Parmi les nombreux papes qui ont régné entre 1566 et 1958, année de la mort de Pie XII, soit 35 pontifes sur une période d’environ presque 4 siècles, l’Église catholique n’en a canonisé que deux d’entre eux : Saint Pie V, le pape de la croisade de Lépante contre les Turcs musulmans et de la codification de la messe tridentine, et Saint Pie X, le pape du « Tout restaurer dans le Christ », de l’encyclique contre le modernisme Pascendi et du serment anti-moderniste qui devait être juré et signé pratiquement par tout le clergé. Il fut supprimé par Paul VI à l’occasion de l’aggiornamento du concile Vatican II qui devait donner un nouveau souffle à l’Église et l’ouvrir au monde et à l’homme modernes… Depuis les églises se vident.

Paradoxalement sur les quatre papes décédés qui ont régné pendant et après ce fameux concile, entre 1958 et 2005, moins d’un demi siècle, deux ont été canonisés et un béatifié selon les nouvelles procédures conciliaires de béatification et de canonisation : le pape Jean XXIII qui ne dédaignait pas la philosophie humanitariste des Francs-maçons et qui convoqua Vatican II ; son successeur Paul VI qui clôtura fièrement ce concile anthropocentrique en rupture avec la Tradition bimillénaire de l’Église catholique et imposa férocement sa nouvelle messe protestantisée aux prêtres et religieux du monde entier sous peine de suspens a divinis ; et Jean-Paul II le Polonais, le pape médiatique, des bains de foule dans les stades, le pape de l’action qui a appliqué consciencieusement les réformes conciliaires durant son long pontificat et a institué « une nouvelle ecclésiologie », dixit Mgr Lefebvre, en codifiant le Concile à travers un nouveau droit canon.

Le seul qui n’avait pas encore eu les honneurs de l’autel, le pape Jean-Paul Ier, au règne éphémère de 33 jours, les aura bientôt si l’on en croit le journal des évêques italiens Avvenire, généralement bien informé.

Décidément l’Église anti-traditionnelle post-Vatican II,  a inauguré une tradition en canonisant tous les pontifes qui depuis Jean XXIII furent des hommes du Concile. Pour mieux concourir à la consécration de Vatican II, à sa sanctification, à son irrévocabilité…

Les vertus héroïques de Jean-Paul Ier devraient donc être bientôt reconnues dévoile Avvenire dans son édition du 26 août 2017, 39e anniversaire de l’élection pour son bref pontificat de Albino Luciani. La Congrégation pour la cause des Saints arrive à l’examen final dans le procès de béatification ouvert le 23 novembre 2003.

Pour fonder cette nouvelle béatification d’un pape au pontificat si bref, le journal épiscopal italien rappelle la considération que portait Jean-Paul Ier au concile Vatican II et ses efforts humanistes pour la paix au Proche-Orient. Ratifier Vatican II et pomouvoir la paix mondiale selon les idéaux maçonniques sont le sésame qui ouvre la voie aux honneurs des autels conciliaires  :

« Je m’explique. J’étais au Concile et j’ai signé en 1962 l’appel des Pères au Monde… J’ai signé aussi Gaudium et Spes. Quand Paul VI a publié Populorum Progressio (l’encyclique sur le développement humain et la notion chrétienne de progrès, ndlr) j’ai été ému, enthousiaste, j’ai parlé, j’ai écrit. Aujourd’hui aussi je reste persuadé que la hiérarchie, le Magistère, ne fera jamais assez pour insister, pour recommander le dialogue serein et constructif sur les grands problèmes de la liberté, de la promotion du développement, du progrès social, de la justice et de la paix ; et les laïcs ne s’engageront jamais assez pour résoudre ces problèmes. Je parle surtout des laïcs catholiques » professa Jean-Paul Ier lors d’une audience sur l’Espérance un mois après son élection.

