C’est l’armée nigérienne qui l’a révélé à la presse par le biais d’un communiqué lu sur les antennes de la radio nationale.

Parmi ces 6 civils tués, 2 l’ont été par balles et 4 autres ont été brulés vifs. Ceci s’est passé dans la nuit de jeudi à vendredi à Bosso dans la région de Diffa proche de la frontière avec le Nigeria. La même source ajoute que les assaillants ont de plus blessé 7 personnes toutes des civiles et brulés plusieurs maisons d’habitations. L’armée nigérienne a réagit en procédant par des  opérations de ratissage  dans le secteur afin de  rattraper et neutraliser ces terroristes.

Cette attaque intervient le jour même de l’adoption par le Parlement nigérien d’une loi prorogeant de trois mois l’état d’urgence instaurée depuis plus d’un an dans la région de Diffa face à la situation sécuritaire jugée préoccupante dans cette zone du fait des exactions de la secte islamiste. Notons que depuis 2015, le Niger fait l’objet des attaques répétées de cette secte.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. daflon says:

    Un bicot, je vois ce que c’est, mais un bicot à rames, je ne vois pas trop, surtout dans le desert. Pourquoi des rames? Il se prend peut être pour un vaisseau du desert.

  2. HUGUEL says:

    Bravo pour votre commentaire plein d’humour!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com