Abubakar Shekau, chef fanatique de la secte islamiste Boko Haram, diffuse une vidéo dans laquelle il revendique l’enlèvement de 266 lycéennes au Nigéria à la mi-avril.

Quelques dizaines d’entre-elles étaient parvenues à s’enfuir des griffes de leurs ravisseurs mais la grande majorité serait vendue, probablement au Tchad. Au prix de 12 euros la fille, confient des sources locales.

Le chef de Boko Haram dandine en permanence durant son discours, visiblement dans un état second. Il annonce qu’il va traiter les fillettes en esclaves. « Je vais les vendre sur le marché, au nom d’Allah« , proclame-t-il. Avant d’ajouter qu’il va en épouser deux de force, l’une de 9 ans, l’autre de 12 ans. La pédophilie ne semble pas rebuter ce fou furieux.


La vidéo du leader de Boko Haram

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. C.B. says:

    Mais à part ça
    -la pédophilie, c’est uniquement les prêtres catholiques
    -l’esclavage, c’est uniquement le commerce triangulaire du XVIIIème siècle européen.
    Que fait l’ONU? aussi silencieuse que la SDN dans les années 30?

  2. La “pédophilie” de cet Arabe ? ça n’est que la mise en application des préceptes de son prophète Mahomet, tombé fou amoureux comme la queue d’un âne – existe-t-il des ânes circoncis ? – d’une jeune femme de 6 ans bien tassés prénommée – demandez à Jean-Jacques Goldman – “Aïcha” (¹). Cet “homme”, ce babouin, est un saint. Local, mais saint quand même. Très révéré dans l’Islam. Car tout à l’image de son prophète.

    1. « Aisha, a wife of Muhammad » comme dit pudiquement l’“encyclopédie” judéoservile Wikipedia… [https://en.wikipedia.org/wiki/A%27isha_(name)]

  3. À 00:46, un rappel salutaire à l’Oumma de ce pieux Mwslim, digne successeur de son prophète Mahomet : « Soit vous êtes avec nous, les vrais Musulmans… » : voyez ce qu’il vous reste à faire, Musulmans de France, ici chez vous chez Nous…

    Mais le “mariage forcé”, c’est pas ça : tout le monde sait depuis Flanby, son Arabe Mochecassine et son ex-morue Gayet, que ça ne peut ressembler qu’à ça.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com