Décidément, le Front républicain n’est plus ce qu’il était. Mgr Rey, évêque de Toulon,  donne ses « critères catholiques » de vote qui rompent clairement avec ceux de la Conférence des évêques de France (CEF). Est-ce l’influence de Marion Méréchal-Le Pen ? Il n’est pas le seul à dire « stop, ça suffit! » au soutien au candidat le plus hostile aux catholiques et à leurs principes évangéliques. « La Conférence épiscopale a publié dès le lendemain des élections du premier tour de la présidentielle un communiqué que certains laïcs et prêtres ont trouvé orienté et qu’ils ne partagent pas. Un certain nombre d’ecclésiastiques ont donc décidé de publier leur propre communiqué sous le nom de collectif d’Antioche. »

Le Collectif d’ Antioche ne se cache pas derrière des formules creuses, il ose poser les vraies questions: entre le mondialiste islamophile Emmanuel Macron et la patriote Marine Le Pen, il n’hésite pas à s’engager. Face au « programme de M. Emmanuel Macron, ultra-libéral oligarchique, mondialiste, transhumaniste, technocratique, anti-famille, européiste, euthanasique, abortif et eugéniste assumé , » assure le collectif, « une méthode honorable (et surtout courageuse) aurait été de rechercher le positif dans chaque programme proposé au vote des Français. Il aurait été possible ensuite, avec équité, d’énumérer les points négatifs de l’un ou l’autre candidats. Chaque catholique aurait été ensuite renvoyé à sa conscience d’adulte, pour faire son choix en toute responsabilité, sans être traité comme un mineur. Au lieu de cela, un discours flou, parfaitement tendancieux, mêle chantage moralisant et péché par omission ». « Force est donc de constater que les propos de la CEF se trompent de cible avec une régularité d’horloge depuis 30 ans », poursuivent les auteurs du communiqué du collectif d’Antioche« Ils ne sauraient donc plus ni mobiliser ni intimider quiconque, en tout cas pas nous. Nous ne regardons plus la télévision depuis longtemps, nous ne lisons plus vos déclarations, Messeigneurs… Nous étions à la Manif pour Tous et à la Marche pour la Vie et vous n’y étiez pas… La situation s’aggrave chaque jour. Nous partageons la souffrance d’un peuple que vous fréquentez bien peu. Tout cela interroge, pour parler votre jargon. » Et de conclure: « nous disons paisiblement que nous voterons pour Mme Le Pen dans deux semaines. »

Mgr  Rey, dont le diocèse est en pointe pour la conversion des musulmans au catholicisme, une région où Marion Maréchal-Le Pen n’a pas hésité à s’engager sur le plan de certains principes religieux, Mgr Rey, donc, est précis et l’appel qu’il envoie est sans ambiguïté, même si lui ne prononce aucun nom; cela est-il nécessaire ?

On notera que Mgr Rey lance son appel avec en fond d’écran la capitale de la France et son drapeau national, lui donnant un caractère fort solennel, à la façon dont autrefois, il n’y a pas si longtemps, au XXème siècle encore, les clercs osaient s’impliquer dans la vie politique. A la façon dont Mgr Lefebvre osait, lui aussi, s’engager face au péril.

Le Comité Antioche

Le collectif Antioche réunit des prêtres et des religieux de tous âges, ruraux et urbains, à différents niveaux de la hiérarchie ecclésiastique, qui ont souhaité prendre leurs distances par rapport à l’hystérie électorale ambiante – qui n’a, hélas, pas épargné certains bureaux de la Conférence épiscopale.

La Conférence des évêques de France (CEF), tout en affirmant ne pas le faire, donne des consignes de vote aux catholiques français. C’est un fait puisqu’elle a dénoncé ouvertement un parti politique, et un seul. Son porte-parole l’a déclaré en 2015 : « la position de l’Église en France sur le Front national n’a pas varié ». Selon lui : « le rejet de l’étranger, le refus de l’accueil de l’autre, une conception et une vision de la société renfermées sur la peur, posent problème » et un « certain nombre de points développés par le Front national ne sont pas conformes à la vision que l’Évangile nous invite à défendre ». Il s’est fendu d’une déclaration bien orientée, dès le soir du 1er tour à 22h.

