Kenya – Au final, le bilan de l’attaque de l’Université de Garissa par les islamistes de la milice somalienne Shebab, jeudi dernier, se révèle particulièrement lourd. L’attaque débutée jeudi matin et qui s’est terminée jeudi soir a fait 148 morts (142 étudiants, trois policiers et trois militaires) et 104 blessés.

Les témoignages des survivants sont effroyables. Les djihadistes, sadiques, ont forcé des otages à ramper dans des mares de sang. D’autres otages ont été forcés à téléphoner à leurs parents et ont été exécutés durant ces ultimes conversations téléphoniques.

Les Shebab triaient les étudiants selon qu’ils étaient musulmans ou chrétiens. L’attaque visaient exclusivement les étudiants chrétiens, ce que les médias occultent généralement.

Toute la journée d’hier a servi à tenter d’identifier les corps des victimes.

Les islamistes de Shebab se situent dans la galaxie d’Al-Qaïda.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com