Répondant à une question d’une personne présente lors d’une réunion publique de Civitas, Alain Escada rappelle rapidement son plan pour une France catholique et l’organisation de la remigration.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

37 commentaires

  1. Daniel PIGNARD says:

    Rappelons que Jésus faisait de la préférence nationale :
    « Jésus, étant parti de là, s’en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sût; mais il ne put rester caché. Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit impur, entendit parler de lui, et vint se jeter à ses pieds. Cette femme était grecque, syro-phénicienne d’origine. Elle le pria de chasser le démon hors de sa fille. Jésus lui dit: Laisse d’abord les enfants se rassasier; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. (Marc 7 :24-30)

    • sebastien Wolf says:

      Daniel. Comment est-ce que cette citation de l’Evangile explique la préférence nationale?

      • Ce sera plus clair pour vous en lisant saint Matthieu (15, 21-26) :
        « Jésus, étant parti de là, se retira du côté de Tyr et de Sidon. Et voilà qu’une femme chananéenne, qui venait de ces contrées, se mit à crier à haute voix : « Ayez pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. » Jésus ne lui répondit pas un mot. Alors ses disciples, s’étant approchés, le prièrent en disant : « Renvoyez-la, car elle nous poursuit de ses cris. » Il répondit : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues DE LA MAISON D’ISRAEL. » Mais cette femme vint se prosterner devant lui, en disant : « Seigneur, secourez-moi. » Il répondit : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants (sous-entendu « d’Israël ») pour le jeter aux petits chiens (sous-entendu « les goyïms »). »

        • john azul says:

          C’est la une interprétation assez libre. Et dire qu’ont critique les protestants… que dire de cette liberté, que Dieu nous a donner, pour en faire l’interpretation ci-dessus, elle est chaire.

          • Daniel PIGNARD says:

            C’est parce qu’elle est vraie et que vous en prenez plein la figure que vous la trouvez chaire. Mais elles est approuvée par Jésus qui dit répétons-le :
            Laisse d’abord les enfants se rassasier; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. (Marc 7 :24-30)
            Vive la France aux Français de France.

            • john azul says:

              Je tiens a être claire
              – La France d’aujourd’hui avec sa situation économique, la désindustrialisation et le chômage de masse et la part importante de la population issus de l’immigration (africaine et nord africaine entre autre, de confession musulman), ne peux plus accueillir de nouveau arrivants. Cela est un suicide. Bon nombre de gens immigrés ou issus de l’immigration, ont cette analyse et sont même pour que la France redevienne la France, chrétienne, catholique et le retour sur la base réel des principes et valeurs, qui sont les fondations de la France de toujours.
              -A cette France réel, il n’est nul besoin de revenir a un régime royaliste, avec un habillage aux couleurs de la chrétienté et dont les descendants dans des époques d’opulences se vautrons sur les délices du vaux d’or. Cela est illusoire, hypocrite et aucunement chrétien!

              Mathieu 7 versets 21, 22 et 23 :
              « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. »

              Israel, c’est l’Eglise de Jésus-Christ, c’est les chrétien, ceux qui ont foi, que le Le Fils de Dieu, Jésus-Christ est mort sur la croix, pour nous sauver du péché et qu’il a ressuscité le 3 éme jour, il vaincue la mort.et non pas le Vatican, la France, l’Italie, l’Espagne et Cie…N’oubliez pas combien Jésus-Christ a fustigier les Pharisiens

              Romain 2 versets 11,12 et 13 :
              Car devant Dieu il n’y a point d’acception de personnes. Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.…

              Romain 2 17 a 29 :
              Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu, qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi; toi qui te flattes d’être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité; toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes! Toi qui dis de ne pas commettre d’adultère, tu commets l’adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges! Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi! Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit.
              La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. Si donc l’incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision? L’incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision? Le Juif, ce n’est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n’est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision, c’est celle du cœur, selon l’esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

              Cette France là est-elle Israel de la Bible ou celle du sionisme? Je suis désolé, je partage beaucoup des idées défendus par CIVITAS, mais je suis frappé par la dureté des commentaires, qui mettent a nus des cœurs en pierres. Encore une fois, je ne fonde pas mon ressentis sur le faites que la France ne peux plus accueillir d’étrangers, c’est une évidence vus la situation actuel; je ne me fonde pas aussi sur le fais que les musulmans exprime de manières visible leurs foi et surtout leurs soumissions uniquement aux préceptes islamiques et par là a une sorte de colonisation a l’envers et a contre courant de l’histoire de la France. Il est juste de se défendre, contre le gendre, qui impose petit a petit la loi dans la demeure de son beau-père! Nul besoin de jeté hors de la maison, comme un vaurien, celui qu’on a accueilli et d’autant qu’il n’y ai pour rien, si ce n’est de vouloir nourrir et protéger son foyer.Dieu et AMOUR. Il nous a créer, non pas pour demeurer sur cette terre, mais pour aller au ciel, a ses cotés.
              je terminerai par cette prière de Notre Père
              Notre Père qui es aux cieux,
              que ton Nom soit sanctifié,
              que ton règne vienne,
              que ta volonté soit faite
              sur la terre comme au ciel.
              Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
              Pardonne-nous nos offenses,
              comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
              Et ne nous soumets pas à la tentation,
              mais délivre-nous du mal.
              Amen.

              • N’importe qui peut se sauver, pas besoin d’être en France pour cela.
                Donc les Anglais chez eux, les Allemands chez eux, les Syriens chez eux, etc., ce qui n’empêche pas l’hospitalité. Mais dans l’hospitalité, c’est le maître de maison qui reste maître chez lui, et non l’inverse.

                • john azul says:

                  Ce n’est pas sur se point, que j’ai un désaccord avec vous @Efgy, c’est sur une interprétation trop libre de la Sainte Parole. J’y vois là, une dangereuse liberté venant justifié une opinion personnel! Et cela qui doit être corrigé!
                  Demandez a n’importe quel exégète des Saintes Écritures, qui ne soit guider que par une volonté de servir dans l’Évangélisation.

