La pression du lobby homosexuel est décidément très forte. Le patron de Barilla, non content d’avoir reformulé ses propos sur la famille, a rencontré des associations LGBT italiennes ce lundi 7 octobre à Bologne. Il a de nouveau demandé pardon avant d’annoncer que des mesures en faveur des LGBT seraient prises par sa société. Quant aux associations LGBT, elles  ne cachent même plus leur puissance : «On pourrait dire que Barilla fera des campagnes pro-homo à l’avenir, mais ce n’est pas sûr pour le moment. Nous devons nous rencontrer à nouveau pour discuter de leurs nouvelles publicités. Ils feront probablement quelque chose pour notre communauté, car ils/elles ont compris que les LGBT ont un grand pouvoir. Et c’est assez étonnant: maintenant les LGBT ont aussi un poids sur les politiques des marques.» Mais ce n’est pas tout, les associations attendent même des mesures concrètes de la part de la marque.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com