L’antichristianisme se niche partout. On nous rapporte une « anecdote » relevée dans un bureau de vote le jour du premier tour. Les faits se passent à Trèbes (Aude). L’abbé Patrick Gandoulas est plutôt du genre « moderne », habillé en civil. Seul « détail » qui trahit sa mission sacerdotale : la croix qu’il porte ostensiblement autour du cou sur sa chemise. Déjà trop pour un « scrutateur » du bureau de vote qui a interpellé le prêtre à propos de ce « signe religieux » ostentatoire.

Il faudrait tout de même rappeler à ce type d’énergumène que nous ne sommes plus (ou pas encore, c’est selon) sous la Terreur.

Fait divers élections municipales

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Pingback: 18 Avril 2014 | conflitmondial

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com