bataclan-13nov

Commémorations et émissions spéciales se multiplient pour rappeler la tuerie du 13 novembre 2015. Mais un rebondissement vient perturber le discours officiel.

Les travaux de la commission d’enquête parlementaire belge au sujet des attentats avaient déjà permis d’apprendre que des militaires présents sur place au tout début de la fusillade au Bataclan avaient reçu l’ordre de ne pas intervenir, puis de ne pas prêter leurs armes aux policiers arrivés sur les lieux.

Cette semaine, Le Canard Enchaîné affirme que des gendarmes sont également arrivés sur place avant la police. En l’occurrence, il s’agissait des hommes de l’escadron 31/7 de Reims, chargés initialement de sécuriser les locaux de Radio J, de Libération et du domicile privé de Manuel Vals. Lorsque les premiers coups de feu sont signalés, leur officier envoie une partie du détachement vers le café La Belle Equipe. Constatant la situation, une colonne d’assaut est organisée par le capitaine de gendarmerie pour intervenir au Bataclan. 

Plus surprenant encore, une heure plus tard, « le même préfet refusera aux super gendarmes du groupe d’intervention dépêchés à la caserne des Célestins, à deux pas du Bataclan, de prêter main-forte à ses poulets de la BRI. », écrit Le Canard Enchaîné.

Le sujet est resté tabou. Onze mois plus tard, les gendarmes en question ont discrètement reçu la médaille de la Sécurité intérieure… avant d’être envoyés en Nouvelle-Calédonie.

Qu’est-ce que cela cache ? Pourquoi militaires et gendarmes ont-ils été tenus à l’écart, avec interdiction d’intervenir, alors qu’ils étaient sur place bien avant la police ? Des questions bien légitimes que le gouvernement balayera d’un simple mot : complotisme. Dormez en paix, braves gens, le gouvernement vous répète qu’il faut lui faire confiance et ne se poser aucune question.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

23 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    J’ ai toujours pensé que la tuerie du Bataclan était un false flag (opération sous fausse bannière) depuis le départ. De même qu’ à Nice celle de la promenade des anglais.
    Je vous passe sous silence d’ ailleurs certains détails troublants dans ces deux affaires.
    Et n’ est-ce pas môssieur R²D² alias Caseneuve en personne qui poursuit la jeune policière niçoise, chargée de la surveillance vidéo, afin qu’ elle ne se taise à jamais ? Parce que ses dires ne sont pas conformes à ceux que le gouvernement veut faire avaler aux braves gens ?

    N’ oublions pas que dans les deux cas l’ état d’ urgence a été promulgué ou relancé.
    Et cet état d’ urgence apparemment sert plus à contourner et à simplifier les procédures judiciaires ou/et administratives habituellement nécessaires pour « ennuyer » certains sites dits complotistes ou bien des personnes qui sont jugées très contestataires au pouvoir en place… qu’ à arrêter ou mettre hors d’ état de nuire des terroristes !
    On peut également se poser la question : qui dans cette « bien-pensance » décide que des sites ou personnes sont hors la loi ? Sous quels critères ?

    L’ état d’ urgence se termine en janvier 2017 alors auront-nous droit à un autre attentat permettant de le prolonger ? N’ oublions pas que ce régime pourrait interférer dans les futures élections…

    • LA plupart de ces attaques sont des false flag .
      L’attaque d’Orlando , LA même chose . Il y a eu des témoignages de gens dans le club QUI ont dit avoir vu plusieurs tueurs , comme à Nice et plein d’autres mystères encore , MAIS tout est étouffé très vite et on oublie et LA mafia de Satanistes ont leurs larmes de crocodile à chaque commémoration et la tuerie continue,les gens quand ils ne sont pas tués dans des attaques terrorists ,meurent à petit feu , étouffés par ces forces diaboliques quelque soit la forme qu’elles prennent.

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Et c’ est reparti pour un tour ?