Nous ne discutons pas ce droit de dénonciation. Une question se pose, pour s’en tenir à l’enjeu du 2e tour de 2017. Qu’en est-il du programme de M. Emmanuel Macron, ultra-libéral oligarchique, mondialiste, transhumaniste, technocratique, anti-famille, européiste, euthanasique, abortif et eugéniste assumé ? Bon nombre de points ne sont pas plus conformes à l’Évangile ou aux principes non négociables de l’Église que chez son adversaire, en particulier si l’on en croit le Pape François et Laudato si’.

Une méthode honorable (et surtout courageuse) aurait été de rechercher le positif dans chaque programme proposé au vote des Français. Il aurait été possible ensuite, avec équité, d’énumérer les points négatifs de l’un ou l’autre candidats. Chaque catholique aurait été ensuite renvoyé à sa conscience d’adulte, pour faire son choix en toute responsabilité, sans être traité comme un mineur. Au lieu de cela, un discours flou, parfaitement tendancieux, mêle chantage moralisant et péché par omission.

Pourquoi ce « deux poids, deux mesures » ?

Force est donc de constater que les propos de la CEF se trompent de cible avec une régularité d’horloge depuis 30 ans. Ils ne sauraient donc plus ni mobiliser ni intimider quiconque, en tout cas pas nous. Nous ne regardons plus la télévision depuis longtemps, nous ne lisons plus vos déclarations, Messeigneurs… Nous étions à la Manif pour Tous et à la Marche pour la Vie et vous n’y étiez pas… La situation s’aggrave chaque jour. Nous partageons la souffrance d’un peuple que vous fréquentez bien peu. Tout cela interroge, pour parler votre jargon.

Voilà pourquoi, sans « appeler » à voter, ni « canoniser » personne ni aucun programme, sans donner de leçons de morale à quiconque, sans jouer sur la peur, soucieux du bien commun politique dans le « moindre mal », nous disons paisiblement que nous voterons pour Mme Le Pen dans deux semaines.

Collectif Antioche de clercs pour un choix politique

Voir également:

emiliedefresne@medias-presse.info

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

27 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Et bien …. enfin !
    La Voix du Seigneur nous dirige , Dieu ne veut pas que nous restions au fond du « trou » dans la vallée de l’ombre et de la mort et nous envoie les BONS BERGERS …
    Sous les yeux de nos ennemis … alors marchons vers le meilleur pâturage bien paré(e)s des ornements sacrés …huile parfumée , bénédictions et joie divine .
    Marine est la Bergère de France pour la Sainte Église .
    Merci à Mgr Rey et au Collectif Antioche de tout mon coeur de brebis du Seigneur .

  2. tirebouchon says:

    Merci Monseigneur,

    Nous nous sommes croisés quelques fois à l’Évêché de Toulon, vous êtes un juste de l’Église ! Que Dieu vous donne une longue vie et que les Français dignes de ce nom, catholiques pratiquants ou pas, que tous les amoureux de notre pays suivent VOS CONSEILS ! Du Canada, un patriote doit, de son église, prier la Vierge de venir au secours de la France, c’est le moment !

    • MA Guillermont says:

      Mille mercis Tire – bouchon , nous en avons grand besoin sur cette terre piétinée.

  3. Enfin un évêque qui a quelque chose dans le cerveau,
    et quelques choses sous la soutane.
    Mais il a encore des efforts à faire pour quitter la secte des hérétiques modernistes.
    Prions pour lui!

    • pamino says:

      C’est mieux qu’il reste dans le Collectif Antioche, je crois, car il y fait un bon travail et il ne faut pas décourager les autres. La bombe à retardement « dubia » est depuis un bon moment amorcée.

  4. gigibobo says:

    Enfin un évêque CATHOLIQUE !

  5. Aliénor says:

    Merci mon Dieu !!!!

  6. Sancenay says:

    Restons lucides dans la bataille: c’est bien là le « minimum syndical » dont nous implorons l’avènement depuis des DECENNIES, alors que nous sommes au bord du gouffre !
    Monseigneur, il eût été de bon ton:
    1) que vous dénonciez l’avortement tout court et pas seulement son « aggravation « , votre propre salut n’en aurait assurément pas souffert.
    2) vous auriez pu aussi nous dispenser de l’image de la tour Eifflel dont la symbolique n’est pas très éloignée,pour employer un euphémisme, de l’origine idéologique de nos meaux .
    Merci quand même Monseigneur, et bon courage car vous allez subir , » intra et extra  » votre tour ce que nombre d’entre nous avons enduré de puis plus de trente ans.Dès lors autant ne pas ménager vos efforts.
    In Christo per Mariam.

