Civitas diffuse un communiqué intéressant dont on attend les suites…

En novembre dernier, la presse de l’Aude et les élus locaux avaient largement dénoncé la campagne lancée par Civitas en l’accusant de mensonge sur l’implantation des clandestins. Il n’aurait été question que de logements destinés à des salariés de la SNCF…

Sauf que maintenant, un CADA (Centre d’accueil et d’aide aux demandeurs d’asile) destiné à 80 faux réfugiés va bien être installé à Bram. Le préfet de l’Aude a envoyé une missive le 3 janvier 2017 à tous les maires de l’Aude pour rechercher 81 places pour loger des migrants d’ici avril 2017 en CADA. Selon nos informations, le maire de Bram, Claudie Méjean, aurait répondu favorablement à cet appel en proposant un CADA à Bram !

Civitas avait donc eu raison avant tout le monde et attend les excuses et les démentis d’André Viola, Le Midi libre et L’Indépendant pour leurs mensonges alors qu’ils étaient parfaitement informés, sans parler de tous ceux qui ont relayé l’info sans rien vérifier comme ICI ou encore ICI. Tout ce jargon sur les «œuvres de paix», l’«espoir aux peuples du Sud qui fuient la peur, la faim et la misère» et «les bungalows récemment installés à côté du stade de Bram qui […] sont en fait la base de vie de la SNCF», les «insultes», «obsessions xénophobes», et autres «tissus de mensonges et de bêtises» se retournent contre ceux qui les ont proférées, ces élus républicains corrompus et prévaricateurs et leurs officines médiatiques subventionnées. Leurs mensonges ne tiennent plus face au sites de réinformation qui sont maintenant capables de rétablir et de diffuser largement la vérité.

Comme dans de nombreux autres villages en France, Civitas a eu raison de faire connaître la réalité aux administrés de Bram sur le sort qui les attend. Au lieu de se préoccuper du sort dramatique des chômeurs et des SDF français, ce gouvernement préfère installer à grands frais de futurs électeurs pour remplacer ceux qui ne veulent plus soutenir ses élus.

Il est plus que temps de faire le ménage en grand et les prochaines élections vont en fournir l’occasion avec les candidats de Civitas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. hathoriti says:

    le maire de Bram a demandé son avis à la présidente de la région Occitanie ? la delga ? elle a dit oui ?

  2. Patrick says:

    Hélas, la quasi totalité des élus de France sont des corrompus et ne travaillent que leur image auprès des électeurs et rien d’autre. Je ne suis guère optimiste pour les présidentielles car j’ai l’impression et le sentiment que le peuple est tellement lobotomisé qu’il est encore prêt à voter pour les mêmes faux culs qui ont coulés la France ou encore pour celui qui aura le plus beau costume et qui serait le plus beau physiquement. C’est dire le niveau de réflexion de nombre d’électeurs.
    Non, on est pas sorti de l’auberge et les traitres et adeptes de Soros, ceux qui veulent la mort de l’occident ont encore de beaux jours devant eux…

  3. Petiprince says:

    Oui !….on n’est pas sortis de l’auberge….et ne comptez pas trop sur les français, car comme le disait Louis Ferdinand CELINE (Le Caporal DESTOUCHES, Médaillé Militaire…)  » Pour que dans le cerveau d’un couillon la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de choses et des biens cruelles »….Les Français n’ont pas eu assez de choses et pas encore assez cruelles !….

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com