    • Sebastien Wolf says:

      Merci Egfy. Cette explication me convient mais je crains que ce n’est assez explicite pour les adhérents de la nouvelle religion post conciliaire.

      • john azul says:

        La science infuse bouillie dans les cœurs confus, où la Vérité se confonds souvent avec la raison de l’orgueil, de détenir seul la « vérité ». Alors qu’il n’y a qu’un seul Chemin pour aller au Père, c’est Jésus-Christ le Fils de Dieu, il est la Vie et la Vérité!
        Jésus-Christ, né de la Sainte vierge, Marie, femme bénite parmi toutes les femmes, épouse de Joseph de la tribu de David (Juif). Jésus a toujours été mal accueilli par les Juifs. Il est venu pour les Juifs et pour les non juifs, pour les gens libres, comme pour les esclaves, pour les riches, comme pour les pauvres, les bien portant comme pour les malades, pour les hommes comme pour les femmes. Comment, peut on croire, qu’a partir du Ministère de Jésus, de Sa Parole semé dans les cœurs des hommes, par Son Sacrifice sur la crois, il est mort pour nous laver du péché, nous pouvons en tiré que Seul Israel a droit aux pain et que les chiens (immigrés, étrangers, métèques) n’ont de droit que de ramasser les miettes? Qui est le chrétien, obéissant aux deux commandement:
        « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force » », « et Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » Israel, n’est la France, mais le peuple de Dieu, tout chrétien, comme par exemple les premiers, les orientaux, qui l’ont été bien avant que la France soit fille aînée de l’Eglise. Etre égare au point d’interprété avec une liberté tel que Dieu nous a déjà prévenu de ne pas faire n’importe quoi de notre liberté!

        1ere épitre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens
        1 Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.
        2 Quand j’aurais le don de prophétie, que je connaîtrais tous les mystères, et que je posséderais toute science; quand j’aurais même toute la foi, jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien.
        3 Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n’ai pas la charité, tout cela ne me sert de rien
        4 La charité est patiente, elle est bonne; la charité n’est pas envieuse, la charité n’est point inconsidérée, elle ne s’enfle point d’orgueil;
        5 elle ne fait rien d’inconvenant, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point, elle ne tient pas compte du mal;
        6 elle ne prend pas plaisir à l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité;
        7 elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.
        8 La charité ne passera jamais. S’agit-il des prophéties, elles prendront fin; des langues, elles cesseront; de la science, elle aura son terme.
        9 Car nous ne connaissons qu’en partie, et nous ne prophétisons qu’en partie;
        10 or, quand sera venu ce qui est parfait, ce qui est partiel prendra fin.
        11 Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai laissé là ce qui était de l’enfant.
        12 Maintenant nous voyons dans un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.
        13 Maintenant ces trois choses demeurent: la foi, l’espérance, la charité; mais la plus grande des trois c’est la charité.

    • benorun974 says:

      Comme tout bon protestant vous oubliez la suite:
      —C’est vrai, Seigneur, reprit-elle, et pourtant les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.
      28 Alors Jésus dit:
      —O femme, ta foi est grande! Qu’il en soit donc comme tu le veux!
      Et, sur l’heure, sa fille fut guérie.

      Ça n’a aucun rapport avec la « préférence » nationale. Vous êtes fatiguant avec vos interprétations.
      Cette femme était païenne, Jésus a voulu jaugé la foi de cette femme et en même temps se savais scruté par les juifs d’où sa précédente réponse. Jésus n’est pas venu pour sauver seulement Israël mais tous les pêcheurs. C’est la raison même de la Nouvelle Alliance, alliance étendu aux autres nations/races/etc… Tout le monde peut être sauvé si il croit en Jésus et suit son enseignement (essentiellement catholique, à la rigueur orthodoxe) il n’y a pas de « préférence » nationale.

      • @ « Jésus a voulu jaugé la foi de cette femme  »

        Bien sûr. Mais Jésus est venu « pour les brebis perdues de la maison d’Israël » (c’est Lui qui le dit). L’apôtre des gentils, c’est saint Paul.

        • john azul says:

          Il a raison @benorun974, certains sont aveugles qu’ils n’arrivent pas a lire, a comprendre les évangiles. Les protestants eux lisent la bible souvent, certes parfois, ils prennent des libertés a les interprétés selon la convenance du moments ou l’air du temps. Je dirai, comme il est écris dans les Saintes Écritures au nouveau testament, nous ne sommes pas le monde et le monde déteste l’Eglise. Manon, le Prince de ce monde mène la dance, les modes, les tendances etc… c’est l’erreur a mon avis, des protestants. Que dire de ces « chretiens » illuminés, qui croient que chrétien est un gènes qui nous es léguer par affiliation a une famille, a une nation, a une culture, race ou couleurs de peau. Ont-ils des poutres dans les yeux, qu’ont ils lisent la bible? ou sont ils aveugles et sourds? Quel est cette liberté, qui leurs est donné par Dieu, pour se glorifier eux mêmes, Occident, les prédestinés de Dieu, au point, que des créatures de Dieu le Créateur, a créer comme toutes choses et tout êtres?
          – Comment toi homme, peux tu traité ton frère ( en humanité) et peut être même ton frère dans la foi ( en Christ), de chien, voué a ramasser les miettes que tu daigne lui laisser par terre?
          – Ne crois-tu pas que t’as une poutres dans l’œil, alors que tu cherche a enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère?

          • Jésus n’a t-il pas exaucée la femme ? Ne Lui a-t-il pas dit que sa foi était grande ?
            Où est votre problème ? Les paroles de Jésus ne vous plaisent pas ? Ne vous faites pas sauveur à la place du Sauveur; c’est Lui qui a raison de parler ainsi à cette femme.

      • Daniel PIGNARD says:

        Jésus a émis à cette occasion une loi universelle :
        « Laisse d’abord les enfants se rassasier; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. »(Marc 7 :24-30)

        1) Les enfants du pays ont priorité sur les immigrés.
        2) Les immigrés sont considérés comme des petits chiens qui ramassent les miettes. La femme a été obligé de se fondre dans ce cadre pour être exaucée.

