repasdefamille

Pour les fêtes, le service de communication du gouvernement met à disposition un kit de survie constitué de réponses toutes faites à destination des derniers irréductibles qui défendront l’action gouvernementale lors des repas de famille. 

Conscient que ceux qui auront en charge leur défense risquent d’avoir des difficultés à trouver la phrase qui égaiera le cousin grognon qui refuse obstinément de chausser ses lunettes roses pour voir la vie du bon côté socialiste, l’incurie gouvernementale devra être masquée par une propagande digne des services soviétiques d’une époque pas si lointaine grâce à un argumentaire cuisiné aux petits oignons intitulé  « Bingo de Noël repas de famille » que l’étudiant gauchiste de la famille aura en charge de répéter au long de la soirée afin de sauver l’image décrépie de l’exécutif. 

repasdefamille2

L’étudiant en fac de droit et agent gouvernemental pour la soirée le sait. Juste après l’apéro, son oncle va dégainer son fameux: « Les politiques, tous pourris ! » Jusqu’à présent, il se trouvait démuni dans ses réponses tant les exemples allant dans ce sens viennent à l’esprit de chacun.

Là, grâce à l’auto-éloge-panégyrique concocté par les services gouvernementaux il pourra répondre le plus naturellement du monde en lisant sur son i-phone la réponse toute faite: « Voilà une belle caricature! Mais tu as raison: les responsables politiques ont un devoir d’exemplarité ! C’est pour cela que de nouvelles procédures de transparence ont été mises en place par ce Gouvernement. Elles ont montré leur efficacité. » 

« Jean-Marie Le Guen après s’être fait épingler pour minoration de patrimoine est toujours en poste » lui répliquera le tonton. 

« Mais qu’importe Jérôme Cahuzac n’y est plus après avoir été pris la main dans le sac » lui rétorquera notre étudiant, enfin, s’il y pense vu que l’exemple n’est pas inclus dans le kit. Suite à quoi la discussion pourrait vite dégénérer sur les affaires Andrieux, Kucheida, Guérini, Dalongeville… et faire remonter dans la mémoire de l’oncle d’autres affaires plus anciennes qui viendront immanquablement mettre en difficulté notre apprenti propagandiste lorsqu’il s’agira d’évoquer l’affaire de la MNEF dont les protagonistes de l’époque sont toujours dans le circuit politique malgré les condamnations ou encore celle d’Urba ou du carrefour du développement. Le tonton n’a peut-être pas de tablette mais il a une mémoire d’éléphant concernant ceux du parti socialiste. 

Notre jeune commissaire politique pense être tout d’un coup sauvé par sa mère qui lance « Ras-le-bol de la paperasse administrative ! » Vite la réponse en cliquant sur la case correspondante qui donne : « Le gouvernement a lancé une grande démarche de simplification pour les entreprises comme pour les particuliers… par exemple les obligations comptables ont été allégées pour plus d’un million de petites entreprises, on est en train de simplifier la fiche de paie, un simulateur de droits sociaux te permettra de savoir en clin d’œil à quelles aides tu as droit ».

 Mais le papi arrive avec un tire bouchon à la main et tourne instantanément l’argumentaire en dérision : « C’est pour cela que Thévenoud est toujours député ? Sa prise en compte de sa phobie administrative a bien été comprise par le gouvernement dans le lequel il n’est pas resté suffisamment longtemps pour déployer toutes ses idées de simplification. Heureusement que ses successeurs y travaillent. J’espère qu’il leur prodiguera de bons conseils depuis les bancs de l’assemblée nationale.» 

La grand-mère acariâtre lance alors « un simulateur de droits sociaux, on sait qui va bien savoir s’en servir et qui va payer ! » Comprenant l’allusion, je vais pouvoir bien placer l’argumentaire sur l’immigration se dit notre valeureux glorificateur de la bonne parole gouvernementale. Et paf : « Entre 2004 et 2012, 200 000 immigrés sont entrés chaque année en France. Cela représente 0,3 % de la population annuelle moyenne… C’est la plus faible proportion d’Europe. Et puis l’immigration quand elle est régulée, c’est une chance pour la France ! »

Là tout le monde est resté bouche grande ouverte ne sachant plus si c’était un gag éculé ou si c’était sérieux. Cela fait quand même des années que dans les discussions entre la poire et le fromage ainsi que sur tous les forums internet l’expression « l’immigration est une chance pour la France » est raillée à tour de bras tant la réalité ressentie par les autochtones se situe aux antipodes de cette affirmation. La tante vient à son tour au secours de la grand-mère: « Parlons en des droits, on a rendu les mutuelles obligatoires pour les augmenter et en plus pour fiscaliser en douce la part patronale. Du coup ça a fait exploser l’imposition sur le revenu alors que dans les faits, c’est 2 fois une ponction supplémentaire puisque les mutuelles paient les droits à la CMU de ceux qui ne cotisent pas ! » 

Le cousin après avoir été interloqué par les réponses lance à son tour : « Ca fait un an que je suis dans la vie active après mon master, et je ne trouve que des petits boulots sans intérêt. Qu’est-ce qui est fait contre le chômage, je ne vois rien ! il ne devait pas y avoir une inversion de la courbe avant la fin 2012 ?  »

Vite la réponse : « Toute notre politique est dédiée à la lutte contre le chômage, la baisse des cotisations et de la fiscalité des entreprises pour qu’elles puissent embaucher, les dispositifs sur les jeunes et les séniors… »

Pas de bol, l’argumentaire avait été concocté avant que les derniers chiffres catastrophiques ne tombent juste le jour du réveillon de Noël. Le papi toujours moqueur : « A défaut de pouvoir mettre quelque chose sur leur table, les 27 400 chômeurs de plus qui viennent de rejoindre les 3,5 millions (officiels) auront au moins la satisfaction de pouvoir répondre aux sujets du jour grâce au truc que tu regardes à chaque fois que tu essayes de dire quelque chose.» 

L’oncle était pour le port d’arme, mais il n’y avait pas de réponse dans le kit. Si ce gouvernement est encore en place l’année prochaine, il faudra qu’il songe à demander à la Pravda… heu pardon, au Service d’Information Gouvernemental d’y apporter une réponse d’ici là.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com