    • N’importe quoi. Mgr Rey dénonce l’avortement depuis toujours. Là il parle des programmes des candidats. L’un aggrave, l’autre non, c’est tout! Et aller lui chercher des histoires pour l’image de la tour Eiffel, il faut vraiment être un obtus absolu. C’est une image de Paris. Point. Et je n’ai pas écrit « 3 points. Quant aux « meaux » ce sont des maux.

      Mgr Rey qui n’est pas traditionnel, mais n’est pas hostile non plus et plutôt proche, est néanmoins le seul évêque qui dirige un diocèse dynamique qui forme de nombreux prêtres. C’est là qu’il y a l’essentiel des nouveaux prêtres- et le seul qui ose s’engager dans la conversion des musulmans.

      Mgr Fellay n’a pas autant de courage électoral que lui, c’est le moins qu’on puisse dire.

      • Mad-Max says:

        Et pour ceux qui sont dans le besoin de l’héritage apostolique …avec un exorciste digne de ce nom !

      • Sancenay says:

        @RS87
        ce n’est pas parce qu’un programme dit ceci ou cela qu’il ne faut pas saisir l’occasion de rappeler avec la précision et la fermeté requise le caractère sacré absolu de la Vie.
        C’est en tout cas ce que nous humbles laïcs sont en droit d’attendre de leur clercs et à plus forte raison des plus hauts gradés.Le Cardinal Burke, assurément, ne me démentirait pas qui l’a rappelé à tant de reprises.
        D’autant que les occasions solennelles ne sont pas si nombreuses ,
        – si !?
        -ah bon , je n’avais pas remarqué malgré toute la vigilance qui est la mienne.
        Votre ami MCF68 ne me taxe pas « d’obtus absolu » (sic) , mais c’est votre droit d’être pour une fois en désaccord avec lui. Et puis l’élégance et la courtoisie sont des pratiques qui ne s’improvisent pas, donc je vous pardonne, même la blague à quatre sous des » trois points »( d’autant plus facilement que la ficelle est un peu grosse et n’aura convaincu personne)
        Je maintiens que la mise en scène de Monseigneur Rey, de caractère exclusivement politique , soit, mal inspirée, dessert et la fonction et le message.
        Monseigneur Rey – comme la plupart , hélas de ses confrères- a mis bien (trop ) longtemps à franchir le rubicond au regard du besoin qui se faisait sentir depuis si longtemps J’apprécie simplement son évolution à ce qui me semble être sa juste mesure. Et je ne crois pas que ce serait lui rendre service , pas plus qu’au bien commun, de lui suggérer que c’est là un effort bien suffisant au regard du danger qui nous menace.
        Pour autant, en tant que catholique engagé à défendre ma Patrie, je reste solidaire de sa démarche sur le fond.
        Qu’il me soit pardonné si mes réserves dérangent vos rêves politiquement corrects, bisounours, que sais-je.
        Enfin, si , comme vous l’évoquez Monseigneur Rey semble poursuivre une démarche originale assez gallicane entre Rome ( y compris du temps de Benoît XVI ) et la CEF , ce n’est pas à moi de juger. Je ne suis pas davantage compétent que vous pour juger les clercs dans leur mission strictement pastorale , même si de très loin, cela me paraît seulement curieux.Au plan politique c’est différent.
        Pour les maux en effet il arrive à tout le monde dans la bataille de faire une faute de frappe ici ou là , mais pas trop, me semble-t-il en ce qui me concerne.
        Pax tecum.

        • Mon pauvre ami vous êtes décidément bien mauvais clerc. MCF est aux antipodes d’être mon ami.

