Branding au Vatican pour changer son image de marque et sa communication sur internet. Et pour cela quoi de mieux que d’en confier la réalisation à une des multinationales les plus impliquées dans l’idéologie du genre, l’agence Accenture.

Accenture se définit comme une entreprise « offrant des services incomparables dans les domaines de la stratégie, du conseil, du digital, des technologies et de la gestion déléguée d’opérations. » Elle collabore « avec plus des trois quarts des entreprises du classement Fortune Global 500. » Dans sa charte d’engagement elle se flatte de promouvoir une politique d’« inclusion » et de « diversité » afin de « promouvoir nos convictions à l’externe pour faire évoluer les mentalités ». Ce qui signifie, en clair, « proposer un environnement de travail véritablement inclusif en reconnaissant toutes les formes d’orientation sexuelle et d’identité de genre dans le cadre du programme « Accent sur LGBT ».

Accenture se vante de soutenir non seulement les Lgbt au sein de la compagnie mais « la communauté globale Lgbt » dans le monde. D’où sa promotion de différentes activités en faveur des « gays », telle la Lgbt Pride month. L’objectif est bien défini : « afin de développer l’engagement de nos collaborateurs LGBT au sein des communautés locales et dans chaque pays, nous parrainons un réseau global « Pride at Accenture » et nous animons une communauté d’entraide pour les collaborateurs transgenres. Nous avons également mis en place le programme LGBT Ally dans lequel les collaborateurs agissent en tant que facilitateurs de l’inclusion, et sensibilisent autour de l’égalité LGBT. »

A Accenture ils sont tellement « inclusifs » qu’ils organisent même une GayPride au sein de l’entreprise.

Est-ce possible qu’à Mgr Edouard Viganò, préfet du Secrétariat pour la communication du Saint-Siège, cette réalité gay-friendly de l’agence à qui il a confié la mise en place de la communication internet du Vatican ait échappé ? Pourtant il suffit de faire un rapide tour sur le site web d’Accenture pour être mis au parfum de sa passion arc-en-ciel…

Mais il est vrai que Mgr Vigano à des fréquentations particulières : il est celui qui a nommé, en obtenant l’aval du pape François, le sulfureux père jésuite James Martin, ardent défenseur de la cause lgbt, comme conseiller à la Secrétairerie pour la Communication vaticane. Lors d’un colloque intitulé Interferenze (Interférences) organisé à Rome vendredi 15 décembre dernier par l’Ambassade d’Italie auprès du Saint-Siège en collaboration avec la Secrétairerie pour la Communication vaticane pour commémorer l’anniversaire de la mort de Marconi, pionnier de la radio, l’un des journalistes radio invité à intervenir fut Pierluigi Diaco, icône médiatique de la bataille Lgbt. Début novembre ce dernier a en effet célébré son « union civile » avec son compagnon  et « il voudrait aussi un fils, s’il y avait une législation adéquate » lit-on sur le quotidien Il Corriere

Et ainsi de suite, puisqu’on trouve à côté de Mgr Viganò tout le long de sa carrière ecclésiastique des homosexuels déclarés…

Le choix d’Accenture n’est peut-être donc pas aussi fortuit que cela ni si indépendant de sa gay attitude… Quant à la communication vaticane sur internet, elle risque d’être de plus en plus colorée…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Ce p@pe fait le boulot de S@t@n

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

34,52 % récoltés 27.499 € manquants

14501 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 27.499 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com