        Jésus aurait-il accédé à sa demande si elle n’avait pas acceptée ces deux principes ?

  2. Escada est un clerc (d’ancien style) manqué. Il faut se méfier de sa démagoguerie.

    • Legio Patria Nostra says:

      Au contraire, Escada ose dire toute la vérité. Il n’a pas peur de remonter aux causes de nos problèmes quand certains préfèrent n’aborder que les conséquences. Civitas a le courage de pointer du doigt le nouvel ordre mondial, la haute finance, la clique Rothschild et les francs-macs.Ça nous change des slogans démagos du FN version Philippot et des sionistes de Riposte Laïque et Résistance Républicaine.

  3. Yves ESSYLU says:

    « Reemigration » avec l’islamophile Soral, c’est l’art de se moquer du monde
    Pour connaître la méthode à employer il suffit qu’il se reporte aux travaux de Le Gallou et de Lesquen

    • Bonjour Monsieur, lisez le n°61 de la revue Civitas, vous verrez que nous n’avons aucun problème avec les idées de M. Le Gallou sur l’immigration. Quant à Soral, je pense que vous concluez un peu trop vite… Dans tous les cas, Civitas aura toujours quelque chose à partager avec ceux qui luttent contre le mondialisme, même s’il existera toujours des divergences, parfois importantes.

  4. Très juste programme qui n’a aucune chance d’être appliqué avant longtemps. Mais il faut bien un début à tout. Bon courage Alain Escada!

  5. Patricia J. says:

    Tout est dit. Tout est clair. C’est du bon sens.
    Oui, il faut que la religion catholique soit la Religion d’Etat! C’est une garantie de stabilité aussi pour les non catholiques ; les personnes de bonne volonté.
    L’unité d’un Peuple doit être cimentée par une Réalité transcendante qui dépasse les petites contingences matérielles de nos vies et, bien sûr, nos égos.
    Ce qui veut dire : les modes de pensée et diverses idéologies humaines.
    Ceci induit, de fait, l’émergence d’une réelle morale compréhensible par tous.

    Quant à la re-migration… quoi de plus logique?!
    Nous n’avons jamais été consulté par REFERENDUM, nous le Peuple, les Peuples de France, ainsi que le disait très justement notre Roi Louis XVI.
    Nous n’avons JAMAIS eu la possibilité de dire si OUI ou NON notre Pays, « Le Pays de Nos Pères » (Tad ar Vro, comme on dit en Bretagne), devienne une terre d’immigration massive.
    En fait : nous ne le voulons pas et nous ne l’avons JAMAIS voulu.

    C’est un crime d’imposer une telle réalité aux autochtones et aussi aux gens qui viennent d’ailleurs… Ces derniers vont connaître, par conséquent, cette réalité de l’EXIL qui est porteuse de beaucoup de SOUFFRANCES SOUVENT INDICIBLES.
    Ce grand Maître spirituel que j’ai connu dans ma vie de jeune femme disait ces mots de sagesse :
    – « L’exil est la pire des souffrances, c’est une souffrance indicible. » et aussi;
    – « Les civilisations ne doivent pas se mélanger car elles s’affaiblissent les unes les autres. »
    Avec ce que nous vivons maintenant, nous ne pouvons que reconnaître la profondeur et le réalisme de ces paroles de sagesse. C’est aussi pour cela que le Gouvernement Mondial lui a fait tant de problèmes et l’a tellement sali aux yeux du monde!
    Ces gens n’aiment pas les vraies spiritualités… ils préfèrent le New Age ou encore manœuvrer les adeptes de l’islam pour mettre leur plan à exécution en incitant à l’ignorance ou à la haine de l’autre.

    C’est un fait, nous le savons maintenant… qu’il s’agit là d’un changement planifié de population et par conséquent de la mise en place de l’éradication de notre civilisation européenne chrétienne ainsi que la mise à mort du catholicisme, en France en particulier.
    En effet, disait aussi ce sage : à partir de 10% de population étrangère, l’équilibre d’un Pays est menacé et compromis. Le chaos avec sa cohorte de problèmes et de misères en tous genres s’installent.
    Pourquoi?!
    Simplement, parce que l’on ne peut pas accueillir que « des personnes » et non des Peuples. On ne peut pas d’une manière évidente et logique accueillir des populations entières qui ne veulent pas ou ne peuvent pas s’intégrer ou s’assimiler dans un autre Pays que le leur… le Pays de leurs ancêtres.
    C’est de la folie que d’accepter que des communautés étrangères entières s’implantent dans un Pays ; c’est irréaliste. C’est stupide! Ce n’est pas viable, ce n’est pas logique, ce n’est pas raisonnable…
    Pire, c’est un viol de La Loi Naturelle.

    Un exemple, dans notre Pays de France : Nous savons bien que La France est une construction politique qui s’est faite dans le temps. Le nier est stupide et c’est un mensonge… Il y a tant de faits et de preuves pour vérifier cette réalité. Cette réalité qu’il nous faudra prendre en compte après… avec raison et sagesse.
    Bref, cela a été difficile aux Bretons de vivre dans la Région Parisienne à partir de la fin du XIXe et du début du XXe siècle… Ce fut un déchirement et un exil.
    Beaucoup d’entre eux, dont mon grand père paternel à quitté son Pays Natal pour travailler… car pour beaucoup de raisons qu’il est trop long d’explicité ici, le travail se faisait de plus en plus rare dans ce Terroir de France, ce Pays de France.
    – Déjà, l’idéologie jacobine FM centralisatrice et totalitaire faisait des ravages dans Les Pays de France…

