De nos jours, les chrétiens engagés en politique ou dans la vie de la cité, soucieux du bien commun de leur nation et de leurs concitoyens, ne peuvent qu’être consternés devant la piètre qualité de la presse « catholique » nationale, quotidienne et à grands tirages… Ce n’est pas La Croix qui tiendrait une ligne plus religieuse que Le Figaro dont les généreuses annonces publicitaires ne font certes pas l’éloge de la modestie chrétienne… Pourtant, c’est quand l’information est la plus malmenée, et la désinformation reine, que les journalistes catholiques doivent redoubler de zèle pour faire triompher la vérité. Il serait malsain de dédaigner leur activité, car les grands hommes d’Église du passé n’ont au contraire fait que les encourager. Cet apostolat journalistique ne doit pas concerner que les informations touchant à l’Église, mais bien l’actualité dans son ensemble, vue et analysée au crible de la foi, la première des déficiences informatives étant… l’omission, prenant souvent la forme de la censure, arme abondamment employée par certains de nos confrères libéraux.

Ces mots de Mgr Ketteler sont bien connus : « Si saint Paul revenait de nos jours, il se ferait journaliste ! » Et cette opinion n’a que plus de portée quand elle est exprimée par un souverain pontife, le pape Léon XIII en personne : « un journal catholique est une mission perpétuelle dans une paroisse ». Remarquons aussi que le cardinal Sarto, alors patriarche de Venise, et futur saint Pie X, entretenait des pensées similaires : « En vain, disait-il, vous bâtirez des églises, vous prêcherez des missions, vous fonderez des écoles ; toutes vos œuvres, tous vos efforts seront détruits, si vous ne savez en même temps manier l’arme défensive et offensive de la presse loyale et sincère. »

À défaut d’avoir les moyens financiers de soutenir l’impression, la diffusion et le soutien commercial de quotidiens catholiques – si nombreux par le passé ! –, ne nous décourageons pas et utilisons tous les autres moyens à notre disposition, à commencer par le numérique, ce à quoi se voue MPI. Surtout, n’hésitons pas à redresser les torts, à chasser les loups déguisés en agneaux dans la bergerie, et à neutraliser les adeptes de la communication façon novlangue. Ce sont toutes les bonnes volontés qui doivent tendre vers ce but, et apporter leur concours.

Charles d’Arbieu

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com