Et il ponctua son message par une allusion à la paix au Proche-Orient  :

«En ces moments nous avons un exemple qui nous vient de Camp David. Hier le Congrès américain a applaudi frénétiquement, applaudissement que Nous avons entendu, lorsque Carter a cité les paroles de Jésus : « Bienheureux les pacifiques ». J’espère vraiment que cette ovation et ces paroles entrent dans le cœur de tous les chrétiens, spécialement de nous catholiques et nous fassent vraiment des ouvriers et faiseurs de paix. »

Avvenire rappelle que pour le pape Luciani,

« favoriser la réconciliation et la fraternité entre les peuples, en invitant à la collaboration, pour « l’édification, le développement si vulnérable de la paix dans le monde troublé » et endiguer les nationalismes et à l’intérieur des nations « la violence qui détruit uniquement et sème des ruines » est, avec l’engagement œcuménique et inter-religieux, la priorité définie dans le discours programmatique de Jean-Paul Ier ».

Gaudium et Spes et les messages de Paul VI centrés sur le monde, et non pas le « Tout restaurer tout dans le Christ » de saint Pie X, furent la boussole qui conduisit l’action diplomatique et œcuménique du nouveau pontife révèle Avvenire.

« Nous n’avons pas, déclara Jean-Paul Ier le 4 septembre 1978 aux représentants de missions internationales, il est vrai de solutions miraculeuses pour les grands problèmes mondiaux. Nous pouvons cependant donner quelque chose de précieux : un esprit qui aide à dénouer ces problèmes et les relie à la dimension essentielle, celui de l’ouverture aux valeurs de la charité universelle… pour que l’Église humble messagère de l’Évangile à tous les peuples de la terre, puisse contribuer à créer un climat de justice, de fraternité, de solidarité et d’espérance sans laquelle le monde ne peut vivre. »

Le langage humanitariste concocté dans les temples occultes, arrimé à des valeurs pseudo-chrétiennes, ces fameuses vertus devenues folles car coupées de leur sève authentiquement catholique et divine, ne date pas d’aujourd’hui. Il est l’apanage de tous les pontifes conciliaires, de Jean XXIII à François, qui, dans la perspective croient-ils d’aider une humanité post-moderne déspiritualisée, ont adopté le jargon du monde contemporain, nihiliste, sans Dieu. Ils en ont absorbé les intonations, la philosophie, la manière de penser et de voir, les concepts désincarnés de bonheur et de fraternité, idoles sanguinaires de toutes les révolutions. Et ils ont oublié de parler à l’homme de Dieu, du Christ, de l’unique nécessaire, pour la paix, pour le monde. Ou quand ils en parlent c’est dans un charabia œcuménique qui tue l’idée même d’une Vérité absolue, transcendante et salvatrice.

La future probable béatification de Jean-Paul Ier n’est en somme qu’une autre pierre portée à l’édifice de la nouvelle religion humanitariste véhiculée par une Église conciliaire en recherche de sanctification. Au nouveau code de 83, aux nouveaux dogmes révolutionnaires de liberté, égalité, fraternité, aux nouveaux rites, à la nouvelle messe, à la mentalité moderniste, correspondent des nouveaux saints !

Ces papes modernistes bien du monde et aimés par le monde ont oublié la grande leçon du Christ : être dans le monde sans être du monde et supporter la haine du monde par amour de Lui :

« Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. » Jean 15, 18-19

Francesca de Villasmundo  

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

38 commentaires

  1. Cadoudal says:

    Imbroglio vient de canoniser Luther;

    il va bientôt se canoniser lui-même;

    ensuite: Lénine, la Mère Veil, Mahomet, Cohn Bendit, Frédéric Mitterrand..

    • pamino says:

      Luther était prêtre, donc il était saint, donc il faut le canoniser. C’est simple. Les autres n’étaient pas des prêtres (et en plus, du moins deux davon n’étaient même pas des catholiques), donc on ne peut pas les canoniser.

  2. DUFIT THIERRY says:

    Avant Vatican II un procès de canonisation était une chose très sérieuse. Un procès de canonisation pouvait durer plusieurs siècles. Tous les écrits et paroles, la vie du « vénérable » étaient étudiés avec minutie, à la loupe. Il fallait au moins trois miracles prouvés. On était particulièrement exigent pour les papes puisque seuls deux papes ont été canonisés en 4 siècles (St Pie V et St Pie X). Maintenant les canonisations sont bâclées, expédiées. On sait très bien que la prétendue canonisation de Jean-Paul II de satanique mémoire –faux saint mais vrai destructeur de la Foi et de l’Eglise- a été expédiée à toute vitesse sans rien respecter des conditions nécessaires pour être canonisé. Même chose pour Jean XXIII. Ce qu’il faut c’est canoniser leur concile Vatican II, les droits de l’homme, l’esprit d’Assise c’est-à-dire la religion moderniste et maçonnique.

