Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs

Un commentaire

  1. C’est vrai, les vieux fidèles restent ou reviennent et de nouveaux bourgeonnent, tandis que les ci-devant jeunes infidèles vieilissent et pourrissent sans descendance.

    Aujourd’hui est le 14 juillet 2017.

    Nous savons plus ou moins ce qui est passé le 14 juillet 1789.

    (Au nom du peuple français fut faite le 20 avril 1792 « au roi allemand » la déclaration de ce ce qui en vue de ses séquelles jusqu’à nos jours est la plus funeste déclaration de guerre de l’histoire, mais ce n’est que le 5 juillet 1792, à Francfort qu’a eu lieu l’élection par les princes électeurs de François de Habsbourg, né à Florence, comme roi des Romains !) Comme par un fait exprès, c’est justement

    le 14 juillet 1792

    où fut oint et couronné à Francfort ce roi comme Saint Empereur Romain François II. par son oncle l’archevêque-prince électeur de Cologne, archichancelier du Saint Empire Romain pour l’Italie et de ce fait agissant en deputé du pape. (L’Électeur a dû fuir deux ans plus tard devant les envahisseurs français qui ont procédé à réduire sa cathédrale au statut d’église paroissiale.)
    C’est d’ailleurs pour l’anniversaire de ce même Empereur en 1797, célébré dans le Burgtheater de Vienne en Autriche, qu’ont été chargés l’ex-Jésuite Haschka (son ordre avait été dissolu par le pape) pour les paroles, et Haydn pour la musique immortelle, de ‹Gott! erhalte Franz, den Kaiser, unsern guten Kaiser Franz› ‘Dieu, préserve François, l’Empereur, notre bon Empereur François’, auxquelles ont été substituées beaucoup plus tard, et pas par les Autrichiens, ‹Deutschland, Deutschland über Alles, über Alles in der Welt› ‘L’Allemagne, l’Allemagne avant tout, avant tout dans le monde’, avec comme second couplet
    ‹Deutsche Frauen, deutscher Treue,
    ‹Deutscher Wein und deutscher Sang
    ‹Sollen in der Welt erhalten
    ‹Ihren alten schönen Klang,
    ‹Uns zu edler That begeistern
    ‹Unser ganzes Leben lang!
    ‹Deutsche Frauen, [etc.]›
    ’Les femmes allemandes, la fidélité allemande, le vin allemand et le chant allemand doivent préserver dans le monde leur vieille belle résonance, nous inspirer à de nobles actions pendant toute la longueur de notre vie ! Les femmes allemandes [etc.].’
    Ces paroles macaroniques ont été composées sur la musique de Haydn vers le milieu du XIXe sur l’île de Héligolande, à l’époque anglaise, par Heinrich Hoffman aus Fallersleben (d’où il ressortissait) devenu ‹von Fallersleben› (avec particule de noblesse volée, comme avant la Révolution les hommes de loi, p. ex. les sieurs de Danton et de Robespierre devenus par la suite guillotineurs).

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com