Gabriel_AldinolfiGabriele Aldinolfi, figure incontournable de la droite nationaliste italienne, un des inspirateurs de Casapound, milite pour une Europe forte et unie, reposant sur la défense de ses identités nationales et régionales, face aux grands blocs que constituent les États-Unis, la Chine, l’Inde… C’est son optique de l’Impérium :

« Un Empire qui ne coïncide pas avec l’UE et qui, en même temps, tout en l’attaquant, ne se laisse pas entraîner dans une logique centrifuge qui nous priverait de toute puissance. Un Empire que nous devons créer dans notre imaginaire mais que nous devons aussi bâtir dans notre activité quotidienne.
Un Empire qui garantit et qui exalte nos nations et nos régions.
Un Empire héritier de la pensée grecque et de l’Axe gibelin, qui nourrit et exalte à la fois ses racines qu’il faut renouveler (normanité, celtisme, âme slave, latinité) et ses univers de pensée, ainsi que ses anciens mondes coloniaux (Espagne, Portugal, France, Belgique, Hollande) qui sont encore et toujours porteurs de relations internationales qui, une fois rétablis, permettraient même d’inverser le flux migratoire. »

Pour contrer « nos institutions nationales, l’Union Européenne, l’ancien empire soviétique, » qui « forment un seul goulag, un seul désert qui grandit. » écrit-il sur son site.

Le 21 juin dernier, il a répondu aux questions du site Intelligonews concernant le Brexit. Son analyse est aussi pertinente avant qu’après le référendum d’hier qui a vu la victoire du Leave

« Question : Est-ce que l’assassinat de Jo Cox influencera le référendum ?

Gabriel Aldinolfi : Je ne crois pas au sondage, surtout en Angleterre. Ni à ceux avant, ni à ceux après l’assassinat de la parlementaire anglaise.

Q : Sondages à part, comment de tels événements influencent-ils le choix des électeurs ?

GA : La City a deux intérêts opposés. De ce qui ressortira dépendra le futur de l’Angleterre en Europe. Mais, attention, du point de vue économique, si elle sort cela ne changera rien comme si elle reste. Cela change seulement du point de vue psychologique parce que cela permet aux Anglais de faire de cheval de Troie pour bloquer la protestation à l’Est et empêcher l’entente russo-allemande. La question et toute interne à la City.

Q : Et le peuple ?

GA  : Quel que soit le choix que fasse le peuple, il peut être contraire à celle des pouvoirs forts, mais mathématiquement les pouvoirs forts gagneront. Le problème est interne aux pouvoirs forts, je ne sais pas quel choix ils feront. Ils pourraient aussi sortir.

Q : En somme, y avait-il besoin pour vous d’un référendum ?

GA  : Oui, parce qu’il a quand même permis à l’Angleterre d’obtenir des avantages futurs. Nous parlons du pays qui dans l’UE a les meilleurs avantages économiques et juridiques. N’oublions pas que leur banque participe à l’émission de l’Euro, même s’ils ne l’ont pas chez eux. Donc, avec la menace du référendum, ils ont obtenu plus d’avantages dans le cas où ils resteraient dans l’UE.

Q : En parlant des États-Unis, la chute dans les sondages de Trump est comme liée à l’attentat d’Orlando. Qu’en pensez-vous ?

GA  : Aucun rapport. Trump a été choisi parce que c’est le seul homme qui peut permettre aux Américains de faire gagner une femme, parce qu’ils veulent que Clinton gagne. Là-aussi, je ne crois pas au peuple souverain. Penser que le système change par la volonté des Anglais ou des Américains c’est comme penser que les Italiens, à l’improviste, deviennent protestants. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Jean Monnaie says:

    Marc Faber juste avant que le résultat du Brexit soit connu disait (de manière fort étonnante et comme s’il avait vent du résultat donc) que l’Asie prenait le leadership sur l’Europe désormais suite à ces élections.

    Il semble que cette fois-ci les mondialistes qui oeuvrent dans l’ombre ne se planqueront pas en Suisse mais en Asie et qu’ils lancent donc la liquidation de l’Occident et son Christianisme avec ce référendum. Dommage qu’il ne relie pas cela au Christianisme même s’il a les yeux grands ouverts.

  2. raslebol says:

    Ce Brexit est trop beau pour être vrai. La procédure de sortie selon certains pourrait durer jusqu’à 10 ans !!!
    Faut-il voir que cette consultation a permis des pronostics faisant monter le mercure de la bourse avant sa chute provoquée ???
    On parle de manœuvres militaires européennes aux frontières de la Russie. L’Angleterre qui est l’alliée fidèle des US a t-elle retiré ses billes avant un désastre ?
    Pourquoi la Reine d’Angleterre à l’occasion de ses vœux 2015 a t-elle souhaité au peuple anglais : « Appréciez votre toute dernière fête de Noël » ???

    http://www.nouvelordremondial.cc/2015/12/26/voeux-de-la-reine-pour-2015-appreciez-votre-toute-derniere-fete-de-noel/

    Que de questions ?

  3. Yves ESSYLU says:

    Je ne sais pas si les italiens peuvent devenir protestants mais par contre s’ils suivent le Pape ils vont tous devenir marxistes

  4. Lionel says:

    Bien vu!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com