Depuis 2015, le Yémen est en guerre civile, la rébellion – soutenue par l’Iran – lutte contre l’Arabie Saoudite, mais aussi le Soudan, le Maroc et les Emirats Arabes Unis. La couverture médiatique est plus qu’aléatoire. La récente offensive saoudienne en direction du port d’Al Hudaydah (ou Hodeida), qui risque d’être aussi infructueuse que les autres, place le pays dans une catastrophe humanitaire de grande ampleur, et ce alors que 7 à 8 millions de yéménites sont en proie à la disette si ce n’est la famine.  En effet, ce port de 290.000 habitants, 4e ville du Yémen, est l’unique point de ravitaillement – ou peu s’en faut – des zones rebelles, et depuis l’empire romain où on l’appelait Adedou Kome, l’un des principaux centres d’exportation de dattes et de café. Cette « ville aux 100 mosquées » avait d’ailleurs été reconstruite par les Soviétiques en 1961 suite au grand incendie l’ayant ravagée.

En trois ans, voici ce que les pilotes de la coalition ont touché :

– 3.396 sites militaires

– 1.968 combattants

– 1.543 résidences

– 671 véhicules de transport, tant civils que militaires.

– 565 objectifs à caractère politiques

– 456 fermes

– 266 écoles, universités ou lieux d’éducation

– 195 marchés

– 110 lieux de production ou de stockage d’eau et d’électricité.

– 70 hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux.

– 45 mosquées

– 43 monuments historiques.

On pourrait croire la liste des bombardements américains en Normandie en 1944…

Au total, ce sont 17.243 raids aériens qui ont frappé le pays de la Reine de Saba, pour un bilan d’environ 10.000 morts, par vagues successives, mais jamais moins de 100 frappes (le minima en mai 2016) et jusqu’à 920 en septembre 2015. En avril 2018, il y en a eu 396, la moyenne oscillant entre 300 et 500.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Un commentaire

  1. Nous remarquons que les états-voyous occidentaux qui bombardent les troupes de l’état légitime en Syrie pour soutenir les terroristes, bombardent ou aident au bombardement des populations rebelles soulevées contre l’état-terroriste saoudien. Comme quoi il y a les bons rebelles et les mauvais.
    Satan aux manettes

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com