alberto-fernandez-diaz

Espagne – Alberto Fernandez Diaz, président du groupe municipal du Parti populaire de la ville de Barcelone, suivi de plusieurs autres élus, ont quitté la cérémonie de remise des prix de la ville de Barcelone lorsque Dolors Miquel, une femme poète, a commencé à déclamer une adaptation blasphématoire du Notre Père.

declamation-blasphematoire

En raison du caractère obscène et sacrilège de ce poème intitulé «Mare Nostra», nous n’en reproduirons pas les paroles.

Alberto Fernandez Diaz a expliqué son départ : « Je suis parti pendant la remise des prix de la ville de Barcelone. La raison est la lecture d’un poème laid et offensant. Avec les catholiques, on se permet tout, mais ceux qui parlent de liberté ne l’exercent pas pour se moquer de l’Islam ou des musulmans ».

Elue sur une liste de coalition de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), du Parti des socialistes de Catalogne (PSC) et de Podemos, Ada Colau, maire de Barcelone, a déclaré : «nous vivons des moments de changement et nous avons besoin d’une culture courageuse et engagée accessible à tous« . Le changement culturel de la gauche passe visiblement par la promotion du blasphème et de l’antichristianisme

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. « ceux qui parlent de liberté ne l’exercent pas pour se moquer de l’Islam ou des musulmans ».

    Mais c’est NORMAL. Satan ne va pas se tirer dans les pattes, il n’en veut qu’à Dieu seul. Ce qui prouve encore une fois, pour ceux qui auraient encore des doutes, que le Dieu des catholiques est le seul et UNIQUE VRAI DIEU.
    Les instruments du diable font leur boulot. Tout serait dans l’ordre si le pape et la curie romaine faisaient le leur…

  2. On doit tout-de-même remarquer avec douleur que c’est dans les pays anciennement catholiques, en Europe, que l’agression anti-chrétienne est la plus grave et la plus officielle. Tout cela parce que depuis Vatican II les papes ont ouvert en grand la porte aux fausses religions et à l’athéisme, restreignant d’autant la place des catholiques et les marginalisant.

    Ils se sont fait les serviteurs de Satan qui maintenant a la partie belle.

    C’est pour ça qu’il ne faut pas se faire beaucoup d’illusion sur la volonté de François de défendre les chrétiens. Même si sa déclaration avec le patriarche Cyrille va dans le bon sens, ce n’est certainement que circonstanciel. Il n’y a pas plus immigrationniste que lui et surtout au profit des musulmans, en défaveur des catholiques déjà attaqués de toutes parts.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com