Cette information n’apparaît pas dans les médias français mainsteam, ni à la télé, ni à la radio, ni dans les journaux. Seuls des médias germanophones et anglophones en font état.

Le 31 décembre 2016, à Cologne, les policiers allemands ont arrêté des centaines d’hommes «d’ascendance africaine» pendant les célébrations du Nouvel An pour empêcher une nouvelle série d’agressions sexuelles comme celles qui avaient eu lieu le 31 décembre 2015.

Selon les informations de la police allemande, des bandes d’individus d’origine immigrée avaient l’intention de profiter à nouveau de la nuit du réveillon de nouvel an pour commettre leurs méfaits et s’en prendre à des jeunes femmes.

Mais les autorités de Cologne ont décidé d’utiliser les grands moyens. Environ 1 500 policiers ont été déployés ce soir-là, avec ordre d’interpeller toutes les bandes suspectes repérées aux alentours des lieux festifs, notamment aux environs de la gare et de la cathédrale.

De fait, des hommes d’origine immigrée se déplaçant en groupes ont été repérés à différentes endroits et ont été retenus pour vérifier leur identité et les interroger.

Ces mesures préventives auront permis d’éviter de connaître à nouveau les tragiques événements du 31 décembre 2015.

Selon les documents gouvernementaux divulgués en juillet 2016, les autorités allemandes estiment que plus de 1 200 femmes ont été agressées sexuellement le 31 décembre 2015. La majorité des agressions sexuelles déclarées avaient été enregistrées à Cologne et à Hambourg mais une dizaine de villes allemandes étaient concernées. Quelque 2 000 hommes auraient été impliqués dans ces agressions. Généralement, des hommes encerclaient une femme et l’agressaient sexuellement tout en la dépouillant. Le procureur général de Cologne, Ulrich Bremer, avait déclaré que «l’écrasante majorité» des assaillants étaient des demandeurs d’asile et des migrants récemment arrivés dans le pays.

En juillet 2016, Holger Münch, président de l’Office fédéral allemand de la police judiciaire, déclarait au quotidien allemand Sueddeutsche Zeitung: « Il y a un lien entre l’émergence de ce phénomène et la migration massive en 2015 ».

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    Arrêtés le soir, relâchés le lendemain.
    Voilà où en est rendu la Grande Europe.
    On scie les mauvaises branches qui vont vite repousser au lieu de s’ attaquer aux racines.

    Et quand on voit des traîtres comme Vincent Peillon qui dénigrent le catholicisme pour vanter l’ islam on ne peut que constater qu’ on est dirigé que par des traîtres et des collabos au service de l’ ordre mondial !

    Voir ici : https://youtu.be/PeclNEFk02c

    • pamino says:

      Mais que voulez-vous ? Ils n’ont rien fait. Que les détenus aient été empêchés de faire quoi que ce soit n’y change rien dans un état de droit, où on ne fait pas des procès d’intention. Le bon résultat, c’est que maintenant on commence à admettre la malheureuse vérité que, du moins dans le cas spécial de la St-Silvestre à Cologne, l’apparence « africaine » – la police veut dire par là « maghrébine », mais la population normale pense évidemment à des Noirs quand ils entendent « africain » – suffise pour rendre suspect. Pour le maghrébin vertueux, c’est la croix qu’il doit porter, juste comme pendant un bon temps après la guerre tous les Allemands ont eté vus comme de potentiels assassins de juifs. Heureusement les politiquement corrects dans l’affaire de Cologne ont reçu cette fois des réponses musclées auxquelles ils ne sont pas accoûtumés.

  2. Renard066 says:

    Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLAND et VALL et ce gouvernement et non à cette pensée unique.Vivement un très grand changement pour la FRANCE en 2017………

  3. Soline says:

    Nous arrivons doucement, mais surement, à un point de rupture où la tolérance, le laxisme, l’accueil sympa des barbares, les gentilles condamnations et le juges qui renoncent d’appliquer des peines prend fin. Un peu de radicalité ne fera pas de tort.

  4. ‹ des centaines d’hommes «d’ascendance africaine» ›
    J’ajoute quelque chose que j’ai appris récemment : dans l’acronyme opérationnel ‹Nafri› employé par la police de la Rhénanie du Nord avec la Westphalie dans ses messages radio internes de cette St-Sylvestre, le N signifie ‘Nord’. Les bien-pensants de gauche ont qualifié l’acronyme de « raciste » !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com