  3. Horace says:

    En quoi cela change t-il les choses ? A trop béatifier, les auteurs en diminuent l’impact. Et puis, quoi de plus normal après avoir assassiné ce pape sympathique que de la béatifier aujourd’hui. Vatican n’est pas Eglise.

    • DUFIT THIERRY says:

      Le devoir d’un pape est d’être le gardien de la Foi catholique, pas d’être sympathique.
      Quant à « l’assassinat » de Jean-Paul 1er soyons prudent avant de faire de telles affirmations car ce n’est pas prouvé.

      • MA Guillermont says:

        Pourtant Jésus dit : « Soyez bons comme je suis bon , saints comme je suis saint , parfaits comme votre Père Céleste est parfait  »
        ( Matthieu XX 15 )
        Alors notre devoir et celui du Pape doit être attaché sur cette conduite .
        Dieu ne nous a pas donné la malice des autres pour règle mais sa bonté.
        Pourquoi mettez – vous en doute l’assassinat de Jean-Paul I ?

      • pamino says:

        On n’a jamais publié les résultats de l’autopsie qui fut enfin faite au milieu de la nuit en catamini dans St Pierre.

  4. balaninu says:

    Nous saurons s’ils sont saints lorsque nous-même seront au Ciel !!!!!
    Pour ce qui est des deux Saints Papes Pie V et Pie X, il faut lire tout ce qui a été recherché pour qu’ils soient vraiment portés sur les Autels !!!!!
    Les miracles et plusieurs autres choses ont une grande importance et les miracles doivent être au nombre de 5 !!!!! ramenés je crois à … 2 ou 3 ?

    • DUFIT THIERRY says:

      Oui tout à fait quand on a canonisé Pie V et Pie X (les canonisations de papes étaient chose rare), un vrai procès était fait sérieusement. Tout était recherché avec minutie : les écrits, la vie du vénérable. Plusieurs miracles (je ne sais plus leur nombre exact) devaient être prouvés. Rien n’était laissé au hasard. On ne canonisait pas à la va-vite n’importe qui, n’importe comment comme aujourd’hui.
      Ceci dit point n’est besoin d’être au Ciel pour savoir que ni Jean XXIII, ni Paul VI ni Jean-Paul II n’étaient des saints.

      • MA Guillermont says:

        Je ne suis pas d’accord .
        St Jean-Paul II fut un grand Pape Marial et sa devise épiscopale est Totus Tuus .
        Je refuse d’être assimilée aux negateurs de sa béatification , alors je le dis et je continuerais à le dire …

        • Cadoudal says:

          drôle de saint:

          qui a excommunié Mgr Lefebvre pour imposer à tous la messe de Luther, pour interdire la messe bimillénaire;

          qui a organisé les cérémonies d’ apostasie d’ Assise;

          qui fréquentait assidûment et pieusement les synagogues;

          des saints comme çà, il doit y en avoir plein en enfer.

          en sa faveur : son côté « plouc » très affirmé

          loin de la perversité diabolique et méchante de Paul VI.

          • MA Guillermont says:

            Pour ma part j’ai quelques nombreux scrupules sur ma conduite , et je préfère un aveuglement heureux à un jugement téméraire …
            Avons-nous été exempté de vices grossiers … nous sommes nous donné l’absolution sous divers prétextes ?
            Sommes-nous assez aveugles pour n’avoir aucun scrupule de conscience ?

        • pamino says:

          N’oublions pas que Marie n’est pas Dieu : latrie, hyperdulie, dulie.

          • MA Guillermont says:

            Pour qui veut comprendre la valeur capitale de la dévotion à Marie la doctrine du Père Louis-Marie Grignion de Montfort , prêtre devenu grand saint breton , est bouleversante .
            Prenons garde , Dieu veut que l’on rende à Sa Mère Sa juste place …

            Saint Bernard avait écrit , à propos de la Vierge Marie :
             » De Maria , nunquam satis !

            De Marie on ne dira jamais assez !  »
            Marie est la Femme revêtue du Soleil et son rôle est déterminant depuis toujours …
            Dieu l’a établie Trône de la Sagesse , Arche d’Alliance , Porte du Ciel …

            On ne peut jamais séparer le Rédempteur de Celle qui fut sa généreuse Collaboratrice , pour reprendre une expression du Pape Pie XII .

