hui .
    Un soldat de l’amour qui a combattu pour la cause de la Vie .
    Soldat volontaire tombe au champ d’honneur .
    Je rends hommage à la famille de Ronald Bernard dont le témoignage a fait le tour du monde et a mis à la lumière les atrocités du pouvoir de l’Ombre .

    • Toujours cette légende de millions de morts après 1974. Comme si avant les femmes n’avortaient pas. Et de façon au moins équivalente à aujourd’hui.

  4. pamino says:

    En qui concerne vos « deux pays où la religion catholique est encore forte : la Croatie et l’Autriche » :
    Je connais assez bien une Française mariée avec un Allemand qui l’a trompée en son absence dans le lit conjugal avec une Croate. Celle-ci est devenue enceinte de jumeaux et la grossesse s’est évoluee en-delà de la date limite en Allemagne pour les avortements. À ce moment-là les époux se sont réconciliés. La Croate est allée en Croatie où elle s’est fait avorter, après quoi elle est revenue en Allemagne.
    En ce qui concerne l’Autriche : j’ai l’impression qu’on devrait exclure Vienne pour que votre statistique fût en ordre. Je voudrais savoir aussi si le cardinal Schönborn —
    « To prayer the dean and the soft voice invite,
    « Who never speaks of hell to ears polite. »*
    — s’est exprimé à ce propos.
    *Pope (poète catholique[!] anglais du Ier moitié du XVIIIe) : ‹The rich man’s house›.

    • Merci, je n’ai pas été assez précis. La Croatie et l’Autriche sont catholiques par rapport à la France (voir mon article sur la croyance en Dieu il y a quelques mois)

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com