    Je je peux en témoigner du fait de l’histoire familiale paternelle : mes grands tantes, jeunes femmes, sont arrivées à la Gare Montparnasse avec leur petites valises en carton… Elles ont du quitter leurs costumes régionaux. Je le sais j’ai des photos pour preuves!
    De même, papa était natif de Bretagne et il a vécu une grande partie de son enfance hors Bretagne où il revenait aux vacances, chez mon arrière grand mémé.
    Il a toujours porté en lui cette souffrance d’exil qu’il m’a transmise. Pour ce qui me concerne, j’ai mis longtemps à comprendre cette réalité… J’en avais une compréhension partielle. je l’ai transformé. C’est devenu un moteur dans ma quête spirituelle. Je sais que je suis « étrangère » sur La Terre et que je ne suis que de passage ; je ne peux donc pas réellement « m’installer » mais comme je tends vers la vie divine… je peux me reposer en Dieu.
    Mais cette réalité n’est pas viable pour tout un chacun.
    Pourquoi? Parce que, Je veux parler ici de ce « sentiment » d’étrangeté qui fait que ce fut et c’est un aiguillon qui m’incite à rechercher sans relâche La Patrie Céleste…
    Mais combien d’êtres peuvent vivre cette réalité intérieure sereinement et avec détachement?!
    La plupart se perdent en route à un moment donné, en situation et surtout quant il y a de gros problèmes à faire face . Beaucoup de personnes deviennent amers, mal intégrées, « à côté de la plaque » révoltées et mal dans leur peau (maladies somatiques, etc)
    – Nous avons un besoin vital de racines célestes et terrestres… sinon, nous devenons des exilés sur La Terre ; nous devenons des errants et cela n’a rien de romantique. Croyez moi sur paroles!

    D’ailleurs, le Général de Gaulle avait conscience de cette réalité française qu’il voulait prendre à bras le corps avec sa réforme dite « de Régionalisation… »
    Regardez sur inter net son discours en 1969, à Quimper… Le silence sur la place noire de monde est parlant et impressionnant.
    Je sais que d’aucun sur ce site n’aime pas cet homme et c’est leur droit. Mais moi, je l’aime bien. Je sais qu’il n’est pas parfait mais qu’il a fait au mieux des circonstances qu’il n’a pas semé et que d’autres en portent les responsabilités. C’est tout! Et pour des raisons bien concrètes familiales… sans oublier le fait que mon grand père maternel était Résistant pendant cette guerre. Il ne faut pas oublier non plus que les premiers résistants furent tous les hommes de l’ïle de Sein qui ont pris le bateau le lendemain matin de son discours du 18 juin… Il y a eu aussi tous ces jeunes gens royalistes qui se sont présentés les premiers… ainsi que des hommes d’autres conditions marginales ; ce qui est surprenant dans cet élan pour sauver La Patrie et Son Honneur!
    Bref, nul n’est parfait sur cette Terre… sauf, peut-être quelques grands saints. Aussi, il faut toujours savoir faire la part des choses et en appeler aux faits et à la Raison. Il ne faut JAMAIS se laisser absorber par des passions, des rancœurs et des idées à l’emporte-pièces.
    Il convient de toujours examiner « froidement » les faits et les évènements… avant de porter quelques jugements définitifs, encombrés de passions et aveuglés par des sentiments négatifs et partiaux. Il y va aussi de notre santé morale et physique sur La Terre et du Chemin qui mène à notre Salut.
    Certes, il ne convient pas de rechercher les épreuves mais lorsqu’elles sont là, il convient alors de faire face au Réel dans tous ces aspects, même s’ils sont dérangeants. Il nous faut tout « embrasser » ; tout le Réel avec équanimité et alors… la distance intérieure se fait et nous pouvons poser une action « juste. » en accord avec Le Bon Dieu qui nous guide.
    Tout le reste, n’est qu’illusion et immaturité spirituelle.

    Voilà le carnage qu’ont fait les Francs-maçons! Ces gens nous laissent une France au bord du gouffre et en perdition.. tout comme le fut le bateau le Titanic. Ils continuent leur gesticulations absurdes tandis que Le Bateau France est en train de couler!
    Du fait de leurs idéologies républicaines- matérialistes centralisatrices et lucifériennes. Ces gens dans leurs loges « gouvernent » notre Pauvre Pays depuis plusieurs siècles. Nous le savons bien. Jamais un gouvernement n’a compté autant de FM qu’actuellement, sauf peut-être sous le « Petit Père Combes » responsable, lui est ses confrères, de tant de malheurs pour les gens de notre Pays… y compris de cette stupide loi de 1905.
    Ils ont généré un système utopique mortifère, contre nature, contre les lois du Bon Dieu, qui mène les êtres dans une grande souffrance, à tous les niveaux.
    En vérité, sous des slogans mensongers de « liberté, égalité et fraternité, » ils favorisent le chaos et la désespérance… Nous le voyons bien chaque jour d’avantage. Nous avons oublié que la fin du slogan est « … ou la mort. »
    Les milliers de guillotinés sous la Terreur de 1793 ainsi que tous les Vendéens (plus de 180 000) Sans oublier tous les prêtres assassinés en Charentes (960) et ailleurs… et les congrégations sauvagement dissoutes. Il ne faut pas non plus oublier Le Chouan Breton Georges Cadoudal, qui savait que Napoléon-Bonaparte allait « sauver » cette république sauvage et sanguinaire… et la faire perdurer dans le temps.
    Bref, tous ces gens et martyrs d’une idéologie meurtrière et folle le savent bien ; ils l’ont payé de leur vie. J’ai toujours su cette réalité, aussi loin que je me souvienne. Pourtant j’ai longtemps vécu en solitaire. J’ai toujours su que « quelque chose n’allait pas… et que tout çà : ce n’était pas la vraie vie!’
    D’autres personnes qui n’ont pas perdu le fil de Notre Vraie Histoire à travers le long couloir du temps, le savent aussi… et je les ai rejoint car la « vérité est UNE et l’erreur est multiple. »
    Concrètement : nous les Français de souche sommes malheureux CHEZ NOUS, sur la Terre de nos Anciens , nous nous sentons presque des étrangers maintenant!
    Et de même, tous ceux qui viennent s’installer chez nous et contre notre gré… deviennent des déracinés et de fait des ennemis potentiels pour nous. C’est ainsi : il n’y a pas de haine dans ce constat. C’est objectif.

