Capitaine perdu - bleu

Jacques Terpant est un dessinateur de BD fasciné par l’œuvre et l’univers de Jean Raspail.

Voilà déjà six ans que Jacques Terpant a commencé à adapter en BD des romans de Jean Raspail. Sept cavaliers et Le Royaume de Borée ont ainsi atteint avec succès les amateurs de bande dessinée.

Avec Capitaine perdu, Jacques Terpant nous montre une fois de plus qu’il est un grand de la bande dessinée contemporaine, sachant se débrouiller seul pour assurer le scénario et le dessin. S’inspirant du roman de Jean Raspail intitulé En canot sur les chemins d’eau du Roi, Jacques Terpant conduit le lecteur à Fort de Chartres, auprès du dernier des capitaines français dans le dernier des forts du Roi de France dans les Amériques.

Cette bande dessinée retrace avec finesse les liens méconnus et oubliés entre des Indiens et des Français et l’abandon de ces Indiens aux Anglais en l’an 1760. Des Indiens qui avaient supplié les Français de rester auprès d’eux et de combattre ensemble les Anglais. Avec cette BD, c’est une fenêtre de l’Histoire qui s’ouvre à nous, celle des Biloxis, des Illinois, des Shawnees,…, ces nations indiennes qui avaient accepté de guerroyer sous la bannière à fleur de lys.

Le lecteur prendra plaisir à suivre la trace de Louis Groston de Bellerive de Saint-Ange, le Capitaine perdu. Le scénario est épique, le dessin est superbe, les détails sont fouillés. C’est un véritable régal.

Capitaine perdu, par Jacques Terpant, préface de Jean Raspail, éditions Glénat, septembre 2015.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

12 commentaires

  1. Tchetnik says:

    Relire aussi « En Canoé sur les Chemins d’eau du Roi » du même irremplaçable Raspail.

    • Volodymyr Bellovak says:

      Quoi de neuf chez nos cousins du Québec, l’ami Tchetnik ?

      • Tchetnik says:

        Ca fait quelques années que nous n’y sommes plus, mais quand nous y étions, le Québec était aussi gangréné que la France, sinon plus. Plus même que les provinces Anglaises du Canada.

        • Volodymyr Bellovak says:

          Hélas ! Vatican II, le gauchisme libertaire, et le consumérisme US, sont passés par là !

          • Tchetnik says:

            Malheureusement, l’Eglise Catholique s’est aussi un pu tiré une balle dans le pied, avec un ritualisme infantilisant et une absence totale de formation spirituelle de ses ouailles, un peu comme l’Eglise orthodoxe en Grèce.

            Ce qui fait que l’essentiel des fidèles n’étaient pas armés pour aire face aux sollicitations des officines.

            • Volodymyr Bellovak says:

              Et oui, le travaille d’infiltration et de sape des officines à bien fonctionné au coeur de l’Eglise, discret mais efficace; le concile Vatican II a vu leur triomphe, mais il est temporaire, car « les portes de l’enfer ne prévaudrons contre Elle » !…En attendant, quel désastre !..

    • Oui relire Raspail, …
      Cette magnifique BD de Terpant, ses autres parutions, et tous les ouvrages de Jean Raspail, ceux aussi qu’il a préfacés, en diffusion sur Livres en Famille :

      Terpant : http://livresenfamille.fr/index.php?s=Jacques+Terpant
      Raspail : http://livresenfamille.fr/index.php?s=jean%20raspail

  2. Volodymyr Bellovak says:

    Deux excellents sites sur internet qui nous redonnent espoir sur la résistance identitaire catholique et nationale de nos amis et cousins Québécois et Canadiens-Français:
    http://www.tradition-quebec.ca
    et :
    québécoisdesouche.info

  3. Volodymyr Bellovak says:

    quebecoisdesouche.info

  4. Volodymyr Bellovak says:

    ..et aussi une radio en ligne sur internet :
    kebeka liberata

  5. Ouais en fait vous n’aimez les Amérindiens qu’à partir du moment où ils devenaient complètement déculturés par l’universalisme (je me sens mal rien que d’avoir écrit ce mot) français (en d’autres termes quand vous pouviez les qualifier d’êtres humains, et encore…), quelle hypocrisie… sur ce coup-là, les Français ont autant été des salopards ethno-centristes que les autres, ils ont juste été plus subtiles : destruction des cultures et des langues en échange d’une protection qui au final n’a servi à rien ; et mariages entre Français et autochtones pour mieux les dissoudre.

    • Raoul C, says:

      Ksk, vous exagérez. Pourquoi tant de haine ? Les Français n’ont pas massacré les Indiens, concédez-leur au moins cela.

      Ils n’ont en rien détruit les cultures des Indiens des plaines, ils étaient tout simplement trop peu nombreux.

      Ils vivaient en bonne intelligence, sans doute aussi par simple nécessité (le nombre encore).

      Arrêtez de haïr les Français.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com