       » Dans un entretien à la radio britannique BBC, diffusé dimanche 13 novembre, le premier ministre Manuel Valls a déclaré que l’état d’urgence allait sans « doute être prolongé de quelques mois » en janvier, notamment dans la perspective de l’élection présidentielle.
      « Il est difficile aujourd’hui de mettre fin à l’état d’urgence. D’autant plus que nous allons nous engager dans une campagne présidentielle dans quelques semaines avec des meetings, avec des réunions publiques. Donc il faut aussi protéger notre démocratie. »
      « Par ailleurs, ce dispositif d’état d’urgence nous permet aussi [de procéder à] des interpellations, des contrôles administratifs qui sont efficaces (…) Donc oui, nous allons vivre encore sans doute pendant quelques mois avec cet état d’urgence », a-t-il ajouté lors d’un entretien à l’émission BBC HARDtalk.
      L’état d’urgence, instauré en France après les attaques du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts à Paris et à Saint-Denis, a déjà été prolongé de six mois fin juillet.
      Tout en déclarant vouloir rester « très prudent » à cet égard, le premier ministre a estimé que le risque d’une attaque organisée par un commando comme cela avait été le cas le 13 novembre 2015 avait « plutôt tendance à diminuer ».
      « En revanche nous pouvons faire face à des attaques du type de celle que nous avons connues à Nice [en juillet]. C’est-à-dire des individus qui sont actionnés directement par Internet, par des réseaux sociaux, par l’organisation Etat Islamique [EI] sans avoir eu besoin de passer par la Syrie ou par l’Irak », a-t-il ajouté.
      « Besoin de coopération »
      Interrogé également sur une possible renégociation des accords du Touquet fixant à Calais (Pas-de-Calais) la frontière franco-britannique, M. Valls a d’abord plaidé la « coopération » :
      « On peut toujours faire évoluer un traité, mais si demain nous disions qu’il n’y a plus d’accord, qu’il n’y a plus de traité, et que la frontière est ouverte, ce serait des milliers et des milliers de personnes qui convergeraient vers le Royaume-Uni, ce serait un drame sur la Manche et un problème majeur pour ce pays. Ça montre bien que nous avons besoin d’une coopération. »
      Les principaux candidats à la primaire de la droite, dont le premier tour aura lieu le 20 novembre, ont appelé à renégocier les accords du Touquet, conclus en février 2003 entre Londres et Paris.  »

      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr

    • Raiford says:

      « False flag » sans aucun doute.

      Sans aller jusqu’à dire qu’ils l’avaient organisé, certains hommes politiques avait connaissance de l’imminence d’un attentat (exercice d’alerte pour tous les hôpitaux parisiens, le matin même)

  2. Français matraqués fiscalement, Français assassinés par les arabes, Français au chômage sur le pavé, Français envahis, Français punis quand ils ne votent pas comme il faut, Français tondus comme des moutons, Français méprisés quand ils critiquent la pseudo élite…. Ne votez plus pour la maffia LRPS !

    • Christine says:

      Français matraqués fiscalement !

      Là, vous avez raison !!!

      Selon certaines sources, il semblerait que seules 10% des forces affectées à la lutte contre le terrorisme le sont réellement !

      Les 90% restantes sont affectées au flicage des Français et au flicage financier des Français !

    • J’approuve et ajoute: Français manipulé par une presse assujettie aux pouvoirs. Français punis dans sa culture, Français émasculés. Il est temps de voter pour des candidats qui ne font pas parti du « système », je pense à Didier Tauzin.

      • Claudine Lancosme says:

        J’espère que le Général Didier Tauzin aura les signatures nécessaires !!! Un homme digne d’être chef d’état, comme l’a été avant lui le Général de Gaulle .

  3. Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLANDE et ce gouvernement . Vivement un changement pour la FRANCE en 2017……………..

    • hathoriti says:

      si la république est en danger, ne comptez pas sur moi pour la défendre ! Je défends la FRANCE !

      • Bien dit ! Il y a la France = République et la France = France. C’est évident que les élites ont beau parler des « valeurs » de la République. On ne sait de quoi il s’agit. Il suffit qu’on me parle de la FRANCE que je sache de quoi il s’agit. Vive la FRANCE et non à la farce républicaine.