    Nous devons impérativement organiser une RE MIGRATION par étapes, dans la dignité et le respect de chacun, dans la mesure du possible. Nous n’avons pas d’autres solutions pour régler ce grave problème qui induit tant de malheurs de part et d’autres… c’est la seule solution raisonnable et logique pour éviter la guerre civile et le chaos. Nous devons sauver notre Patrie, nos familles, nos traditions et notre Spiritualité qui en est le fondement principal : le catholicisme. Il n’y a pas d’autres solutions réalistes.
    Cette guerre ne nous profiterait pas… Elle ferait le jeu de tous ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre et qui ont mis en place ce plan diabolique. Nous savons bien qui ils sont maintenant.
    Le Bon Dieu en Notre Seigneur Jésus Christ nous vienne en aide!
    Deo Gratias.

    • « Nous n’avons JAMAIS eu la possibilité de dire si OUI ou NON notre Pays, « Le Pays de Nos Pères » (Tad ar Vro, comme on dit en Bretagne), devienne une terre d’immigration massive.
      « En fait : nous ne le voulons pas et nous ne l’avons JAMAIS voulu.»
      Oui, c’est vrai, les Bretons sont les sénateurs de la France. Il ne faut pas oublier que ‹France› et ‹français› sont des mots germaniques (pour ne pas dire allemands, ce qui serait un peu ricicule dans ce contexte).

  6. john azul says:

    J’apprécie la venue d’un parti politique qui a pour fondement la foi chrétienne, de tradition catholique romaine. Le commentaire n’est pas au sujet de CIVITAS ou d’Alain Escada, mais au sujet de certains commentaires, qui justifie l’homme dans la chaire, en prenant des versets du nouveau testament, les interprétant selon leurs chaires et non en Esprit et en Vérité! C’est mon point de vue, ma conviction que ces commentaires sont dans l’erreur et non dans le Chemin et la Vérité!

    Mathieu 15 Versets 26 a 28 « Il répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie. »

    • Daniel PIGNARD says:

      Donc, d’une part, la femme cananéenne a accepté la place de petit chien que lui a assigné Jésus, d’autre part, elle accepte de ne manger que les miettes et non le repas complet des enfants du pays.
      Ainsi soit-il en France pour tous les immigrés musulmans.

      • john azul says:

        Un chretien, c’est un disciple de Notre Seigneur Jésus-Christ, il fait comme Dieu lui recommande, tout en lui donnons la liberté de suivre ou pas! Ce qui est important, c’est d’accéder au Royaume de Dieu et non de voir si un tel ou tel autre est Français ou pas. Quelque soit nos œuvres, nos gestes Dieu nous jugera de la manière que nous avons jugé bon de recevoir sa Parole. Nous sommes, par notre baptême né de nouveau, en esprit. Croyez vous que l’esprit a les mêmes dimensions que la chaire? Y a t’il une frontière, une couleur a l’esprit?Je vois dans ceux qui se réclament d’une certaine orthodoxie, plus un égarement dans un dogme humain, qu’un attachement a la Vérité, a Jésus-Christ, le Chemin qui mène au Père, a la Vie.Dieu est Amour,Dieu nous recommande d’être bon, car Il est Bon! Ne devons-nous pas juste être bon et peut-etre que nous serons d’avantage être dans son sentier et être a son image, avoir l’exemplarité de la foi et la bonté de Dieu au point où nous pouvons évangélisé ceux qui croient à une voie qui est celle de la perdissions, l’islam.
        1ere épitre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens, verset 13:
        Maintenant ces trois choses demeurent: la foi, l’espérance, la charité; mais la plus grande des trois c’est la charité.

  7. john azul says:

    Mathieu 15 Verset 19 « Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies »

  8. john azul says:

    Je ressens comme une dureté, dans des cœurs peu compatissants, hermétique comme celui du Monde. A Rome, bien des horreurs, des erreurs ont été commises, en son nom! De cet Occident ou la Tradition se plie au dogme de l’homme, élevé sur un autel de Gloire. Alors que le Fils de Dieu, humble, s’humilie au point, d’être fait homme et de lavé les pieds de pécheurs.Oh! toi Israel tu as mis sur un trône, le Vaux d’or, Manon. Et toi Occident, de la science, de la pensée de la Grèce antique, tu en a sauvegardé ceux des voluptés de la chaires, du plaisirs pour finir dan la décadence et l’arrogance.

  9. Patricia J. says:

    Il faut être réaliste.
    Il y a des gens qui persiste dans leur soit disant bonne volonté… alors que nous sommes au bord du gouffre…
    Il y a 8 millions de pauvres en France : moins de 1000,08 E/mois.
    Il y a plus de 5 millions de chômeurs.
    Il y a des jeunes qui ne trouvent que des stages et petits boulots rémunérés une misère, après des études et beaucoup d’efforts de leur part et celle de leurs familles.
    Il y a des gens qui ne peuvent pas trouver de logements car ils ne peuvent pas faire face à toutes les garanties qu’ont leur demande.
    Il y a des gens qui ne peuvent plus se soigner véritablement bien que cotisant à une Mutuelle, en particulier concernant les frais de dentistes qui sont très peu remboursés.
    Il y a des gens qui doivent choisir entre l’alimentation et le chauffage en hiver, même s’ils habitent une petite maison qu’ils ont payer toute leur vie pour vivre enfin une retraite paisible, avec une petite retraite.
    Il y a de plus en plus de gens de chez nous qui vont à la rue sur le trottoir et qui y meurent dans l’indifférence des gens qui nous gouvernent ; le chiffre est énorme, je le chercherai.
    Il y a des femmes veuves qui vivent avec une misère : 400 Euros par mois et nous sommes 4 millions de veuve en France. La demi part des époux est supprimée parce que ces abrutis de technocrates ont décidé que selon les statistiques en sociologie, les veuves redeviennent après la mort de l’époux, des célibataires!
    Il y a maintenant des femmes au foyer qui doivent payer par elle-même une cotisation pour être assurée sociale ; le fait que le mari travaille et qu’elle s’occupe activement de l’éducation des enfants ne compte plus!
    Je peux aussi parler de notre dette extérieure de 2 Milliards sans parler des intérêts de chaque année. Je peux aussi parler des villes, villages endettés par les socialos déments qui jettent l’argent, le nôtre par les fenêtres… avec des travaux inutiles et pharaoniques. Beaucoup d’entre elles sont au bord de la faillite légale.
    Etc, etc.

