DCF 1.0

Il se prépare une réforme de la directive européenne qui régit les services médias audiovisuels (télévision, radio,…). Le projet de texte de cette réforme sera présenté la semaine prochaine par la Commission. Ce projet prévoit de permettre encore plus d’invasion publicitaire.

Aujourd’hui, la réglementation européenne impose aux chaînes de télévision de ne pas dépasser une limite de 20% de publicité par heure. Mais les lobbies ont obtenu bien plus. Le projet de réforme prévoit qu’une chaîne de télévision pourrait diffuser 30 ou même 40% de publicité durant les heures de grande écoute (entre 19h et 22h) et compenser cela en ne diffusant que 10% de publicité durant les heures creuses de la matinée.

Le projet de réforme prévoit également de permettre aux chaînes de télévision d’interrompre plus fréquemment les films par des sports publicitaires. Jusqu’ici, la réglementation prévoit que les coupures publicitaires doivent être espacées d’un moins trente minutes. La Commission propose de permettre d’interrompre un film toutes les vingt minutes pour des pages publicitaires.

Enfin, le projet de réforme devrait également autoriser plus de placements de produits dans les programmes, c’est-à-dire de la publicité déguisée disséminée dans le programme. Seuls les programmes religieux, les journaux télévisés et les émissions pour enfants devraient être préservés de cette intrusion publicitaire déguisée.

Voilà qui rappelle cette citation de Patrick Le Lay lorsqu’il était président directeur général du groupe TF1 :

« Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective business, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. Or, pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible.

Rien n’est plus difficile que d’obtenir cette disponibilité. C’est là que se trouve le changement permanent. Il faut chercher en permanence les programmes qui marchent, suivre les modes, surfer sur les tendances, dans un contexte où l’information s’accélère, se multiplie et se banalise.

La télévision, c’est une activité sans mémoire. Si l’on compare cette industrie à celle de l’automobile, par exemple, pour un constructeur d’autos, le processus de création est bien plus lent ; et si son véhicule est un succès il aura au moins le loisir de le savourer. Nous, nous n’en aurons même pas le temps !

Tout se joue chaque jour, sur les chiffres d’audience. Nous sommes le seul produit au monde où l’on ‘connaît’ ses clients à la seconde, après un délai de 24 heures. »

— extrait tiré du livre Les dirigeants face au changement, Éditions du Huitième jour, 2004

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Georges .S says:

    Si cela arrive, je vais mettre mon antenne télé à la poubelle et je regarderai que des films sur DVD ou enregistrés sur le net si on le peut encore.Déjà qu’on nous oblige à regarder de la m..erde, ils veulent en rajouter une couche.

  2. daflon says:

    Pour moi ça ne va pas changer grand chose, vu que j’utilise à 95% ma tele comme ecran geant pour mes jeux video ou pour regarder mes videos de vacances.
    Mais ce n’est pas sur que cette mesure sans consultation du public, bien sur, (ils pensent que le public est trop con), va relancer les ventes de teles.

  3. A. F. says:

    Aucun système n’a jamais eu un tel potentiel d’abrutissement et d’ahurissement.
    Hitler, Mao et Staline doivent bien rigoler…

  4. Efgy says:

    Donc, les téléspectateurs devront prévoir qu’un film qui dure 2h00 durera en réalité 2h30, voire plus… C’est perdre du public, ou risquer de plus en plus de voir des zombies le lendemain au lever.

  5. sergio antoniovicht capa e bomba says:

    les gens souscriront de nouveaux crédits à la consommation pour satisfaire ces nouvelles envies
    la dette toujours la dette pour les individus , pour l’Etat… au profit des banksters

  6. Maître Cube says:

    Il faut voir le bon côté de la calamité. Cela va nous laisser largement le temps de se vidanger la lanterne et, comme ça, on pourra boire comme un trou sans crainte de mouiller le fauteuil.

    Ceci dit, ma télé cassée est à la décharge depuis environ un demi lustre. Mais, bien que ce soit beaucoup moins fiable et beaucoup scrogneugneu, j’avoue regarder parfois un film bien coté en passant par l’Internet.

  7. Bientôt ceux qui nous gavent avec la pub, regarderont eux-mêmes la télé, trop c’est trop. Assez!!!!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com