  4. Paul-Emic says:

    le système a réussit à qualifier les interrogations légitimes des citoyens , même si parfois elles sont maladroitement exprimées, de complotisme c’est à dire à utiliser un mot très proche du complot, mais sans par exemple un préfixe privatif ou contraire comme « in » « a » ou « dé ».
    En l’occurrence le suffixe « isme » est impropre puisque il signifie qui est partisan de . Le gaullisme c’est le courant de ceux qui sont partisans de De Gaulle, le conservatisme rassemble les conservateurs, donc le complotisme rassemble les comploteurs . Logique. Pourtant ceux qui dénoncent des complots ne sont en rien partisans des complots, tout au contraire.
    Ensuite, par une manipulation sémantique parfaitement décrite par Orwell (la novlangue) les médias et le systèmes ont effectué une inversion de la réalité et transformé le sens pour que ceux qui dénonçaient des complots réels ou supposés, soient vus comme des comploteurs donc des criminels , pourtant cette attitude n’est en soit n’est porteuse d’aucune nuisance et d’aucun danger sauf envers les comploteurs s’ils existent.
    Le système s’efforce donc désormais à rechercher les dénonciateurs et à les punir avec une exception notable, ils sont épargnés quand ils sont de gauche et respectent globalement le système . Ils sont alors nommés donneurs d’alerte .

  5. hathoriti says:

    Je ne fais aucune confiance à ce gouvernement ! Quand il dit rouge, je pense bleu et inversement ! Je les méprise !

  6. La gauche a l’art de la dialectique, changeant à souhait le sens des mots. Des discours mensongers sans l’ être vraiment. Du camouflage verbal. Hélas c’est contagieux il suffit de voir la presse officielle ou entendre les commentaires télés. Dans le genre Valls réussit très bien à la suite de son maître. Un système de logorrhée que même la droite LR pratique. Il suffit d’entendre Sarkozy ou Alain Juppé, pour avoir de l’eczéma apparaître sur la peau. Français ne vous laissez pas enfumés.

  7. Bravo Soline!Je suis entièrement d’accord avec les propos de votre commentaire.J’ajouterai qu’il faudra traduire en justice pour haute trahison tous ceux qui se sont succédé au pouvoir après le président Pompidou car ils n’ont absolument rien fait pour le mieux être de leur peuple sinon de se remplir les poches et de caresser dans le sens du poil tous les envahisseurs même les plus dangereux par ce qu’ils sont susceptibles de voter pour eux afin qu’ils gardent leur place bien au chaud et largement rémunérée.

  8. Philippe says:

    Il ne s’agit probablement que du résultat de l’inorganisation et de l’incompétence ce ceux qui auraient dû donner les ordres, et qui ensuite tentent de cacher leur responsabilité.

  9. Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLANDE et ce gouvernement . Vivement un grand changement pour la FRANCE en 2017.

  10. J’ai toujours pensé que c’était le gouvernement qui avait commandité ces attentats. Les terroristes ont été contactés par les services secrets, ils n’étaient pas aux ordres de l’Etat islamique.

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Exact. Les auteurs sont quelques voyous de quartier prêt à tout pour du fric. Les islamistes ont bon dos dans cette affaire.
      Il fallait cela pour décréter l’ état d’ urgence. Et idem à Nice pour le remettre en vigueur.

  11. Quentin says:

    Quelle belle blague cet article, il ne faut pas croire tout ce qu’on vous dit et toujours vérifier si l’information en vrai
    .
    Quel journal d’information PROFESSIONNEL, et non Médias-presse.info, ou plutôt CIVITAS qui est un parti catholique-intégriste : http://www.lesechos.fr/elections/primaire-a-gauche/0211492439754-presidentielle-2017-hamon-pour-un-49-3-citoyen-2042619.php) ne met pas le lien vers l’article en question (celui du Canard Enchaîné).
    Je pense que si le canard avait réellement écrit cet article d’autres sites le partageraient et il serait sur la une. Ce qui dans les deux cas n’est pas le cas (http://www.lecanardenchaine.fr/la-une-du-16-novembre-2016/).

    Ne croyez pas tout ce que vous lisez. C’est de la désinformation totale. Un site d’information qui annonce des faits non-vérifiables (sans source) est très souvent un site de propagandes. La vérité est le cadet de leurs soucis.

  12. A Quentin : Désinformation avez vous dit ??? lisez donc ceci et on en reparlera après lolll : http://www.profession-gendarme.com/attentat-pourquoi-ont-ils-interrompus-laction-des-gendarmes/

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com