    Alors, John Azul, vraiment : taisez-vous!!! Vous finirez par me mettre en colère. C’est à se demander si vous avez encore un peu de discernement… ou alors, vous êtes une « taupe » qui est là pour semer le trouble dans les esprits car trop de vérité sont dites sur certains sites et commentaires?!

    Et avec votre morale à 4 sous, svp… allez voir sur un autre site et ils sont nombreux… ceux des modernistes par exemple! Ou encore chez les Bo-Bos! Ou bien chez les socialos! Bref, les « bien-pensants. »

    Des gens comme vous j’en ai croisé à la pelle fut un temps… et j’étais obligée mais maintenant vous m’insupportez avec votre dénie du Réel. Votre soit disant compassion dégoulinante de « bons sentiments » est écœurante et est une insulte à l’intelligence de la vie et à tous les nôtres qui souffrent de plus en plus dans notre Pays.
    NOUS DEVONS NOUS OCCUPER DES NOTRES EN PREMIER LIEU.
    NOUS AVONS LE DEVOIR DE NOUS OCCUPER EN PRIORITE DE NOS ENFANTS, DE NOS FAMILLES ET DE NOTRE PAYS.
    Je voudrais être une petite souris pour voir réellement ce que vous faites pour les autres et comment vous vivez et quelles sont vos conditions réelles de vie…
    Du genre : « faites ce que je dis… mais ne faites pas ce que je fais. » Je sais ce qu’il en est de cette réalité : je les ai vu!!!
    Allez bon vent! Et n’y revenez plus! Allez faire votre morale insipide ailleurs! Vous ne nous aidez pas avec vos stupidités!
    DIEU EST AMOUR ET VERITE.

    • Daniel PIGNARD says:

      « Il y a des femmes veuves qui vivent avec une misère : 400 Euros par mois et nous sommes 4 millions de veuve en France. La demi part des époux est supprimée parce que ces abrutis de technocrates ont décidé que selon les statistiques en sociologie, les veuves redeviennent après la mort de l’époux, des célibataires! »

      Au départ, la sécurité sociale existait avant qu’elle ne soit assurée par l’Etat; Elle était assurée par les enfants qui s’occupaient des parents.
      L’Etat a supprimé ça au bénéfice de ceux qui n’ont pas d’enfants et qui touchent autant que ceux qui ont trimé pour les élever. Ils nous le paieront.

      • Patricia J. says:

        A Daniel Pignard.
        Je ne comprends pas ce que vous dites, il me semble que c’est confus.
        Lorsque je parle de veuves qui doivent vivre avec 400 E/mois, je parle des femmes de paysans qui se retrouvent à vivre avec une pension de misère. Vous pouvez le vérifier facilement.
        Je ne comprends pas ce que vous dites à propos de la Sécurité Sociale…
        Il y a des femmes mariées françaises et qui sont devenues veuves. Elles n’ont pas eu la possibilité d’avoir un enfant. Ce qui n’est pas de leur faute. C’est un fait et c’est ainsi.
        Je ne vois pas pourquoi elles ne devraient pas continuer de bénéficier de la Sécurité Sociale de leur époux qui a travaillé toute sa vie et qui a payé des impôts et taxes, en conséquence. Vous n’êtes pas sans savoir que les foyers sans enfant paye plus d’impôt sur le revenu. Ce qui est en quelque sorte une double punition, infligée par les institutions laïques, très égalitaires!
        De toutes façons, cet homme décédé et cette femme veuve constituait un foyer normal et officiel français, à part entière.
        Je prenais cet exemple parmi d’autres exemples qui montrent la paupérisation de la France qui s’accélère, jour après jour. Il ne faut pas interpréter ce que je ne dis pas. J’essaie pourtant d’être le plus claire possible. Et de toutes les façons, je ne suis pas une adepte de la polémique. Je cherche uniquement la vérité par les faits.
        Ce que j’explique et veut dire dans mon raisonnement avec des exemples concrets, c’est que l’on ne peut pas donner à des étrangers ce qui nous manque déjà!
        – On ne peut pas donner ce que l’on n’a pas. Tout comme on ne peut pas être disponible tout le temps pour les autres. C’est une question de mesure et d’équilibre.
        C’est du simple bon sens.

        • Daniel PIGNARD says:

          Que dit la Constitution?
           » Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence. » (préambule de la Constitution de 1946 alinéa 11 encore en vigueur).
          La Constitution ne s’engage donc à assurer que les moyens convenables d’existence. Or les personnes âgées impotentes doivent épuiser toute leur épargne et vendre leur maison avant de recevoir une aide de la collectivité. Voilà donc ce que la loi considère comme les moyens convenables d’existence; avoir de l’épargne ou avoir un bien immobilier est considéré comme avoir les moyens convenables d’existence par l’administration. On peut remarquer au passage qu’un chômeur doit être traité de la même façon que le retraité impotent selon le préambule de 1946 alinéa 11; il est en effet spécifié dans les droits de l’homme de 1789:
          « La loi doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. » art.6

          Qui doit payer ce que l’Etat dépensera pour les retraités?
           » Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable; elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. » (art.13. droits de l’homme 1789)
          Cette nouvelle contrainte simple, claire et de bon sens, précise que seuls les citoyens et tous les citoyens doivent payer pour ces moyens convenables d’existence et ce en raison de leurs ressources. Il n’est donc aucunement question de faire payer les entreprises.
          On s’aperçoit aussi que l’Etat est coupable de se servir de l’impôt pour diriger l’économie et les choix des français; par exemple: imposer à un plus fort taux ceci et à un moins fort taux cela, est parfaitement illégal devant l’article 13 des droits de l’homme. Seules les ressources doivent être prises en compte et non pas le fait de posséder une maison ou un véhicule. (impôts locaux et vignette)

