Plenary session in Strasbourg

Le député européen Bruno Gollnisch vient d’adresser une réponse aux personnes qui l’ont contacté à propos du rapport Lunacek.

Voici le courrier :

Mesdames, Messieurs,

Beaucoup d’entre vous l’ont noté avec effarement : faisant fi du rejet du rapport Estrela, les lobbies, soutenus par un certain nombre de parlementaires européens, persistent à vouloir imposer leur idéologie délétère. À l’heure où l’Union européenne, au plus bas dans l’affection des citoyens européens, devrait relever les défis du déclin et de la désintégration économique et sociale, cet acharnement communautariste est scandaleux. Il n’est plus une session où l’on ne tente de forcer la main aux députés européens.

En décembre, c’était le deuxième examen d’un rapport Estrela à peine modifié. En janvier, une déclaration de la Commission, sous prétexte de réagir aux réformes en cours en Espagne. Cette déclaration n’avait pas été suivie d’un texte, puisque le rapport Lunacek était déjà programmé pour la première session de février.

Ce rapport est pire que le rapport Estrela. D’abord parce qu’il réclame une « feuille de route », c’est-à-dire un programme comportant des objectifs et des mesures concrets assortis d’un calendrier, afin de lutter contre les prétendues discriminations à raison des orientations sexuelles. Ensuite, parce que non seulement il reprend les grandes lignes du rapport Estrela, mais qu’il va beaucoup plus loin : prise en compte de l’identité de genre, donc reconnaissance officielle d’une ou plusieurs « catégories » supplémentaires (neutre ? inter ?) en plus des hommes et des femmes ; reconnaissance mutuelle des actes de mariage, adoption, filiation, etc… pour les couples homosexuels, ce qui revient à terme à forcer les États à adopter des législations dont ils ne veulent pas ; droits exorbitants du droit commun privilégiant les minorités tonitruantes et muselant toute opposition ou même simple objection ; octroi d’une protection internationale à raison de l’orientation sexuelle… Seule bonne nouvelle dans ce sombre tableau : la Commission a indiqué qu’elle ne travaillerait pas sur une telle feuille de route. Pour combien de temps ?

L’ordre du jour a été modifié : le rapport Lunacek est désormais inscrit lundi pour une brève présentation (procédure qui prévoit que seuls cinq députés pourront parler, choisis par le président de séance parmi les députés présents qui lèvent la main). Comme vous le voyez, un débat volontairement tronqué.

Le règlement intérieur ne permet pas aux députés « non-inscrits » de demander un vote nominatif, mais j’ose espérer que les membres de groupes parlementaires, qui y sont habilités, le feront. Ne ménagez pas vos légitimes pressions à leur égard (députés UMP, centristes, libéraux…).

Quoi qu’il en soit, ma position est claire et plus déterminée que jamais : le rejet, par tous les moyens.

Vous remerciant de votre mobilisation et de la constance de votre engagement, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, dans l’assurance de mon soutien.

Bruno Gollnisch

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Pingback: Bruno Gollnisch dénonce le rapport Lunacek | raimanet

  2. champar says:

    Sur les questions sociétales, selon la phraséologie actuelle, M. Gollnisch est très clair et courageux.

    Il n’en va pas de même avec les dirigeants actuels du Front National qui sont revenus en catimini de ce qu’ils affirmaient hier.
    Hier, Marine Le Pen affirmait qu’elle ne rembourserait plus l’avortement, aujourd’hui elle affirme le contraire et Marion Maréchal Le Pen s’est abstenue lors de l’amendement courageux de déremboursement de l’avortement : seuls 6 députés Ump + Jacques Bompard ont voté pour cet amendement.
    Même dans l’opposition les responsables actuels du Front National reviennent sur leurs promesses, il est préférable de le savoir.

  3. Struyven says:

    Je ne me dirigerai plus vers un parti aux élections, mais seulement à une personne dont je connais les intentions et qui les tiendra. La gauche est totalitaire, la droite molle et le FN change de casquette à tout bout de champ…..!!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com