JDC-26janvier-MPI

La Douma ou chambre des députés de la Russie vient de donner son accord à une loi qui pénalise jusqu’à trois ans de prison celui qui offense les croyants dans leurs convictions religieuses. Le manque de respect vis-à-vis de la religion est condamné à un an de prison, l’équivalent de 7.000 euros d’amende ou un travail obligatoire de 240 heures. Les trois ans de prison (en plus de l’équivalent de 10.000 euros d’amendes ou 480 heures de travaux obligatoires) sont réservés à ceux qui profanent des églises durant les services religieux.

Pendant ce temps que se passe-t-il en France ? Le gouvernement et les médias font tout pour détruire le sentiment religieux se référant à 2000 ans de christianisme. Le festival Hellfest n’en est qu’un des aspects. Mais presque tous les jours un cimetière ou une église en France sont profanés. Que fait M. Valls ? Rien. Il y a une semaine, dans ma ville de Boulogne-sur-Mer, cinq plaintes ont été déposées le même jour parce que les troncs de cinq lieux de culte ont été vidés le dimanche. Les présomptions concernant les voleurs existent… La police a autre chose à faire que d’enquêter… alors qu’il ya a des présomptions sur les coupables.

A-t-on déjà oublié le gazage d’enfants et de femmes qui manifestaient contre le mariage des homosexuels ? Plus de mille arrestations arbitraires y compris pour le simple port d’un teeshirt défendant la famille ou d’un drapeau français. Les femen dépoitraillées gazant les manifestants rassemblés par Civitas ont été présentées par les médias comme des victimes alors que des dizaines de photos montrent qu’elles étaient bien les agresseurs. Que fait madame Taubira, ministre de la justice ?

Les Femen s’en sont pris à des églises, les profanant, y compris durant des offices. Laissées bien sûr en libertés voire encouragées par l’un ou l’autre des ministres. Condamnées du bout des lèvres par « des paroles verbales » par l’un ou l’autre des caciques socialistes.

Les Français – ceux qui n’ont pas la mémoire courte – se souviendront certainement de la pièce de théâtre intitulée Golgota Picnic qui comportait une parodie blasphématoire du Calvaire du Christ en Croix. Un musicien complètement nu accompagnait cette scène. Les catholiques, tous les soirs, sont venus prier devant le théâtre des Champs Elysées. M. Valls se fit un plaisir de se rendre à une de ces représentations « pour défendre la culture, la liberté d’expression » a-t-il déclaré et répété devant les caméras. En réalité sa seule motivation est l’antichristianisme. En effet dans l’affaire Dieudonné, la liberté d’expression n’existe plus pour lui actuellement. Quand ce dernier s’en prenait aux catholiques, il n’a rien dit. Mais comme disait Coluche en son temps : « Les Juifs…euh…Non pas les Juifs. » Quant aux catholiques ?

Tout peut être résumé par une phrase de M. Valls. Dans sa directive du 6 janvier 2014 adressée aux préfets à propos de l’humoriste Dieudonné. Monsieur Manuel Valls, ministre de l’Intérieur et des cultes, donne pour instruction de « susciter, proposer ou valoriser des initiatives de sensibilisation et de pédagogie préventives contre les comportements racistes, antisémites, antimusulmans ou intolérants ». Ce qui veut dire en français que les catholiques peuvent être agressés, leurs lieux de culte profanés : M. Valls les ignore. Voire les encourage comme le Golgota Picnic. Ils n’ont plus le droit à la protection du ministère de l’Intérieur ni même de la Justice qui a les pieds de plomb pour faire respecter les lois les plus élémentaires du Droit français en matière de circulation dans les rues. Ce qui rejoint son confrère Peillon qui veut soustraire les enfants « aux déterminismes religieux » notamment celui de leur famille. Leur ennemi commun sont les valeurs apportées par le christianisme.

Les catholiques doivent le savoir. Levate et exsurge disait Jésus. Levez-vous et marchez, sortez de votre coquille ! Demain il sera trop tard. Cela, même les évêques, esclaves du compromis, commencent bien tardivement à s’en rendre compte.

La France profonde est en train de se réveiller. Chaque jour apporte la confirmation de la déliquescence de ce pouvoir devenu totalitaire dont les rafles et les interdits rappellent de plus en plus « les pages les plus sombres de notre histoire ». Sans parler de son incapacité à gérer l’économie de la France avec un seul remède : écraser nos compatriotes d’impôts. Sans parler de l’incroyable déclin de notre pays auquel préside Hollande, sans doute épuisé par ses sorties nocturnes.

Devant la force policière du pouvoir, il reste peu d’armes. Celle de nos pieds en s’associant à toutes les manifestations visant à défendre nos libertés. Valls est notre ennemi principal : c’est son image qu’il faut détruire. Il y a aussi notre bulletin de vote. Nous devons être en état de contre-révolution permanente, partout autour de nous. Le Jour de la Colère est arrivé. Ne le ratons pas…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Capitaine0627 says:

    « Catholiques Réveillez-vous » !Désolé Monsieur JEAN-PIERRE DICKÈS de vous apprendre que les « Chrétiens » ne sont pas tous catholiques ! Que faites vous des Protestants et de toutes les églises qu’ils représentent ?
    Oui, Chrétiens de France réveillez-vous ! Nos racines sont profondément ancrées dans le rocher de Golgotha, ne laissons pas nos Pères se faire bafouer par ceux qui renie leur propre culture ! Doit on rejeter ceux qui on témoigné de leur foi par leurs actes ? doit on oublier les musiciens, les peintres, les sculpteurs, les écrivains, les bâtisseurs de cathédrales ?
    Pour plagier un auteur philosophe et historien contemporain je dirais que ce que l’écriture apporte à ceux qui savent lire, la peinture, la sculpture, la musique le présente à ceux qui ne lisent pas mais qui regardent et écoutent car dans la peinture, la sculpture, la musique peuvent lire ceux qui ne lisent pas les écrits. Depuis le moyen âge, les vitraux sont le catéchisme du pauvre ! La majeure partie de notre patrimoine artistique a été inspiré par la foi de nos ancêtres.

  2. Bernard says:

    « Que faites vous des Protestants et de toutes les églises qu’ils représentent ? »

    Mmmmouaisss…Il me semble que « les femens » et autres « Pussy-Riot » évitent soigneusement de se « produire » dans les édifices « Protestants », comme dans les Synagogues…Ce qu’elles font avec « la délicatesse » qu’on leur connaît dans les édifices Catholiques et Orthodoxes..Cela dit bien venue dans la juxtaposition des mouvements de colère des opposants au système de dictature sue la pensée et d’oppression du Peuple de France…

  3. Pingback: Suivez la manifestation Jour de Colère en direct (actualisé) | Philippehua's Cellule 44

  4. Il faut bien évidemment sanctionner les profanateurs de lieux de cultes. En revanche, foutre en taule ceux qui « offense » les croyants relève de l’inquisition. Le blasphème n’est pas interdit par la loi. Et prendre l’exemple de la Russie me semble très dangereux, vu la tyrannie qui a lieu.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com