Le fameux CETA, traité global de libre-échange entre l’UE et le Canada a été officiellement signé ce dimanche 30 octobre 2016 à Bruxelles. Ce traité entraîne la suppression de la presque totalité des droits de douanes… L’ultra-libéralisme dans toute sa splendeur.

Un pas de plus est franchi par les technocrates bruxellois vers la mondialisation.

Ce traité devra cependant être ratifié par les Parlements nationaux et régionaux des pays de l’UE.

Couplé avec le prochain Traité transatlantique (TTIP), la zone euro-atlantique deviendra ainsi un vaste espace de libre-échange

« qui doit permettre, entre les deux continents, une liberté de circulation totale des hommes, des capitaux, des services et des marchandises. Comment ignorer, en effet, que d’abord c’est la protection du consommateur mais aussi des entreprises d’Europe, étendue aux domaines environnemental, sanitaire, salarial, etc., qui volera en éclats, chassée du dispositif légal par des normes américaines nettement moins contraignantes ? » s’interroge dans son essai Le Traité transatlantique et autres menaces, le philosophe, politologue et journaliste français, Alain de Benoist. Qui continue : « À telle enseigne que les multinationales obtiendront désormais le droit de traîner en justice les États nationaux dont elles jugeraient la législation nuisible à leurs intérêts.

Et si le prix du libéralisme à tout crin était la perte de la souveraineté nationale désormais soumise à la toute-puissance des marchés financiers ? Que représente exactement la mondialisation sinon le stade suprême de l’hégémonie du Capital ? Quant à la « gouvernance », prétendu modèle de management, ne donne-t-elle pas le moyen de diriger les États… en tenant le peuple à l’écart ? »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. N’oubliez pas que les multinationales sont si puissantes parce que des millions d’individus travaillent pour elles. Je pense également aux jeunes qui souhaitent ardemment être embauchés par ces entités sataniques à la fin de leurs longues études.

    Il y a deux jours un professeur d’économie de Paris I a été interviewé par une journaliste de France (dés)Info au sujet de la signature de ce traité ignoble. Elle s’attendait à ce que ce professeur relaie la propagande habituelle. Comme ce ne fut pas le cas, l’interview fut brutalement écourté.

  2. Raiford says:

    Le seul moyen d’éviter ces traités qui feront de nous des esclaves :

    « Sortons de cette Europe qui trahit nos intérêts vitaux »

  3. Ne soyons pas dupes tous ces traîtres qui tiennent les rennes tant à Bruxelles qu’à Paris ont certainement été corrompus pour donner leur accord. Ainsi, dans peu de temps,les « sans dents » seront en grande difficulté tout comme les entreprises quelque soit leur domaine de compétence.

  4. luciferg says:

    A terme, ce sont nos régimes sociaux qui vont trinquer . Car ,qui dit pas de droits de douane, entrée de produits moins chers que les nôtres ; à la clé :chômage, donc moins d’argent dans les caisses ,baisses des aides , hausse des impôts etc. un petit rappel: la France = 1% de la population mondiale; 2% du PIB mondial;……..15% du social mondial. Comment financer ? nos «  »élites » »soumis aux financiers mondiaux veulent faire tomber cette protection sociale qui « coûte » si chère au patronat.Si les français continuent de se voiler la face devant ce qui se trame avec l’Europe,ils iront trouver du boulot ailleurs qu’en France…s’ils en trouvent .pendant ce temps les clandestins prendront leur place ; pour eux ,on trouve toujours de la place et des aides. Mais Juppé va nous sortir de là………n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com