Frédéric PICHON est diplômé d’arabe et docteur en Histoire contemporaine. Ancien élève de l’IEP de Paris, il a vécu à Beyrouth et séjourne régulièrement au Proche-Orient depuis 2002, en particulier en Syrie. Il enseigne la Géopolitique en classes préparatoires. Auteur d’une thèse sur la Syrie, il est chercheur associé à l’Equipe Monde Arabe Méditerranée de l’Université François Rabelais (Tours). Consultant médias pour la crise syrienne et le Moyen-Orient, il donne régulièrement des conférences sur les sujets en lien avec la géopolitique de la région.


Stratpol.com

Fabius a dit :  « al Nosra fait du bon boulot »

Cazeneuve a dit : « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad! »
Hollande a dit :  « en Syrie , nous avions le choix entre un dictateur et des terroristes , nous avons choisi les ..rebelles » (sic); « Les rebelles » étant des terroristes islamistes… Mais le menteur national n’arrive pas à prononcer les vrais qualificatifs de ses alliés: langue de bois habituelle, qui ne parvient pas à dissimuler la force d’un tel aveu de la part de Hollande!

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Salsifia says:

    Bien sûr que c’est Bachar ou le chaos ! On a vu ce qu’est devenu l’Irak après la chute de Saddam Hussein, et la Libye. Mais hollandouille et fabouse, tous deux juifs et sionistes, ont tout intérêt à déstabiliser la Syrie, et la vider de ses occupants, pour favoriser le grand Israël.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com