A l’occasion de la parution de son livre de citations et d’aphorismes, « Répliques et piques », aux éditions de l’Archipel, Brigitte Bardot a donné une interview à Valeurs actuelles dans laquelle elle avoue s’être battue contre l’Algérie française, mais elle n’accepte pas aujourd’hui la France algérienne. Voici quelques extraits ci-dessous.

L’état de la France

« J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée. Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnaient dans le monde entier, ça me déprime. Comme disait mon grand-père, il y a de quoi se les prendre et se les mordre ! »

A qui attribue-t-elle cette régression ?

« À la gauche. Elle déteste tout ce qui est luxueux, élégant, tout ce qui sort un peu de l’ordinaire ».

Sur le communautarisme

« Je ne peux plus les voir, les islamistes. Que pratiquement partout en France on voie des burqas, c’est inadmissible. Qu’ils se conduisent comme ils veulent dans leur pays d’origine, mais qu’ils ne nous imposent pas des coutumes, des pratiques, des discriminations d’un autre âge : la France, ce n’est pas ça. »

Les personnalités politiques qu’elle apprécie

« Marine Le Pen, je l’aime beaucoup et depuis longtemps ; mais aussi François Fillon. Je trouve que c’est un type bien ; j’ai été horrifiée par ce lynchage judiciaire et médiatique. Ce type a du courage et j’ai, comme vous le savez, beaucoup de respect pour cette vertu. »

L’union européenne

« Il faut en sortir. Bruxelles nous casse les burnes. »

L’état du cinéma français

« Il n’y a plus que des barbus et des actrices aux cheveux gras, qui se font violer dans les coins et qui trouvent des excuses à leurs agresseurs. Il n’y a qu’à regarder la Cérémonie des César où de gentils zombies remercient papa-maman, leur concierge et leur chauffeur de taxi, tout en lançant l’incontournable appel à la fraternité humaine et à l’antiracisme. »

La culture française

« Je ne me suis pas battue contre l’Algérie française pour accepter une France algérienne. Je ne touche pas à la culture, à l’identité et aux coutumes des autres. Qu’on ne touche pas aux miennes. » Source

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

13 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    Tout simplement BRAVO BB Y en a marre de cette FRANCE qui n’appartient plus aux FRANCAIS !

  2. A. F. says:

    Brigitte Bardot fait partie de ces gens qui ont américanisé la France dans les années 1960.
    Maintenant elle chiale sur le lait renversé…

    • RAYNAUD Yves says:

      Comment a t elle américanisé la France, déjà dépendante de l’Amérique quoiqu’en raconte l’histoire gaullienne ? Qui sur ordre du mondialisme de l’époque, Amérique en tête a prôné la décolonisation avec les résultats que nous voyons et que subissent les peuples décolonisés , Bardot ou de Gaulle ?

    • pamino says:

      L’américanisme populaire – et c’est celui-là qu’on reçoit — est révoltant. Il faut savoir discerner en adoptant quelque chose d’une autre culture, et cela commence avec la langue.

  3. Patate says:

    Elle parle des valeurs intellectuelles de la France??
    Ah ben !!
    elle qui a su se foutre à poils et véhiculer une image dégradante de la femme…

    • pamino says:

      ‹se foutre à poils›, ça a l’air d’être de la gymnastique très avancée, mais il s’agit après tout d’une femme très douée, et de toute façon la musique et la gymnastique se complémentent au pair dans l’éducation de l’homme entier.

    • marco says:

      je trouve que des jeunes qui ne savent plus aligner une phrase sans faire de fautes d’orthographe ou qui filment une victime dans le metro pour faire le Buzz au lieu de lui porter secours est bien plus significatif de la décadence de la France.
      pour rebondir sur votre argument, Brigitte Bardot est une enfant de cœur comparé aux Femens.

      • Soupape says:

        1 – … un enfant de chœur … et non un enfant « de cœur » …

        Ce qui prouve que même les anti-décadents comme vous
        ne connaissent pas spontanément …
        ce que tous les gens de ma génération savent

        On peut trouver la définition du « chœur d’une église » sur internet.

        2 – Quant à « BB », elle était réprouvée par tous mes camarades.