          Je voulais simplement dire que commencer par critiquer quelqu’un qui fait le premier un grand pas dans la bonne direction d’un point-de-vue politique, ce n’est certes pas l’encourager, surtout en allant tatillonner sur le fait que la tour Eiffel soit incluse dans la photo de Paris. Il aurait du convoquer photoshop pour la faire disparaître du paysage…

          Tant qu’à critiquer un évêque vous auriez été plus crédible à critiquer Mgr Fellay qui ne dit pas un mot sur le sujet. Et d’ailleurs, à ma connaissance les deux autres évêques de la FSSPX sont motus et bouche cousue. Idem concernant les prêtres, les communautés religieuses etc.

          Pas un ne prend le moindre risque. Moi qui suit à la FSSPX j’en ai honte pour eux tous. Ils se cachent derrière des déclarations de papes qui n’ont plus rien à voir avec la situation actuelle, pour surtout ne pas risquer de compromettre le ralliement avec la Rome moderniste… Une bande de pleutres comme j’ai eu le plaisir de le dire en face à celui de ma chapelle.

          Voilà, je ne peux qu’applaudir Mgr Rey, même si ses références aux papes conciliaires ne sont pas les miennes. Lui au moins il ose! Depuis Mgr Lefebvre et Mgr Williamson, il n’y a plus que des pleutres apeurés à la FSSPX!

          • Sancenay says:

            Je crois que nous ne parlons pas du même sujet. Je vous parle de méthode de communication politique, vous me parlez de querelles d’arrière-boutiques de chapelles qui ne m’intéressent en aucun cas et sont inopérantes quant au sujet présent qui nous préoccupe, à savoir rassembler efficacement le maximum de catholiques pour dégager Macron.
            Bien le bonjour à Denise et au poisson rouge !

  7. GABRIELLE says:

    En fait, ce n’est pas nouveau , quand Mitterrand s’était présenté aux premières Présidentielles, les monastères les couvents avaient reçu la consigne de voter pour lui; renseignées par leur famille, il ne fut pas élu, c’était Vatican 2. Monseigneur FELLAY n’a pas a donner son avis, c’est nous qui lui donnons.. Ce RS 87 ne doit pas aller souvent à la messe,ou aller faire les exercices de St Ignace de Loyola, car vraiment critiquer nos évêques c’est un comble, il est plutôt Saint Pierriste. GABRIELLE

    • Ouii! J’ose critiquer nos évêques et nos prêtres! OUI, oui, oui. Mgr Lefebvre ne s’est pas gêné pour le faire lorsque c’était nécessaire et grâce à Dieu. Vos critiques dégagent des odeurs de naphtaline. Occupez-vous donc de votre conscience plutôt que de la mienne.

    • Geneviève says:

      Mgr Fellay, en tant que suisse est un peu mal placé pour donner une consigne de vote !

      • RS87 says:

        Ah bon ?
        Mgr Fellay est le supérieur de la FSSPX et donc le supérieur de la communauté d’origine et la plus importante de la FSSPX qui se trouve en France.
        D’ailleurs il ne s’est pas privé pour donner son avis avec un texte qui a été lu partout dans les chapelles sans dire d’où il venait mais dans lequel il était dit que chacun faisait ce qu’il voulait en se rapportant à des consignes de papes du XIXè siècle sans aucune allusion au danger imminent qui menace la France et les catholiques de France qu’est l’islamisation de la France que M. Macron rendra galopante. Une menace qui avait disparu au XIXè siècle alors que la colonisation s’étendait aux pays musulmans et que l’empire ottoman était en décomposition.

        Alors un peu de courage: il aurait suffit, sans donner aucun nom, d’attirer l’attention des électeurs sur ce grand danger… Cela aurait été regarder la réalité en face et non regarder dans le rétroviseur pour dire que quel que soit le vote: pour, contre ou abstention, tout le monde a raison, sans mettre en garde contre aucun des grands dangers actuels qui menacent la France et en particulier les catholiques. Mais on ne peut pas caresser le pape françois dans le sens du poil et en même temps mettre en garde contre l’invasion islamique. François qui l’appelle de ses voeux.

      • pamino says:

        Voilà, enfin une remarque pertinente.

  8. DUFIT THIERRY says:

    Voici le communiqué de M l’Abbé Bouchacourt supérieur du district de France de la Fraternité St Pie X. Ce n’est pas le langage de « pleutres apeurés » pour reprendre votre expression.
    Macron est un individu abject mais ne nous faisons pas d’illusions Marine Le Pen qui n’a que le mot de « laïcité à la bouche et est pro-avortement n’est pas non plus un modèle de femme politique catholique.