          Que dit le code civil?
           » L’enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère. » (art. 371)
           » Les enfants doivent les aliments à leur père et mère et autres ascendants qui sont dans le besoin. » (art. 205)
           » Les gendres et belles-filles doivent également, et dans les mêmes circonstances, des aliments à leur beau-père et belle-mère, mais cette obligation cesse lorsque celui des époux qui produisait l’affinité et les enfants issus de son union avec l’autre époux sont décédés. » (art. 206)
          Ainsi, le code civil apporte le complément à fournir par les enfants pour les retraites des parents. Or qu’en est-il actuellement? Le code profane a adopté cette loi hors de sens: les enfants devront soutenir d’abord les chômeurs et les grasses retraites des autres au détriment de leurs parents qui sont dans le besoin et auxquels on demandera d’épuiser leur épargne et de vendre leur maison.

          Que dit la Bible?
           » Tu honoreras ton père et ta mère  »
           » Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle. » (1ère épître à Timothée ch.5-v.8)
           » Si une veuve a des enfants ou des petits enfants, qu’ils apprennent avant tout à exercer la piété envers leur propre famille, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux; car cela est agréable à Dieu. » (1ère épître à Timothée ch.5 v.4)
          La Bible rejoint donc le code civil pour imposer aux enfants le soutien aux parents.

          Que faire quand on n’a pas d’enfant?
          D’une part, l’Etat assurera les moyens convenables d’existence, d’autre part, cette personne sans enfant aura pu se constituer une retraite car n’ayant rien eu à payer pour élever et éduquer ses enfants.

          Pourquoi les « bonifications familiales » se justifient-t-elles actuellement?
          Parce que ceux qui ont eu des enfants à élever ont beaucoup payé pour eux et il est juste que cela leur soit rendu.
          Parce que les enfants, étant obligés de payer les retraites de personnes qui n’auront pas fait d’effort envers eux pendant leur vie, sont par là obligés de voler de leurs droits parentaux les parents de famille nombreuse. Les « bonifications familiales » en sont donc une pâle compensation.
          Parce que si le système actuel de répartition éclate, ceux qui n’ont pas d’enfants n’auront plus aucun soutien et ils ont donc intérêt à être gentils avec ceux qui les engraissent aveuglément.

          • Patricia J. says:

            A Daniel Pignard
            Merci pour toutes vos réponses très détaillées.
            Je vous le répète : je ne faisais que donner quelques exemples… je pouvais en choisir d’autres, mais ils me sont pas venus pas à l’esprit, tout simplement.
            Je suis interpellée par le fait que ce système s’attaque en priorité au plus fragilisés d’entre nous… Je pouvais aussi faire référence aux personnes handicapées qui n’ont pas un sort facile dans notre société, en plus de leur handicap. Je pouvais parler aussi de ce jeune homme bien éduqué qui par la force des choses, se retrouvait à vivre dans sa voiture tout en suivant un stage de formation à l’ANPE. Je pouvais aussi faire référence à la main mise du système EN sur les enfants dès le plus jeune âge , etc.
            Tandis que maintenant en pleine faillite économique et sociale… on nous oblige à accueillir des gens d’autres cultures et à la moralité douteuse, en nous racontant qu’ils sont des « migrants » et en nous culpabilisant.
            Mais, nous savons bien que tout cela est un plan et que les raisons en sont plus sordides, preuves à l’appui. D’autre part, ces jeunes gens pour la plupart de 20 à 30 ans, ont laissé leur famille au Pays alors que leur Pays a grand besoin d’eux pour se défendre, soutenir femmes et enfants et contribuer au développement économique et social.
            Tout cela, nous le constatons : est immoral et absurde.
            Et d’autre part, nous devons en premier, nous occuper des gens de chez nous C’est logique et c’est notre devoir. Il convient de savoir dire NON en pleine conscience et connaissance de la Réalité… et de ne pas sombrer dans l’absurdité en se laissant emporter par l’émotionnel et les idéologies stupides et bornées de ce monde.

            Je ne fais ni dialectique, ni polémique. Ce n’est pas ma forme d’esprit, celle que le Bon Dieu m’a donné avec ma naissance. Et donc, il va de notre intérêt, si je puis dire ainsi, de ne pas nous éloigner de notre nature profonde pour nous accomplir véritablement. Il nous faut suivre le Plan du Bon Dieu sur nous.
            J’observe et je décris ce que je vois ; c’est tout.

            De toutes façons, je vais vous dire Daniel : ce monde dans lequel nous survivons, la plupart d’entre nous, est absurde et ne repose que sur des rapports de force. Ce qui est « normal » du fait qu’il est le domaine de satan et de ses serviteurs dont nous connaissons maintenant très bien les noms et diverses organisations et associations.
            Et donc, ils ont fait un système à leur image et nous l’applique. Nous en voyons les résultats… beaucoup de souffrances, de peurs, d’injustices et des relations exécrables entre les gens, y compris les gens d’une même famille.
            L’important est de bien comprendre cette réalité et d’en faire la différence… ainsi, en toutes connaissances de cause, l’ont subit moins la situation. Et puis, si dans un deuxième temps, nous pouvons y changer quelque chose dans nos vies personnelles qui peut influer sur Le Bien Commun, il faut le faire car nous ne sommes pas des fatalistes. Le Bon Dieu nous a donné la possibilité d’agir, si nous en avons la possibilité.
            Quant aux relations entre personnes, et à l’intérieur des familles, nous voyons bien qu’elles sont souvent tendues et avec beaucoup de mal entendus. Si le Seigneur n’est pas réellement présent… c’est sûr que cela devient souvent l’enfer. Du fait aussi qu’il n’y a plus ni morale ni sagesse personnelle ou collective.
            Pour ma part, c’est aussi pour çà que je médite. Le changement doit venir de l’intérieur de la Personne en tout premier lieu il convient de grandir en conscience et pour cela dissoudre un certain nombre de tensions.
            Oui, ce monde n’est pas amical! Mais nous avons la possibilité d’influer dessus déjà par ce que nous sommes intérieurement.
            Il y a un dicton populaire qui dit : « aide toi et le Ciel t’aidera. »
            Maintenant au niveau collectif, il y a la création de Civitas qui va faire passer des vérités au plus grand nombre. C’est une très bonne chose car ainsi en voyant la Réalité, beaucoup de personnes vont pouvoir sortir la tête du sac et comprendre ainsi qu’elles sont formatées et conditionnées depuis l’enfance par un système machiavélique, qui sous couvert d’humanisme et d’égalité, met en réalité les gens dans un état de grande servitude vis-à-vis de l’extérieur… tout en les empêchant de se connaître et de commencer un chemin d’intériorité relié à plus grand que soi : au Bon Dieu et au Transcendant.
            Voilà! Je vous souhaite une bonne journée et une bonne continuation, jour après jour.