        • DUFIT THIERRY says:

          Arrêtez une fois pour toutes avec l’imposture de votre « Saint » Jean Paul II : le pape qui adora les faux dieux à Assise, le pape qui fit l’apologie de Luther, qui implora la protection de St Jean Baptiste sur l’Islam, qui nous dit que chrétiens et musulmans ont le même dieu, qui baisa le Coran, qui visita les synagogues, les temples protestants, qui fit repentance sur le passé de l’Eglise, le pape champion des droits de l’homme et de la liberté religieuse, laudateur de Vatican II. Ce pape fut le grand destructeur de la Foi et de l’Eglise. STOP.
          On sait que son procès de canonisation fut bâclé, expédié à toute vitesse.
          La malhonnêteté a ses limites.

          • MA Guillermont says:

            Seriez – vous assez aveugle pour vous croire en sûreté ?
            Oui , je crois que vous vous pensez plus réglé que les autres .
            En cela vous êtes tombé dans les profondeurs de l’abîme …
            Vous nourrissez dans votre coeur la haine de la Papauté et vous la justifiez en vous acharnant à les décréditer , tous !
            Dénoncez votre appartenance , vous êtes Sedevacantiste .

        • DUFIT THIERRY says:

          M Cadoudal, pour la Messe Jean-Paul II eut une politique un peu différente de Paul VI. Comme malgré les persécutions la Fraternité St Pie X ne cessait de se développer il publia en octobre 84 un indult pour la célébration de la Messe traditionnelle avec des conditions absurdes qui le rendait inapplicable et après les sacres de 88 il demanda une plus large application de l’indult. Tout ceci dans le but de détruire la FSSPX. Pas de chance depuis 88 la FSSPX malgré les sanctions et les tentatives d’étouffement –notamment financières à l’initiative du juif Lustiger et de ses complices socialo-maçons- n’a cessé de se développer dans le monde entier.

          • MA Guillermont says:

            Mentez , mentez , il en restera toujours quelque chose , il faut mentir comme le diable , non pas timidement , non pas pour un temps mais hardiment et toujours .
            ( Voltaire lettre à Thiriot du 21 Octobre 1936 )
            Telle semble être votre devise Thierry Duffit .

            Pour contrer la désinformation
            Taper :
            Promulgation Indult du 03 Octobre 1984
            Aller sur le site
            salve-regina.com. com

            • MA Guillermont says:

              1736

            • DUFIT THIERRY says:

              La Messe de toujours n’ayant jamais été abrogée (Bulle QUO PRIMUM valable à perpétuité) tout prêtre peut la célébrer et tout fidèle peut y assister sans demander d’autorisation à personne. Cet indult était donc juridiquement nul.

              • MA Guillermont says:

                Et la Bulle « Exsurge Domine  » ne vous déclare t »elle pas schismatique , donc excommunié , toujours en vigueur évidemment …

            • DUFIT THIERRY says:

              M Guillermont je ne discute plus avec vous. Il est clair que vous intervenez pour provoquer les catholiques fidèles. Retournez auprès de Satan dans votre loge maçonnique.

              • MA Guillermont says:

                Votre conscience est ulcérée , votre recherche est la confrontation systématique en lieu et place du dialogue et Dieu ne vous donne pas le droit de juger à votre disposition …
                Vous êtes pris à votre propre confusion …
                Et vous êtes Sedevacantiste , le problème est là
                Vous êtes en état de péché mortel .
                Vous devez renoncer aux lumières trompeuses de votre raison .
                Saül de Tarse , persécuteur , était attaché à la Tradition de ses Pères et vivait plus pieusement que le commun de ses frères !
                Persuadé d’être converti …

                • Cadoudal says:

                  « Et vous êtes Sedevacantiste , le problème est là
                  Vous êtes en état de péché mortel  »

                  amusant.

                  une mafia arrive à installer un bougre au Vatican.

                  on ne l’ aime pas

                  on est damné .

                  que pensez vous des cas de Jean XII et Benoît IX ?