    « Chers fidèles,
    La situation politique de notre pays, humainement désespérée, nous oblige, plus que jamais, à lever les yeux vers le Ciel afin de supplier Dieu de regarder avec miséricorde notre France, fille aînée de l’Eglise, si rebelle et ingrate envers Celui qui l’a comblée de bénédictions tout au long de son histoire.
    Aussi, dans chacune de nos chapelles et églises, le dimanche 7 mai 2017, à l’issue de toutes les messes célébrées ce jour-là, sera lue la prière ci-dessous(1) et, partout où cela sera possible, à l’heure convenable, le chapelet sera récité devant le Saint Sacrement exposé à cette intention.
    Je compte sur chacun d’entre vous pour vous unir avec ferveur à cette journée de prières.
    Que Dieu sauve la France et soyez assurés, chers fidèles, de mon dévouement sacerdotal et de ma prière dans les Cœurs unis de Jésus et de Marie.
    Abbé Christian BOUCHACOURT, Supérieur du District de France de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X
    Suresnes, le 25 avril 2017, saint Marc, Evangéliste »

    (1) PRIÈRE POUR LA FRANCE du pape PIE XII, le 15 mars 1941
    REGNUM GALLIAE REGNUM MARIAE QUOD NUMQUAM PERIBIT
    “Le Royaume de France, le Royaume de Marie, qui ne périra jamais”.
    Mère céleste, Notre-Dame, Vous qui avez donné à notre nation tant de gages insignes de votre prédilection, implorez pour elle votre divin Fils ; ramenez-la au berceau spirituel de son antique grandeur. Aidez-la à recouvrer, sous la lumineuse et douce étoile de la Foi et de la vie chrétienne, sa félicité passée.
    Regina pacis ! Oh ! Oui ! Soyez vraiment au milieu de ce peuple qui est vôtre la Reine de la paix, écrasez de votre pied virginal le démon de la haine et de la discorde.
    Faites comprendre au monde, où tant d’âmes droites s’évertuent à édifier le temple de la paix, le secret qui seul assurera le succès de leurs efforts : établir au centre de ce temple le trône royal de votre divin Fils et rendre hommage à sa loi sainte, en laquelle la justice et l’amour s’unissent en un chaste baiser.
    Et que par Vous la France, fidèle à sa vocation, soutenue dans son action par la puissance de la prière, par la concorde dans la charité, par une ferme et indéfectible vigilance, exalte dans le monde le triomphe et le Règne du Christ, Prince de la Paix, Roi des rois et Seigneur des seigneurs.
    Amen
    500 jours d’indulgence aux fidèles de la nation française qui auront récité ces prières à la Vierge Marie, Mère de Dieu.
    Notre-Dame de France, priez pour nous.
    Saint Michel Archange, priez pour nous.
    Saint Louis, priez pour nous.
    Sainte Jeanne d’Arc, priez pour nous.
    Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, priez pour nous.

  9. Jeanne d'Arc says:

    Les appels à la prière sont très bien et nécessaires, c’est même la moindre des choses, mais je ne vois aucun courage là-dedans. M. l’abbé Bouchacourt ne se mouille pas du tout. Si Jeanne d’Arc avait été aussi « oui-oui, non-non », la France serait l’Angleterre aujourd’hui.

    Marine Le Pen n’est pas parfaite loin de là, comme l’a dit son père, elle n’est pas Jeanne d’Arc mais elle va mettre une digue entre l’invasion islamique et la France. C’est la seule qui peut le faire s’il est encore temps. C’est peut-être déjà trop tard. Et cela c’est pourtant la Tradition dans l’Eglise depuis le VIIè siècle, date de création de l’Islam. Urbain II et Saint-Pie V lorsqu’ils ont appelé les princes et les chevaliers à faire la croisade ne sont pas allés voir si chacun d’eux était un grand pécheur ou un saint. Le Grand remplacement planifié par Macron et ses copains. Voilà l’enjeu politique majeur de ces élections pour les catholiques. Sans aller jusqu’à appeler à voter Marine Le Pen comme Mgr Rey, Mgr Fellay aurait pu au moins mettre en garde contre la submersion islamique. C’était le moindre des courages.