        3 – De même, la réclame « BB aime Charrier »,
        utilisée pour « lancer » une eau minérale éphémère,
        et allusion à l’un de ses nombreux amants (Jacques Charrier),
        nous hérissait tous …

        4 – Bref, pendant que de Gaulle redressait la France,
        les froncs-massants s’occupaient – de longue date –
        de préparer la décadence de mai68,
        en utilisant des vedettes dévoyées de cinéma ou de la chanson,
        d’abord américaines, ou .°.américanisées.°., puis françaises.

        Pompidou s’est laissé surprendre, et a tout laissé faire …
        On peut rappeler ici une affaire à scandale, aujourd’hui oubliée,
        celle de « La religieuse, de Diderot »,
        montée en épingle par les froncs-massants d’avant mai68, sans raison apparente.

        5 – Si bien qu’aujourd’hui, quand une nouvelle « invention décadente » apparait,
        il faut tout de suite se demander quel est le parti que les fm veulent en tirer !

        Exemple : l’actuel « plan de grève » de la SNCF,
        minutieusement organisé chaque semaine pendant 3 mois,
        est inhabituel,
        et montre que le p’tit « ..cron » cherche délibérément un affrontement,
        dont il sait très bien qu’il n’est PAS en mesure de le contrôler,
        afin de provoquer un nouveau mai68 (ce serai un mai 18, 50 ans après),
        et nous mener à de nouvelles situations irréversibles …

        La Police ferait bien d’en tirer les conséquences dès à présent.

        • marco says:

          pour votre gouverne l’orthographe est délibéré, le mot « cœur » existe aussi dans le dictionnaire. car c’est bien de cœur que manque la jeunesse pour laisser agoniser quelqu’un sur un quai de métro.
          par contre vous qui donnez des leçons, il est dommage que vous ne connaissiez pas mieux Mr Pompidou puisqu’il est à l’origine de la loi bancaire de 1973 appelée aussi « loi Pompidou / Rothschild » qui est l’une des principales raisons de la décadence de notre beau pays.

          • chellal says:

            On écrit « l’orthographe est délibéré(e) » au féminin , cela dit entièrement d’accord avec ce que vous dites sur la loi scélérate de 1973. Quant à BB et ses cris d’orfraie sur la décadence, se faisant même défenseur de la France Chrétienne , elle a été une fervente artisan de cette décadence , elle qui a donné un sens très particulier à l’amour du prochain ! ( de très nombreux prochains !)

  4. dissident says:

    vous n avez pas voulu de l Algerie française ? ALORS vous aures la France algerienne, elle aurait du mediter cela si elle a un cerveau

  5. Yseult says:

    Certes BB n’était pas une enfant de chœur, néanmoins quand on compare les acteurs et actrices de cinéma de cette époque avec ceux d’aujourd’hui… Quand on compare le cinéma français de cette époque avec celui d’aujourd’hui qui d’ailleurs n’a plus de français que le nom… Bref quand on compare la France de cette époque avec celle d’aujourd’hui je suis bien d’accord avec BB, quels qu’aient pu être les opinions que les uns et les autres ont eu à cette époque pour ceux qui l’ont vécue.

    La France de cette époque était un pays exsangue, occupé par l’armée américaine, criblé de dettes, mais qui a su s’en sortir de façon extraordinaire avec une population très jeune et pleine d’entrain. Et Brigitte Bardot, Alain Delon, Jean Gabin, Bourvil, Fernadel, de Funès, lino Ventura etc. ont été de ceux qui reflétaient la résurrection de ce pays qui était si beau sans mosquée. Cessez de tout noircir et de vous prendre pour des enfants de chœur vous-mêmes! Il est normal que BB ait la nostalgie, comme Delon, comme nous! Inutile de faire son jugement, faites le vôtre et cela suffira.

    En tout cas BB a accompli une oeuvre remarquable en faveur des animaux. Un grand merci à elle pour cela, même si elle n’a, hélas, pas pu faire grand chose tant les animaux comme les hommes sont de plus en plus maltraités. Disons que c’est encore plus facile de persécuter les animaux que les hommes.

  6. Daniel Daflon says:

    BB dit qu’elle aime Fillon. Mais c’est un collabo. Son parti et lui sont immigrationistes, donc comme leurs semblables ce ne sont que des traîtres.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com