bernard-henri-qu-est-ce-que-satan-mpi

Bernard-Henri Lévy, dit BHL, maître à penser psychédélique ? Sa compagne Arielle Dombasle confirme au cours d’un entretien télévisé que le philosophe préféré des mondialistes a recours à des substances chimiques.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Fabien Laurent says:

    A noter que BHL a cyniquement confirmé les propos de sa femme au cours d’un entretien paru dans les colonnes du Figaro le 3 juillet dernier : « D’autant plus lorsque votre femme Arielle Dombasle révèle qu’il vous arrive de prendre des psychotropes?
    Oui… Mais, là, ça me gêne moins. Il y a une vraie tradition, vous savez, des écrivains consommateurs de substances. Artaud et le peyotl, Henri Michaux, Baudelaire et Théophile Gautier. À quoi sert un corps, pour un écrivain, sinon à produire le maximum de texte possible? Et de la meilleure qualité? Les amphétamines, parfois, m’y ont aidé. »

    http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/television/82534/bernard-henri-levy-les-amphetamines-parfois-m-ont-aide-.html

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com