Belgique – Un individu cagoulé a foncé ce matin avec sa voiture contre les barrières de sécurité de la caserne des commandos de Flawinne. Les militaires ont ouvert le feu. L’homme est néanmoins parvenu à prendre la fuite à pied.

Après une chasse à l’homme, l’individu a été arrêté. Pendant ce temps, les démineurs examinaient si le véhicule abandonné contient des explosifs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    Certainement encore in « déséquilibré » comme il y en a eu (4 ou 5 )en FRANCE !

  2. « Les militaires ont ouvert le feu. L’homme est néanmoins parvenu à prendre la fuite à pied. »

    C’est à se demander si les militaires le visaient…
    Heureusement que ce n’est pas la guerre, car bonjour la défense!…

  3. « Pendant ce temps, les démineurs examinaient si le véhicule abandonné contient des explosifs. »

    D’après ce que je me rappelle de mes révisions sur la concordance des temps, il faudrait écrire « contenait » et non pas le présent ; je me trompe ?

  4. Etienne says:

    Les militaires ne visaient pas le chauffeur – dit-on – mais les pneus de son véhicule.

    Pour pouvoir le viser en état de légitime défense, l’agresseur aurait dû s’en prendre au personnel de garde et pas aux barrières.

    • Ah okay! On laisse entrer l’ennemi, et après on avise, ah okay okay. 🙂

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com