Assad2

Damas / Lors de l’interview qu’il a accordée à la chaîne de télévision chinoise Phœnix TV, le président Bachar al-Assad a déclaré : «Récemment et après la participation de l’armée de l’air russe à la lutte anti-terroriste, la situation s’est améliorée et l’armée syrienne a progressé dans de nombreuses zones sur le territoire syrien».

Le président al-Assad a ajouté qu’après le 1er mois de la participation militaire russe, les groupes terroristes avaient reculé et pris la fuite par milliers vers la Turquie puis vers d’autres pays.

«La lutte anti-terroriste ne se réalisera pas uniquement par le biais des raids, mais il faut avoir des soldats sur le terrain», a dit le président al-Assad qui a précisé à cet effet que les Russes s’appuient sur les forces terrestres syriennes et coopèrent avec elles.

Questionné sur une coordination entre les forces américaines et le gouvernement syrien, le président al-Assad a nié toute forme de coordination ou de contact entre les deux parties. Quant aux dernières manœuvres communes entre les avions de combat américains et russes, le président al-Assad a indiqué que ces manœuvres avaient pour but d’éviter toute collision entre eux car ils opèrent parfois dans la même zone.

Répondant à une autre question sur l’opposition modérée en Syrie, le président al-Assad a fait noter qu’il n’y a pas en réalité de groupes d’opposition tangibles, indiquant qu’un groupe d’opposition ne se représente pas par des combattants ni par des personnes qui portent des armes automatiques ou toute autre arme, mais il tient un discours politique. «Si on parle des parties dépendant des extrémistes, la plupart de ces groupes sont affilés à al-Qaïda, à Daech ou à al Nosra, mais si on parle de l’opposition politique, certaines parties de cette opposition se trouvent à l’intérieur de la Syrie et d’autres sont hors de la Syrie. Une partie d’elle fournit un soutien politique aux terroristes alors qu’une autre ne le fait pas mais elle s’oppose aux terroristes et soutient le gouvernement malgré son appartenance à l’opposition», a fait valoir le président al-Assad.

Passant à la création de Daech, le président al-Assad a souligné qu’il a été créé en Irak en 2006 sous le nom de «L’Etat Islamique en Irak et au Levant», et ce sous la supervision de l’occupation américaine, ajoutant que Daech et al Nosra sont issus d’al-Qaïda en Afghanistan. «L’idéologie de Daech est wahhabite», a rappelé le président, soulignant le soutien financier que la famille gouvernante en Arabie Saoudite et beaucoup de personnalités wahhabites ont apporté à l’Etat Islamique et à al Nosra. «Quant au point de vue logistique, tout soutien apporté à Daech, en sources humaines, en fonds ou par la vente du pétrole, passent via la Turquie et en coopération avec les Saoudiens et les Qataris», a affirmé le président al-Assad.

« Daech est un corps étranger dans notre pays, mais il a pu prendre le contrôle de certaines zones via la terreur, la répression et le meurtre. En réalité, sa force provient aussi de la Turquie et d’un appui personnel d’Erdogan et de Davutoglu», a précisé le président al-Assad.

Répondant à une question sur les parties qui achètent le pétrole à Daech, le président al-Assad a dit que cela se fait essentiellement via la Turquie. «L’argent provient du Qatar, de l’Arabie Saoudite et du gouvernement turc lui-même pour acheminer le pétrole de la Syrie vers la Turquie car la plupart des gisements pétroliers se trouvent près de la Turquie et de l’Irak, alors Daech vend le pétrole via la Turquie car il ne peut pas le faire via l’Irak qui lutte contre lui».

Questionné sur la possibilité que la Syrie se réconcilie avec la Turquie et l’Arabie Saoudite dans l’avenir, le président al-Assad a dit que l’objectif essentiel pour les politiciens, l’Etat et le gouvernement en Syrie est de travailler au profit du peuple. “Donc, ils répondront positivement à toute nouvelle proposition si ces pays sont prêts à cesser leur appui aux terroristes”, a t il précisé.

A propos de sa vision sur l’avenir politique de la Syrie, le président al-Assad a ajouté que la priorité serait essentiellement accordée à l’économie et à la reconstruction.

«Il faut nouer un dialogue inter-syrien, et on travaille avec la Russie pour engager un nouveau dialogue entre les Syriens, qui peut se tenir à Moscou», a dit le président al-Assad.

Le président al-Assad a apprécié les positions de la Chine qui avait utilisé le veto quatre fois durant la crise pour soutenir le gouvernement et le peuple syriens, ainsi que le droit international et la charte de l’ONU.

Passant aux dégâts qui ont touché le patrimoine culturel, le président al-Assad a indiqué que le patrimoine de la Syrie est mondial. «Des sites antiques inscrits sur la liste du patrimoine mondial ont été détruits et des antiquités ont été volées pour les vendre sur les marchés internationaux », a précisé le président al-Assad qui a souligné que la Syrie travaillera avec les pays amis et les organisations internationales, dont l’UNESCO, pour les récupérer.

Au sujet des réfugiés, le président al-Assad a indiqué que ceux-ci ont été obligés de quitter la Syrie pour deux raisons: les menaces dangereuses des terroristes et l’embargo imposé par l’Occident à la Syrie.

«La Syrie combat des terroristes venant de plus de 100 pays du monde et soutenus par les plus puissants et riches pays du monde, mais ceux-ci n’ont pas pu vaincre les Syriens», a martelé le président al-Assad. «Le problème de l’Occident est qu’il ne comprend pas le peuple syrien ni la région et c’est pourquoi ses calculs sont erronés depuis le début».

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com