La Seine gelée au pied de la Tour Eiffel

Bientôt, entre le 30 novembre au 11 décembre 2015, se tiendra à Paris la fameuse COP21 ou CMP11, autrement dite la Conférence des Nations unies sur le changement climatique. Ce sera comme une espèce de synode dédié à la religion du réchauffagisme climatique. Il faut se préparer à un déferlement d’idioties et de contre-vérités de magnitude supérieure. Ce sera un grand moment de boboïtude médiatique et de flagellation planétaire.

Rappelons les points essentiels du crédo réchauffagiste:

Point 1: le climat se réchauffe.

Point 2: les conséquences à terme seront catastrophiques.

Point 3: c’est la faute de l’homme qui pollue avec ses industries, ses voitures et les énergies fossiles. Il est important de bien comprendre que rien dans le crédo réchauffagiste ne tient debout ni n’est vrai.

Quelques rappels historiques de bon sens

 Sous le règne de Louis XIV, nous avons connu un mini âge glaciaire et par exemple, la Seine gelait régulièrement à Paris et on pouvait la traverser à cheval sur la glace. Mais, en règle générale, Paris n’est pas Léningrad et ce genre de choses est plutôt exceptionnel en France. Il est donc évident que le climat en France est actuellement plus chaud qu’il y a 3 siècles.

A l’inverse, on peut noter que le Groenland, la « terre verte », était couvert de végétation, lorsqu’il fut découvert et habité par les Vikings il y a mille ans environ. A l’époque, au moyen-âge, on cultivait la vigne à Stockholm et les Suédois n’avaient pas besoin d’importer du vin. Il faisait donc beaucoup plus chaud qu’aujourd’hui. Qui plus est, à l’époque, il n’y avait ni voitures ni industries « polluantes ».

En conclusion, on peut donc affirmer que le point 2 du crédo réchauffagiste est faux. A supposer que le climat se réchauffe, il n’y a rien à en craindre, puisque le climat était plus chaud il y a environ 1000 ans et on ne voit pas en quoi cette situation était catastrophique. Dans les délires apocalyptiques des réchauffagistes, des continents, des archipels entiers risqueraient d’être submergés par les océans dilatés. Il faut savoir que le niveau de la mer évolue tout au plus de 1 à 2 millimètres par an et qu’au bout d’un siècle cela ne ferait toujours que 10 à 20 centimètres. Toutes ces prédictions sont absurdes et relèvent du terrorisme mental pur et simple.

Le soleil facteur d’ordre 1

D’autre part, le point 3 du crédo réchauffagiste est également faux. Si le climat actuel est intermédiaire entre le mini âge glaciaire sous Louis XIV et le climat chaud du moyen-âge, cela ne doit rien à l’homme. Le facteur le plus important dans l’évolution du climat est le soleil, l’étoile autour de laquelle tourne notre bonne vieille planète Terre. Or l’activité du soleil est cyclique et elle est en train de baisser. La conséquence prévisible est donc que la température n’est pas en train de monter, mais de baisser, contrairement à ce que récite le matraquage médiatique incessant. Depuis 11 ans, la température du globe tend à baisser légèrement. C’est ce que les mesures des satellites indiquent avec précision.

On se rappelle l’ouragan Katrina qui a dévasté la Louisiane le 29 août 2005, il y a dix ans. Evidemment, la propagande réchauffagiste annonce que les phénomènes extrêmes vont augmenter. Or, c’est exactement l’inverse qui s’observe. Depuis 160 ans que l’on enregistre les ouragans, il n’y en a jamais eu aussi peu que durant les 10 dernières années. Logique, puisque le climat refroidit en ce moment, depuis 2002. Il est donc prévisible que les phénomènes extrêmes vont continuer de se raréfier dans les années qui viennent.

Par ailleurs, signalons au passage que le Canada autorise la chasse à l’ours polaire, parce qu’il y en a trop. Contrairement à ce qu’on nous fait croire, ces « pauvres » bêtes ne sont pas du tout en voie de disparition, à cause d’on-ne-sait-quel réchauffement catastrophique. Même le WWF ne s’est pas opposé au commerce de produits (os, peaux, etc.) provenant d’ours polaires. De toute façon, il faut savoir que le génome de l’ours polaire contient des traces de mélange avec des ours bruns. Dans le passé, il est certain que des ours polaires ont vécu sous des latitudes plus basses et ont rencontré des ours bruns, avec lesquels ils se sont reproduits.

Et le carbone

Le coupable, le bouc émissaire du crédo réchauffagiste, est le fameux CO2, le dioxide de carbone. Il faut savoir que les variations annuelles du CO2 sont très importantes et sont directement liées à la consommation du C02 par les plantes, qui est très forte au printemps et en été. Quoi qu’il en soit, la quantité de CO2 dans l’atmosphère est très faible en moyenne. En pratique, si on prend 1 million de litres d’atmosphère, seulement 380 sont du CO2. Vous avez bien lu : 380 litres sur 1 million. Autant dire qu’il y a très peu de CO2.

