Gollnish

Ma seule boussole est celle de la persévérance dans notre combat politique

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch
Attaché comme je l’ai toujours prouvé à l’unité de notre mouvement, je ne souhaite pas participer à des polémiques sur des sujets qui sèment la division, dont la plupart des commentateurs n’ont au mieux qu’une connaissance livresque, et dont la discussion est de surcroît judiciairement interdite par l’effet pervers de législations liberticides.

L’actualité politique, économique, sociale ou « sociétale» fournit un nombre plus important de sujets en phase avec les préoccupations de nos compatriotes, et en lien avec le mandat parlementaire que j’exerce.

Le respect de la discipline de notre mouvement, la légitime et fructueuse direction de sa présidente, l’accueil de personnalités de qualité venant d’autres horizons doctrinaux me paraissent pouvoir être compatibles avec la liberté d’expression de Jean-Marie Le Pen, à qui nous devons l’existence même du Front National et sa progression au milieu de tant d’épreuves passées.

Il n’y a aucune raison de sacrifier quelque composante de notre mouvement que ce soit en raison d’une diabolisation artificiellement entretenue, ni de maintenir un climat de tension que chercheraient à nous imposer nos adversaires, responsables du terrifiant déclin de notre pays.

Ma seule boussole est celle de la persévérance dans notre combat politique, avec tous les patriotes sincères, qui, dans leurs différences, voire leurs oppositions passées, sont les bienvenus sur ce qui nous unit : la défense de la France et des Français d’abord. (Site de Bruno Gollnish)

« Une diabolisation artificiellement entretenue, (…) que chercheraient à nous imposer nos adversaires« , dit-il. Marine a glissé sur le terrain des adversaires du Front national. Jean-Marie Le Pen regrette peut-être aujourd’hui d’avoir préféré soutenir sa fille pour lui succéder plutôt que Bruno Gollnish, manifestement plus compétent.  Voilà un homme élégant, qui a l’intérêt de son parti et de la France et qui ne rentre pas dans le Vaudeville des épanchements; Jean-Marie Le Pen  parle politique dans Rivarol, quand Marine s’épanche dans le Figaro… Ce n’est pas le même niveau d’intervention. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. « la défense de la France et des Français d’abord… »

    M. Gollnish, la France et les Français n’ont pas besoin des oligarques du FN pour se défendre. Il leur suffit d’être souverains, souveraineté que vous refusez de leur accorder.

    Les Gentils Virus pour la Démocratie : http://gentilsvirus.org/index.html

    • PhB46 says:

      Eric, pouvez-vous traduire en français votre galimatias
      abscons au sujet de la « souveraineté » que Gollnisch refuserait aux français ?
      encore un intello qui se prend pour un politique !

      • Cher Eric,

        J’avoue ne pas comprendre votre propos. En quoi refuserai-je à ma patrie et à mes compatriotes une souveraineté dont je m’efforce, depuis des décennies, dans l’adversité et les périls, qu’elle ne leur soit pas ôtée ?
        Et ceci au prix de ma réputation, de ma carrière académique, de ma vie familiale, de ma tranquillité judiciaire, etc…
        Merci de m’éclairer sur ce point.
        Sans rancune…

        Bruno Gollnisch

    • Charles martel says:

      Cessez de raconter n’importe quoi !

      Aussi loin qu’ont puisse remonter dans l’Histoire Millénaire qu’est cette Grande Nation que l’ont nomme la France, autrement dit depuis le Baptème de Clovis jusqu’au Général Degaulle, Le peuple à toujours eu besoin de chefs patriotes pour le guider et assurer sa défense !

      Quant à la souveraineté d’un « peuple » par définition manipulable et manipulé, celle ci n’est qu’une utopie reposant sur des chimères idéologiques totalement déconnecté de toute réalité historique et sociologique.

      Dans cette France Millénaire du Baptème de Clovis, Seuls les PRINCIPES sont Souverains, et seuls une élite politique adhérant consciemment à ces PRINCIPES peut assurer la défense des interêts du peuple et de la Nation contre toutes sortes de prédateurs se parant des plus « beaux principes » pour mieux dissimuler leurs véritable nature esclavagiste.

