Belgique – Un individu cagoulé a foncé ce matin avec sa voiture contre les barrières de sécurité de la caserne des commandos de Flawinne. Les militaires ont ouvert le feu. L’homme est néanmoins parvenu à prendre la fuite à pied.

Après une chasse à l’homme, l’individu a été arrêté. Pendant ce temps, les démineurs examinaient si le véhicule abandonné contient des explosifs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    Certainement encore in « déséquilibré » comme il y en a eu (4 ou 5 )en FRANCE !

  2. « Les militaires ont ouvert le feu. L’homme est néanmoins parvenu à prendre la fuite à pied. »

    C’est à se demander si les militaires le visaient…
    Heureusement que ce n’est pas la guerre, car bonjour la défense!…

  3. « Pendant ce temps, les démineurs examinaient si le véhicule abandonné contient des explosifs. »

    D’après ce que je me rappelle de mes révisions sur la concordance des temps, il faudrait écrire « contenait » et non pas le présent ; je me trompe ?

  4. Etienne says:

    Les militaires ne visaient pas le chauffeur – dit-on – mais les pneus de son véhicule.

    Pour pouvoir le viser en état de légitime défense, l’agresseur aurait dû s’en prendre au personnel de garde et pas aux barrières.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com