Un groupe musical qui se fait appeler « Les Chrétiens des Alpes », a mis en ligne le 11 novembre 2015 un clip vidéo pour une chanson intitulée « Merci Jacquie et Michel » en référence au nom d’un label de films pornographiques.

Or, des séquences scandaleuses et blasphématoires de ce clip ont été filmées à l’intérieur de l’Eglise Saint Etienne de Dingy-Saint-Clair (74), proche d’Annecy.

Les sombres individus qui composent ce groupe musical y apparaissent grimés en religieux, religieux qui ont des relations homosexuelles au sein même de l’église. Plusieurs objets du culte y ont également utilisés de façon scandaleuse et profanatrice.

Olivier Terrier, le leader du groupe musical, feint de s’étonner des réactions furieuses des catholiques sur les réseaux sociaux. « Ce que l’on a réalisé, c’est une infime partie de notre production. Notre volonté n’est pas de blesser les catholiques ni de les choquer. Nous nous considérons comme des chansonniers. Nous sommes là dans l’humour et la blague potache. Je m’attendais à des réactions mais pas d’une telle violence. »

Pour calmer la critique, le groupe a donc décidé de retirer la première mouture de la vidéo… pour remettre en ligne une version plus « soft » où les scènes considérées comme les plus choquantes ont été retirées mais qui reste tout de même scandaleuse.

Il faut encore préciser que la commune, propriétaire de l’église, a bien autorisé le tournage. Le maire de Dingy-Saint-Clair, Laurence Audette, assume. « Je connais ce groupe et le conseil municipal était au courant. J’ai agi parce que je leur fais confiance et au nom de la liberté d’expression. Je ne le regrette pas. »

Le diocèse n’a pas encore réagi.

Pour protester :

Mairie de Dingy-Saint-Clair : 04 50 02 06 27 – sg@dingystclair.fr ou accueil@dingystclair.fr

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. « Je ne le regrette pas. »

    Quel orgueil.

  2. tirebouchon says:

    Et si ce type de comportement blasphématoire qui se multiplie, e,France et d

  3. Charles says:

    On attend la démission de la maire et du conseil municipal. Les parents ont-ils été informés qu’une scène a été tournée dans l’école de Dingy-Saint Clair. Et la protection de l’enfance ?

  4. La maire dit avoir agit « au nom de la liberté d’expression » ! on croit rêver. Il y avait les femens et maintenant les maires donnent les clés des églises à des profanateurs. Des églises, mais aussi des écoles. C’est une évolution très inquiétante, symptomatique de la peste pornographique qui envahit les esprits et banalise la débauche.

  5. Ginette says:

    Y en a marre d’entendre et voir les effets de ces deux mots: au nom de la liberte, de la tolerance. Ces deux mots a present, me degoutent profondement tellement ils sont utilises a tort et a travers et plus qu’a outrance.
    La protection de l’enfance? Je ne serais plus surprise de constater que ca ne les derangerait plus du tout et qu’il donnerait en reponse: faut bien que nos jeunes explorent et sachent dans quel monde on rendu ce sont les parents qui sont a refaire. J’ai entendu dernierement ce raisonnement de la part d’une travailleuse sociale.

  6. queniartpascal says:

    si ils veulent faire de l’humour qu’il aille le faire dans 1 synagogue on verra si cela va plaire a cukierman

  7. essai censure

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com