Philippe Verdier, monsieur Météo de France Télévision, viré pour cause de blasphème anti-réchauffagiste.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. gabriel zallas says:

    … et sous Mitterrand il a neigé au mois de Mai (un jour seulement, un vieux monsieur m’a dit il y a longtemps qu’il avait neigé aussi à Paris entre les deux guerre (année indéterminée), histoire vécue : l’hiver 54 ou il a fait un froid de loup, des morts chez les clochards, le coup de gueule de l’Abbé Pierre, plus près encore l’hiver 62/63 ou le thermomètre est tombé à -12° dans le bois de vincennes et un hiver tournant autour des -7°. Hormis un ou deux rigolos, il y en avait déjà à cette époque mais sans plus, certains ont prédit un début d’ère glaciaire, et la canicule de cette année, etc…, etc… et la bétise de tous ces charlots « experts », « climatologues », « spécialistes », etc… RAS LE BOL D’ENTENDRE CES INEPTIES.

  2. Le credo réchauffagiste, comme vous l’appelez, est essentiel dans la construction mondialiste des élites dégénérées. Là se trouve le prétexte nécessaire à l’instauration d’une taxe applicable à chaque état, justifiant par ce fait la création d’un embryon de gouvernement mondial collectant l’impôt mondial sur le climat. Voilà la raison de leur crispation sur ce point particulier du catéchisme mondialiste.
    Le fascisme vert n’en est qu’à ses débuts et permet aux entreprises transnationales de justifier l’arrêt du développement pour enfermer les esclaves dans toujours plus de misère pour qu’ils viennent toujours plus mendier à l’état central leur subsistance.
    Ils nous empêchent de trouver des solutions qui ne vont pas dans le sens qu’ils ont décrétés que nous devions prendre : la gouvernance mondiale avec Jérusalem pour capitale…ça ne vous rappelle rien?

  3. Vieux Jo says:

    1985-1987, il faisait entre-15° et -20° dans le sud-ouest.

  4. Maître Cube says:

    Dans la folie furieuse ambiante, je pense qu’il faut appeler les choses par leur nom et dire « terrorisme climatique » au lieu de « réchauffisme ».

    D’ailleurs, tout ce que font les régimes au pouvoir en Oxydant sont du terrorisme.

  5. Et les glaciers qui ont fondu, ils préféraient la mer à la montagne ?

    • La théorie réchauffiste est basée sur 3 postulats qui n’ont jamais été démontrés:

      1°) Il y a un réchauffement climatique et il s’accélère.

      2°) Ce réchauffement est dû essentiellement à l’Homme.

      3°) Les conséquences de ce réchauffement sont forcément catastrophiques.

      Si vous êtes objectif, vous pouvez constater qu’il existe de nombreux éléments factuels qui vont à l’encontre de ces 3 dogmes réchauffistes.

      D’ailleurs, vous avez remarqué ? La propagande pour la CLOP 21 (ce truc fumeux organisé par Charlatan 1er) ne parle plus de « réchauffement », mais de « dérèglement climatique ». C’est plus prudent !

      PS : où avez-vous vu que les glaciers fondaient ? Pas en Antarctique, de toute évidence…

      • En antarctique comme ailleurs, mon cher.

        Pourquoi croyez-vous que toutes les puissances du nord soient sur les rangs pour la question des zones maritimes ? C’est que de nouvelles voies navigables et de nouveaux gisements potentiels de gaz et de minerais sont de plus en plus accessibles.

        Voyez de par chez nous, rien que pour les glaciers des Pyrénées, nous en avons perdu la moitié en à peine deux décennies.

        Par ailleurs, le fait qu’il y ait plein de monde qui magouille autour des épidémies ou des catastrophes naturelles… ne veut absolument pas dire qu’elles n’existent pas.

        Maintenant, le problème ne tient effectivement pas au fait d’avoir un climat plus chaud ou froid… du moins pas pour la planète qui en a vu d’autres et ne nous a pas attendu pour s’auto-réguler. A une époque, elle n’était après tout qu’une immense étuve, et on avait la jungle aux pôles.

        Le problème est justement d’avoir un climat déréglé par nos actes, et aussi de flamber nous-mêmes la faune et la flore terrestre. Nous sommes en pleine sixième extinction de masse, et on n’aura même pas eu besoin d’une météorite ! Tout ça arrive bien trop vite et bien trop artificiellement pour que ce soit tenable.

        Sachant que la plupart des humains vivent au bord des océans, il n’est pas non plus difficile d’imaginer les conséquences d’une montée du niveau des eaux, quand bien m^me elle ne serait que progressive et légère… mais si vous n’y croyez pas, ce qui est votre droit, voici pour vous un argument gratuit à sortir aux « réchauffagistes » : vu l’état des océans et la dépendance de l’humanité aux produits de la mer, une bonne part d’icelle sera morte de faim d’ici là. Et je ne suis pas sûr non plus que les populations déplacées tiennent à distinguer l’artificiel du naturel dans la cause de leurs malheurs.

  6. Tchetnik says:

    La période médiévale était dans l’ensemble bien plus chaude que la nôtre.

  7. Ginette says:

    Nos glaciers ont commencer a fondre depuis quelques annees. Il parait que c’en est meme allarmant. Faudrait que je fasse recherche.

  8. Faut-il se plaindre aussi à Dieu qui permet tout cela ?
    On a ce que l’on mérite. Et d’un seul coup, on se réveille? Franchement, vaut mieux en rire. Arrivera ce qui doit arriver si l’homme ne se convertit pas. Car ce ne sera jamais les moyens humains qu’il prendra pour des fins terrestres qui changeront le cours du temps qu’il fait.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com