    • Patricia J. says:

      Je ne déverse pas d’humeurs. Je ne fais que dire des faits. Ce qui me met en colère ce sont les gens qui ne veulent pas entendre LA REALITE.
      Nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas ou plus.
      Exemple : S’il ne nous reste qu’une chemise et que nous la portons, nous devons la garder pour nous. Nous ne pouvons pas la donner à une autre personne. Nous nous retrouverions nu à notre tour… ce qui est absurde. Et ce, même si nous avons de la peine à constater que l’autre n’a pas de chemise.
      On ne peut pas déshabiller Paul pour habiller Hamed ou Mamadou, ou je ne sais qui d’autre!
      Il faut arrêter d’essayer de nous culpabiliser. Ce que vous dites n’a pas de sens.
      Il me semble que vous avez besoin de repos et de recule, pour faire la part des choses.

      • Patricia J. says:

        Je disais ici mon point de vue à John Azul qui soupçonne des gens présents dans les commentaires, d’avoir un cœur endurcit. Peut-être s’agit il aussi de Civitas… Je n’ai pas bien compris.

        Il faut arrêter avec le sentimentalisme et les idéologies et être un peu plus réaliste et pragmatique. Retrouver le bon sens.
        – On ne peut pas donner aux autres, ce que l’on n’a pas.
        – On ne peut pas prendre toute la misère du monde sur nous.

        Il y a des priorités évidentes : il faut d’abord bien s’occuper de soi et des siens… et de ceux de notre Pays. C’est notre devoir d’état.
        Tout ceci est dans l’ordre naturel des choses et en correspondance avec La Loi Naturelle.
        Nous ne pouvons pas, à notre tour, sombrer dans l’indigence et la pauvreté… ce ne serait pas efficace, ni pour nous ni pour les autres en difficulté.
        Ce serait tout à fait stupide et inintelligent.
        D’autant que nous sommes nous mêmes de plus en plus en difficulté… alors, lorsqu’il n’y aura plus que des indigents et des dépendants… là, nous seront, effectivement à égalité dans l’indigence. Tout le monde en pâtira et ce n’est pas la solution pour faire face efficacement à tous les problèmes qui nous arrivent de partout et qui sont instrumentalisés par le N.O.M., nous le savons bien maintenant.

        De plus, les gens de ces Pays qui sont composés de nombreux jeunes gens en pleine force de l’âge, doivent aussi apprendre à regarder les choses qui les concerne, en face :
        – ils doivent retourner sur la terre de leurs Anciens ; c’est là qu’est leur vraie place.

        Ils leur faudra aussi apprendre à prendre leur réelle responsabilité devant la Réalité : débarquer les filous qui les « gouvernent » et développer aussi leur propre créativité afin de faire fructifier leurs Pays et l’économie de ces Pays qui sont les leurs…
        Eux aussi ont leur part de responsabilité dans ce qu’il leur arrive. Ils doivent sortir de leur fatalisme… Il est vrai que l’islam ne favorise pas cela. Les gens subissent pour la plupart et ont perdu toute capacité à analyser les situations et à se prendre en main.
        Il n’est pas bien, ni efficace pour eux, de se laisser entretenir dans leur marasme et dans la dépendance aux autres et aux situations.
        C’est aussi une question de dignité et de conscience.
        Ensuite, nous pourrons envisager des échanges et des coopérations saines et efficaces ; respectueuses des uns et des autres…
        Cela concerne autant les relations de Pays à Pays que pour les relations de personnes à personnes. Il convient d’apprendre à développer des relations honnêtes et efficaces pour le bien de chacun et le Bien Commun.
        C’est, ce dont va parler CIVITAS, je n’en doute pas.
        Nous avons bien besoin d’entendre cette Parole réellement libératrice dans un monde fermé, négatif et pollué d’idées absurdes.
        Bonne continuation.
        Loué soit le Seigneur!

        • john azul says:

          @Patricia J.
          Chères Patricia J. j’ai débuté mon commentaire, par dire que je suis en accords avec le fait, qu’on ne peut pas donner ce qu’on a pas et que la charité bien ordonnée commence par soit.
          La ou j’ai voulus intervenir sur les cœurs endurcis, c’est des cœurs endurcis non a ce monde, mais plutôt qui sont imperméable a la Parole.
          Et évidemment, je ne parle pas de Civitas, qui dés le début de la guerre en Syrie, ont soulevé la condition de vie et d’extermination des chretiens orientaux!
          Je lis les commentaires de quelques intervenants et j’y relèves une certaine constance, a affirmé ou en tout cas a croire que Rome, l’Occident ou l’homme blanc, est prédominant dans la bénédiction et la providence Divine! Ils s’égarent a interprète la Sainte Parole, ainsi, avec tant de liberté qui les sert ainsi avantageusement, bien plus qu’elle ne les enseignes dans l’Amour de Dieu.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com