                  • MA Guillermont says:

                    J’ai déjà répondu Cadoudal , et je sais que vous êtes sedevacantiste aussi , et pas que vous …
                    Vous êtes extrêmement intelligents , vous connaissez les Écritures !
                    Le Mystère d’iniquité se déroule sous nos yeux , dans Notre Église , la Seule , l’Unique , l ‘Eglise de Notre Seigneur , Jésus FILS de DIEU …
                    La mafia est installée depuis longtemps , l’Église depuis sa naissance a toujours été combattue . La séparation du bon grain et de l’ivraie pousse en plein jour .
                    L’Unité est primordiale dans le Combat , il est gagné mais TOUS unis en la Seule et Sainte Église de Rome , consacrés au Coeur Immaculé de Marie et au Sacré-Coeur de Jésus-Christ .
                    Le Pape est Benoît XVI , l’autre est un imposteur , adorateur de la Bête.
                    L’Apocalypse est en cours et nous sommes témoins et participants .
                    Notre temps est un temps de records les jeux olympiques à côté de ce temps c’est une équipe de dépanneurs …pour le Jour de la Moisson .

                    • Cadoudal says:

                      à MA Guillermont;

                      non, je ne suis pas sédévacantiste;

                      le siège de Pierre n’est pas vacant , en attente d’un légitime occupant;

                      le siège de Pierre est occupé par un homme infect , qui sent le soufre et le fagot.

                      débite publiquement des insanités insupportables;

                      il nous a été imposé par un Sacré Collège pourri;

                      qui n’installe plus que des papes sulfureux.

                      ce qui rend apocalyptique la situation actuelle.

                    • MA Guillermont says:

                      Merci Cadoudal .

            • DUFIT THIERRY says:

              Guillermont retournez dans la synagogue de Satan, c’est votre place.
              Vous irez bientôt brûler en Enfer.

              • MA Guillermont says:

                 » Ignorans feci  »
                Quand Jésus-Christ vient dans une âme il y apporte la paix …

            • DUFIT THIERRY says:

              D’accord avec vous M Cadoudal.
              Je ne suis pas sédévacantiste mais on ne peut qu’être horrifiés par ces papes post-conciliaires qui tous démolissent la Foi à la suite de Vatican II.

          • Cadoudal says:

            bien d’ accord avec vous ;

            le point essentiel du funeste concile

            c’est la fermeture à tous de la messe bimillénaire restaurée par st Pie V

            c’est l ‘obligation de participer à la messe luthérienne,nouveau rite ordinaire imposé par Paul VI.

            avec un acharnement incroyable de sectaires

      • DUFIT THIERRY says:

        On voit M Guillermont que vous ne connaissez pas la doctrine de l’Eglise. Il suffit de lire les encycliques des papes jusqu’à Pie XII inclus. Les encycliques des papes jusqu’à Pie XII condamnent le libéralisme, la franc-maçonnerie, le communisme, le socialisme, la révolution, le modernisme, l’oecuménisme.
        Puisque vous êtes acquis au modernisme que faites- vous sur MPI qui est un site qui défend la Tradition ?

        • MA Guillermont says:

          Ma présence sur ce forum est une collection de données sur ma profession de foi et j’appartiens à l’Unique Église Sainte Catholique , Apostolique et Romaine .
          Les Apostats , hérétiques , schismatiques , maçonniques , sectaires et autres , tous faux – frères infiltrés à l’intérieur sont voués à la Géhenne …
          Et vous , sur quel rafiot voguez-vous ?

  5. pamino says:

    « […] entre 1566 et 1958, […] période d’environ presque 5 siècles » ; je n’y en compte que presque 4.

  6. balaninu says:

    Quand je pense à ces martyrs des premiers siècles qui pour avoir refusé de jeter une poignée de sel à l’idole du coin ou pour d’autres martyrs de reconnaître ces idoles et qu’ils sont morts par décapitation, ou autres joyeusetés,…. il est vrai qu’embrasser le coran…. c’est pas l’idole des muz ?

    • DUFIT THIERRY says:

      Merci M Balaninu vous avez tout compris. Les cérémonies œcuméniques et maçonniques comme Assise ou on adore les faux dieux et idoles sont une insulte à la mémoire de tous les martyrs.
      Prions ces martyrs qui ont versé leur sang pour avoir professé la divinité de Notre Seigneur, pour qu’ils intercèdent pour nous et pour l’Eglise qui se trouve dans une situation si dramatique.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com