Le 12 mars, à Paris, se tiendra la 9e cérémonie de remise des Bobards d’Or, qui est dans la droite ligne des « contre-récompenses » inaugurée jadis par le Prix Lyssenko du Club de l’Horloge. Qui succédera cette année à Yann Barthes et Hugo Clément, pour leur « reportage » de Molenbeek. Les nominés cette année sont au nombre de 14 :

– « Le Bobard protéine », où Lise Beaujour, Nora Bouazzouni et l’inepte Aude Lancelin ont prétendu que les femmes sont plus petites car les hommes, qui comme chacun sait sont cro cro méchants, les ont privés de protéines. Tissu d’ânerie que Titiou Lecoq, qui n’en finit pas de se venger d’avoir épousé un tocard, s’est empressée de reproduire dans les colonnes de Slate, se faisant taper sur les doigts par ses propres consoeurs.

 – « Le Bobard Merah », en provenance directe du torchon d’extrême gauche Les Inrockuptibles, qui lyncha la journaliste du Figaro Eugénie Bastié qui avait évoqué un soutien du terroriste algérien Mohamed Merah au peuple palestinien. Soutien nié par le journal « culturel » alors qu’il fut prouvé, déclaration à l’appui du tueur…

– « Le Bobard double dépêches », venue de l’agence officielle de propagande d’Etat (AFP), où les 40.000 manifestants de la Marche pour la Vie sont devenus « plus d’un millier » (c’est-à-dire 1.999 maximum) par la magie de la dialectique. Bobard repris par toute la presse, y compris le quotidien conciliaire La Croix.

– « Le Bobard Madame Irma » : remporté haut la main par la journaliste et politicienne chilienne Raquel Garrido qui a vanté le succès d’une manifestation du 23 septembre 2017 dans une émission tournée… le 21 septembre !

– « Le Bobard Point de vue » : France 3 a toujours eu la réputation d’être très à gauche, preuve en est ses méthodes dignes de l’URSS où le fiasco de la visite d’Emmanuel Macron à Toulouse s’est transformée par la magie du cadrage et de la mise en scène en brillante réussite du pouvoir avec double ration de cornichons distribuée aux travailleurs.

– « Le Bobard matraquage » : Il s’agit bien sûr de l’affaire Théo, ce jeune délinquant qui, avec la complicité des médias menteurs de gauche (double pléonasme), inventa une imaginaire gayté de l’escadron, à la limite de l’homophobie. Limite que sa famille franchit allègrement, du moins celle du détournement de fond.

– « Le Bobard barbelés » : Reporté par Le Point qui publia les assertions délirantes d’un certain El Mouhoub Mouhoud présenté comme économiste qui prétend que la France est aussi fermée que la Corée du Sud et le Japon, alors que la simple statistique du diagnostique de la drépanocytose, qui frappe quasi-exclusivement les mélanodermes, montre un accroissement de cette population.

– « Le Bobard frangipane » : Décidément très en verve, l’AFP est nominée deux fois. Ce qui est pour la France l’équivalent de l’agence Tass soviétique invente une fameuse « galette des rois et des reines ». Problème que l’on n’a pas évidemment quand on parle des andouilles, mot identique dans les deux genres…

– « Le Bobard Panier à salade » : La presse à gerber, pardon, à Bergé, se devait d’être nominée. Le Nouvel Obs’ nous fait dans l’inversion accusatoire avec 14 militants d’extrême gauche arrêtés qui deviennent des militants d’extrême droite par la magie de poubelle obs’…

« Le Bob’arabo-musulman » : Troisième nomination pour l’AFP, le Martin Fourcade de la fausse information. Cette fois, il s’agit de délirantes hypothèses sur le fait que Marine Le Pen serait une descendante de Mahomet (mais aussi de la famille royale d’Angleterre, ce qui est encore pire). Ne le répétez à personne, mais Judas serait l’ancêtre de Jacques Chirac (qui a trahi Chaban pour Giscard en 1974, Giscard pour Mitterrand en 1981, qui s’est trahi tout seul en 1988 et qui en 1992 a été trahi par ses amis Pasqua et Seguin qui s’étaient déjà trahis mutuellement…).

– « Le Bobard Poupées russes » : Un bobard d’or n’en serait pas un sans Europe 1. Après Le Lab, c’est la chaîne en elle-même qui est nominée cette année sur les gentils migrants qui, à Pierrefitte-es-Bois, sympathique commune du Loiret, auraient fait reculer le FN. Aux présidentielles de 2017, le FN pulvérisa son score et au 2e tour, Marine mit 11 % dans les gencives du Croncron à sa Gigitte…

– « Le Bobard Kim Jong Un » : Un bobard d’or sans France Infos, c’est comme une omelette sans œufs ou Cyrille Rool sans carton rouge. Comme aux belles heures de Radio Moscou, la radio d’état fit de Macron le héros subliminique du sommet européen du 22 juin 2017. Comme disait l’agent Fox William Mulder, la vérité est ailleurs

– « Le Bobard Yann Mhoax » : Chaque guerre a ses collabos, et c’est encore le cas aujourd’hui. Yann Moix, écrivaillon pleurnichard et incapable d’assumer ses actes (Yann, souviens-toi d’une certaine pétition…), prend la défense des colons de Calais en inventant de prétendues violences policières qu’il fut incapable de prouver…

– « Le Bobard russe » : J’avais qualifié plus haut l’AFP de Fourcade du bobard, en fait, c’en est même le Zlatan ! Quatrième bobard, sur un prétendu piratage par les russes de la compagnie américaine d’électricité Burlington Electric

En Bref :

C’est où ? : Théâtre du Gymnase Marie-Bell, 38 boulevard de Bonne Nouvelle 75010 Paris.

C’est quand ? : Lundi 12 mars 2018 à 19h30.

C’est combien ? : 10 euros.

On y va comment ? métro Bonne Nouvelle (lignes 8 ou 9) / bus arrêt Poissonière-Bonne Nouvelle (lignes 20, 39 et 48).

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Un commentaire

  1. hathoriti says:

    c’est l’un de mes seuls regrets d’avoir quitté Paris…louper les Bobards d’or auxquels j’assistais depuis plusieurs années !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com