      Les pires ennemis du peuple, sont ceux qui des Lumières du 18éme siècle jusqu’ aux libéraux/libertaires, ne cessent de le déclarer « souverain » tout en le sacrifiant sur l’autel de leurs utopies.

  2. Zagli says:

    GOLLNISCH essaie de prendre sa revanche sur Marine. C’est tout.

  3. Gillic says:

    Moi, j’aurai bien vu Bruno Gollnisch à la tête du FN ! La classe, la culture et la compétence ! De plus, le FN aurait évité les histoires de famille qui le déchirent depuis 4 années pour le plus grand bonheur des merdias aux ordres du pouvoir umps………..

    • Geneviève says:

      ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

      • Il ne « fallait pas » que B. Gollnish accède à la présidence du FN parce qu’il « fallait » se débarrasser des Catholiques, et accueillir F:.M:. et lobby sodomite, pour se mettre en harmonie avec Babylone…

    • ALCESTE says:

      Je suis absolument de votre avis
      Hélas …..nous ne’en sommes plus à une erreur près .

  4. Tchetnik says:

    Bruno Gollnisch aurait effectivement dû être à la têt du FN. Peut-être moins de « croissance » mais plus sûre, moins artificielle, sans compromis sur certains idéaux fondamentaux.

    Un gars plus droit dans ses bottes.

  5. Franravel says:

    La France se meurt des mensonges qui lui ont été assénés depuis la libération particulièrement et depuis la révolution, et se réveille avec l ‘impossibilité de pouvoir faire la vraie lumière avec le vrai discernement à cause de la promulgation de lois scélérates comme celle de Gayssot qui entraînerait les plus hardis qui voudrait faire la justice historique, à des peines d’amende exorbitante et de prison.
    C’est pourtant à ce prix que se trouve la vraie liberté. Le Christ a dit: « la vérité vous libérera tous », et il a pour cela et pour nous ouvrir les portes de la vie éternelle, souffrit les plus terribles des humiliations et des supplices qu’aucun homme n’a connu en tel degré, puisqu’il portait la totalité des péchés passés et à venir de l’humanité.
    Toute liberté qui n’est pas mise en rapport avec la vérité n’est qu’illusion et tromperie.

  6. Christiane says:

    Bruno Gollnish a bien raison; c’est de cette façon que les autres responsables FN auraient du réagir. Il leur appartenait de dégoupiller la grenade lancée par un journaliste du système en ne rentrant pas dans leur jeu perfide.

  7. angel says:

    Mr Le PEN devrait se ranger car il fiche en l’air tout le travail de Marine et donne à manger aux loups Pour moi c’est déplorable …

  8. Charles martel says:

    Égorger, décapiter des gens en pleine rue avec des couteaux de bouchers, crucifier les Chrétiens, scier vivante des fillettes, jeter les prétendus « homosexuels » du toit des immeubles, lapider des femmes prétendument « adultères » etc.. etc…

    …même les NAZIS n’ont jamais commis de tels abominations ! alors qu’ont cesse de nous bassiner les oreilles avec les « CHAMBRES À GAZ » qui au regard des horreurs islamistes ne sont effectivement qu’un « DÉTAIL » de l’histoire.

    La Vérité est que ce détail de l’histoire constitue aujourd’hui le dogme d’une nouvelle « religion » maçonnico-républicaine permettant à la communauté Déïcide d’innoculer aux populations occidentales un sentiment de culpabilité mortifère. (totale inversion des rôles)

    Un sentiment de culpabilité, censé nous faire accepter une immigration de remplacement et l’islamisation de nos sociétés occidentales, autrement dit la disparition pure et simple de notre civilisation Hélléno-Chrétienne, dont les principes millénaires ont assurés la protection et la défense des plus fragiles d’entre nous.

    Ce dogme « religieux » des chambres à gaz, ne pouvant souffrir aucune critique, celui ci relève quasiment du « délit de blasphème ».

    Rappelons le une nouvelle fois :

    LA RÉPUBLIQUE EST ISLAMO-MAÇONNIQUE, MAIS LA FRANCE EST ET RESTERA CATHOLIQUE !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com