Igor Dodon
Igor Dodon

Décidément 2016 est annonciatrice de grands changements géopolitiques. Nouveau tremblement de terre, cette fois en Europe balkanique[1], où les candidats prorusses Rumen Radev et Igor Dodon ont remporté les présidentielles bulgare et moldave ce 13 novembre. Deux petits pays que les accords d’association avec l’UE n’ont fait qu’appauvrir davantage. Une leçon pour les mastodontes de l’Europe de l’Ouest.

Lamentations des presstituées européennes. Comme le relève un commentaire de l’allemande Tagesschau[2] − plaque-tournante sur Internet de la propagande israélienne financée par les Allemands via la taxe audiovisuelle[3] − sur la victoire du major-général de l’Armée de l’Air bulgare Rumen Radev, la mafia transatlantique craint que les sanctions contre la Russie soient encore plus difficiles à maintenir.

Plus de Moscou, moins de Bruxelles : après avoir recueilli 59% des voix, l’ancien major-général prorusse et socialiste devient président de la Bulgarie. Boïko Borissov, Premier ministre, annonce quant à lui sa démission, ce qui implique un changement d’orientation de la politique du pays le plus pauvre de l’UE.

En Bulgarie, se profile ainsi un changement de politique: alors que le libéral Borissov − soutenu par l’ancien président Plevneliev − a mené une politique pro-bruxelloise, Radev mise sur de meilleures relations avec Moscou.

C’est donc un ancien général considéré comme novice en politique qui fait son entrée sur la scène politique et qui, pendant la campagne électorale, s’est entre autres prononcé pour la levée des sanctions de l’UE contre la Russie.

Toujours selon Tagesschau, la mafia transatlantique appréhende la victoire d’Igor Dodon en Moldavie comme représentant un danger contre les plans antirusses de l’UE.

Le candidat prorusse Dodon a également remporté l’élection à la présidence. Au cours de la campagne électorale, Dodon a déclaré son intention d’inverser l’approche pro-UE de l’ancienne République soviétique. Il a annoncé qu’en cas de victoire, il organiserait un référendum sur l’annulation[4] de l’accord d’association avec l’UE signé en 2014[5], et soutenu qu’il était de l’intérêt de la Moldavie de se joindre à l’Union eurasiatique conduite par la Russie.

Après la résistance des quatre de Visegrad, l’Europe balkanique fait vaciller un peu plus la tour de Babel européenne et le néo-féodalisme financier. Egalement aux marches est-européennes de l’Empire, la population semble rejeter de plus en plus «la communauté de valeurs occidentales» en pleine dépravation.

Source :
https://nocheinparteibuch.wordpress.com/2016/11/14/russland-freundliche-kandidaten-gewinnen-praesidentschaftswahlen-in-bulgarien-und-moldawien/

[1] http://www.larousse.fr/encyclopedie/autre-region/p%C3%A9ninsule_des_Balkans/107278

[2] Journal d’information de l’ARD.
http://www.tagesschau.de/ausland/bulgarien-127.html

[3] Gebühreneinzugszentrale : système de financement des établissements publics d’audiovisuel en RFA, qui impose juridiquement le versement d’une contribution, qui a considérablement augmenté depuis 2012, et que les Allemands remettent en cause, au point de refuser de la payer, s’exposant ainsi aux représailles judiciaires.

[4] https://francais.rt.com/international/28273-candidat-prorusse-largement-tete-premier-tour-election-president

[5] https://ec.europa.eu/taxation_customs/business/international-affairs/international-customs-cooperation-mutual-administrative-assistance-agreements/georgia-republic-moldova-ukraine_fr

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. « Gebühreneinzugszentrale : système de financement des établissements publics d’audiovisuel en RFA, qui impose juridiquement le versement d’une contribution, qui a considérablement augmenté depuis 2012, et que les Allemands remettent en cause, au point de refuser de la payer, s’exposant ainsi aux représailles judiciaires. »
    (Dans l’intérêt de la clarté : la ‹Gebühreneinzugszentrale› n’est pas le système de financement, mais l’organisme étatique de la perception de la « contribution ».) Non seulement ces frais ont-ils considérablement augmenté, mais avant 2012 ils étaient divisés en frais de radio et frais plus lourds de télévision, sans obligation de payer ce qu’on n’avait pas chez soi ; maintenant tout le monde paie les deux. A part cela, c’est la première fois que j’entends qu’Israël profite de cet argent. Je veux bien le croire, mais seulement après la production de preuves. À l’époque du changement je pensais qu’il y aurait un diminution de publicité commerciale sur les chaînes publiques, mais c’est le contraire qui s’est produit !

  2. luciferg says:

    J’espère que ces élections pro-russe , affaibliront l’UE et se prétentions hégémoniques sur les populations et les libertés des pays.

  3. Emmanuel says:

    Le fait que ce bon Radev soit anti UE et pro-russe est mis en exergue et est donc vu comme un bien. Ca peut se comprendre.

    Qu’il soit socialiste est presque passé sous silence et ce fait ne semble donc pas très important. Ca, c’est très largement au-delà de ma capacité de compréhension.

    • Chouanne says:

      Explication pour votre compréhension Emmanuel:
      Il y a les bons socialistes, comme Hollande et les mauvais, ceux qui sont identitaires et anti-mondialistes et contre l’immigration musulmane.
      C’est pourquoi au lieu de reprendre les poncifs des medias maintream destinés avant tout à répandre leur propagande, il est préférable de noter que ces victoires sont surtout celles, non pas des pro-russes, ou des socialistes (notion différente de celle que nous connaissons), mais celle des souverainistes et même des identitaires anti-USA, opposés à la domination US et UE et favorables aux racines chrétiennes de l’Europe.

      PS à l’attention de Jeanne de Baylan: la transcription du bulgare en français c’est Roumen et non pas Rumen qui est la transcription anglaise du bulgare.
      Même chose pour le russe, il faut se garder de copier les anglo-saxons. La traduction française de la lettre cyrillique: « у », c’est le « ou » français et non le « u » anglais.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com