Nos lecteurs fidèles connaissent tous les différences entre les cellules souches embryonnaires et les cellules souches provenant surtout de la moelle, du sang, du cordon ombilical ou de la peau etc. Les cellules souches embryonnaires dans la mesure où elles étaient théoriquement capables de se différencier (s’orienter) vers tous les tissus de l’organisme, sont qualifiées de totipotentes. Elles devaient ainsi servir de véritables fontaines de jouvence. Or très rapidement les chercheurs s’aperçurent  qu’elles étaient rejetées car étant des corps étrangers aux organismes sur lesquels elles étaient greffées. De plus elles se cancérisaient.

En 2001 la société américaine Geron renonçait à travailler dans cette direction. En effet elle ne connût que des échecs notamment en ce qui concernait les greffes de cellules souches embryonnaires appliquées dans les lésions de la moelle épinière des paraplégiques (paralysie de la partie inférieure du corps) et tétraplégiques (paralysie des quatre membres). Cette recherche s’était alors étendue aux  prélèvements de cellules cérébrales d’enfants issus d’avortements. Ce que tout le monde reconnaît comme poser des problèmes d’éthique. En vain…

En France, le Pr Marc Peschanski, militant trotskiste actif, conseiller de l’Europe, de l’Inserm et I Stem du Génopole créé par l’argent du Téléthon, connût les mêmes échecs. Les greffes de cellules cérébrales de fœtus aboutirent à la mort des parkinsoniens dans des souffrances effroyables. Il est avec le Pr Menasché de l’Hôpital Pompidou un des derniers tenants idéologiques de la destruction d’embryons à des fins thérapeutiques.

En Amérique les recherches de Geron ont été reprises en 2012 par une firme appelée StemCells, Inc’research avec l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) l’équivalent de notre Agence nationale de contrôle des médicaments et de la santé (ANSM). Cette compagnie de recherche vient de fermer ses portes en licenciant ses cinquante employés (Information de l’agence Reuters du 31 mai). Elle se servait aussi de cellules souches embryonnaires ou fœtales pour faire des greffes sur la moelle épinière de paraplégiques, de personnes atteintes de DMLA (dégénérescence maculaire) et de maladies neurodégénératives. Ce fut un échec total d’où le dépôt actuel du bilan de cette société de recherche. (https://www.lifesitenews.com/news/fetal-stem-cells-research-biotech-to-shut-down)

Apparemment la France ignore tout de cette évolution de la science et ses échecs. Le 7 juillet 2016 toute la journée, France Info recevait l’invité du jour dans le cadre de l’émission  Un monde des idées . Il s’agissait d’un médecin représentant de I Stem, laboratoire de recherche payé par le Téléthon de l’Association de la lutte contre la myopathie AFM). Il faisait l’apologie de l’usage des cellules souches embryonnaires. Ainsi va la générosité publique ! Ceci me touche personnellement ayant perdu un enfant de la myopathie et ayant un petit fils atteint de la même maladie. Le destin mortel des enfants myopathes est lié notamment aux aberrations afférentes à l’orientation des recherches sur les cellules souches embryonnaires ; lesquelles sont vouées à l’échec. Simple question de gros sous…

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. vaxelaire says:

    mais c est une honte ,poursuivre des recherches en sachant que sa ne serre a rien ,sinon faire souffrir,et en plus perde de l ‘argent qui pourrait servir pour d ‘autres recherche ,c ‘est inadmissible

  2. Snacenay says:

    Purifiante recension! à diffuser sans modération pour disqualifier à jamais ceux que le Professeur Testard , pourtant athée, avait qualifiés dans son appréhension horrifiée, de « cannibales ».

  3. Sancenay says:

    sorry pour la faute de frappe : vous aurez lu Sancenay

  4. Selak Saspas says:

    Ces adorateurs du veau d’or issus de sectes sataniques manipulent le vivant pour créer des monstres

  5. balanine says:

    C’est bien pour cela que les différentes recherches concernant d’autres domaines : le cancer ou la maladie d’Alzheimer ou encore la maladie de Parkinson etc etc n’avancent pas : l’argent donné va à d’autres fins qui ne concernent en rien la maladie pour laquelle nous donnons… et pour ce qui concerne le Téléthon pour la myopathie c’est une véritable honte ! Mais cela éclatera au grand jour car les « réseaux sociaux » s’en chargeront. Ras le bol de ces manipulateurs en tout genre !

  6. Jean-Pierre Dickes says:

    Oui. C’est exactement ça. Je vous invite à lire l’article que j’ai rédigé sur MPI intitulé : Médicaments les pieds dans le plat. Ce qui se passe au niveau des cellules souches se passe au niveau des médicaments et des vaccins. Il y a obligation de vacciner par le DTPo ( Diphtérie, Tétanos et polio). Or on ne trouve plus ce vaccin en France et on oblige les tout petits à se faire injecter six vaccins en une fois. Lequel vaccin coûte cinq fois plus cher. Cela fait marcher le commerce? Le Pr Joyeux, soutenu par une pétition d’un million de signatures a dénoncé cette invraisemblable situation. Résultat il est rayé du Conseil de l’Ordre. Lequel bien sûr s’est aplati devant la volonté gouvernementale. Dans la vie on voit bien souvent des gens qui par peur de se se faire couper les c… se les coupent eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com