Nous vous signalions hier qu’en Belgique aussi, les petits ayatollahs du politiquement correct étaient à l’œuvre et revendiquaient de déboulonner le buste de Roger Nols, un ancien bourgmestre de Schaerbeek qui dénonçait l’immigration-invasion.

Dans ce cas-ci, c’est le MRAX (mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie), avatar à la belge du MRAP, qui tente de profiter de la médiatisation de l’action des Black Lives Matter déboulonnant les monuments confédérés dans le Sud des Etats-Unis.

Or, le président du MRAX n’est autre qu’un certain Carlos Crespo. Son compte twitter signale que ce « citoyen du monde » réside à Molenbeek. Membre du bureau politique de la Fédération bruxelloise du PS, il est l’époux de… Catherine Moureaux, présidente du groupe PS au Parlement régional bruxellois.

Cette Catherine Moureaux avait proposé le 23 novembre 2016 que, dans les écoles, les cours d’histoire soient dispensés en fonction de l’origine de l’élève !

Il reste à préciser que Catherine Moureaux est la fille de Françoise Dupuis, ex-présidente du Parlement régional bruxellois, et de Philippe Moureaux, l’ancien bourgmestre de Molenbeek qui a livré sa commune à l’immigration musulmane et l’a transformé en zone de non-droit, avec les conséquences que l’on sait en matière de terrorisme.

Carlos Crespo, président du MRAX, est donc le gendre de Philippe Moureaux, l’ancien bourgmestre socialiste de Molenbeek tant apprécié par les islamistes.

Précisons encore que Philippe Moureaux est remarié à une jeune marocaine, Latifa Benaïcha.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

4 commentaires

  1. jacques says:

    un nouveau maoïste en herbe …

  2. Paul-Emic says:

    marié à une jeune marocaine = converti à l’islam, c’est le prix à payer.

  3. S’il aime tellement les bicots il devrait partir chez eux. C’est sur qu’il ne nous manquera pas.

  4. ceci expliquant cela.L’avenir est sûrement les mariages mixtes.Le plus sur moyen du vivre ensemble.Il faudrait développer le concepte du côté de la communauté qui n’existe pas .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com