    Le dauphin Charles V que Jeanne d’Arc a fait couronner était loin d’être un saint lui non plus. Il a copieusement trompé la reine et il n’a pas toujours été très juste ni très courageux, bien loin de là, pourtant c’est lui que le Bon Dieu a demandé à Jeanne de se battre pour le faire couronner.

  10. DUFIT THIERRY says:

    Je vous rappelle que la Fraternité St Pie X est internationale. Ce n’est donc pas à Mgr Fellay qui en est le supérieur général de prendre ouvertement position dans l’élection française.
    Ceci dit même si elle est moins mauvaise que Macron –pour lequel un catholique ne peut voter- il est difficile d’appeler à voter pour une femme qui est pour l’avortement, qui prêche la laïcité dans tous ses discours –sans jamais se référer au catholicisme-, qui nous dit que « le peuple a toujours raison », qui a été silencieuse sur les unions homosexuelles, qui a elle-même un adjoint homosexuel. Si du temps de Jean-Marie Le Pen le Front National avait encore quelques références chrétiennes c’est bien fini maintenant.
    Ne comparez pas le Roi de France –même s’il avait des défauts- à une femme politique ultra laïcarde.
    Dans le contexte actuel on ne peut pas aller tellement au-delà du communiqué de M l’Abbé Bouchacourt sans se renier.

    • Jeanne d'Arc says:

      C’est pourtant ce que fait Mgr Rey, appeler à voter pour Marine Le Pen implicitement… Et pourtant lui aussi défile et proteste contre l’avortement.

      Continuez à vous poser des questions existentielles, lorsque votre président de la République sera Tarik Ramadan, il sera trop tard pour faire barrage à l’Islam. Je vous rappelle puisque vous semblez l’ignorer que Mgr Lefebvre qui a fondé cette Fraternité internationale qu’est la FSSPX a appelé, lui, à voter pour Jean-Marie Le Pen, nommément, une fois, alors qu’il était encore supérieur général.

      Mais comparer Mgr Lefebvre et Mgr Fellay c’est incongru.

      • DUFIT THIERRY says:

        Oui ce que vous dites est vrai Mgr Lefebvre –qui n’avait jamais rencontré Jean-Marie le Pen- l’avait soutenu. Mais Jean-Marie Le Pen disait son opposition à l’avortement et se référait aux valeurs chrétiennes de la France. Par certains côtés le Front National –sans vouloir faire du catholicisme une religion d’Etat- se rapprochait de la doctrine traditionnelle de l’Eglise au moins sur certains points. Force est de constater que ce n’est plus le cas maintenant. Marine Le Pen n’a qu’un mot d’ordre : Laïcité. Elle pourrait de temps à autre rappeler les origines chrétiennes de la France, elle ne le fait jamais. C’est pourquoi même si on vote pour elle comme un moindre mal (ce que je vais faire) on peut être réservé vis-à-vis d’elle.

        • Jeanne d'Arc says:

          Là d’accord, je me rapproche de votre point-de-vue. C’est vrai que sa réticence à évoquer les racines chrétiennes de la France est frustrante même si je comprends qu’elle ne veuille pas mettre sur le tapis l’avortement qui monopoliserait les hostilités à son égard et qu’alors elle ne pourrait plus parler de rien.

          Il ne faut pas s’attendre dans le Système liberticide dans lequel nous vivons, de pouvoir s’exprimer librement. Elle a bien compris je pense que ce qui a tué Fillon c’est Sens commun et les racines chrétiennes de la France qui ne lui ont pas été pardonnées. D’ailleurs elle parle volontiers du soutien de MF Garaud, mais elle ne parle presque jamais de celui de Christine Boutin qui est arrivé avant.

          Il faut se rappeler qu’il y a trois ou quatre ans elle s’affichait à la TV avec une croix et revendiquait sa chrétienté. Depuis elle a compris que pour gagner dans ce système il fallait y aller molo… Maintenant elle se cantonne à défendre les crèches et les sapins (pour leur aspect culturel, sachant bien au fond que c’est un symbole religieux) de Noël et à s’attaquer aux valeurs de l’Islam incompatibles avec les valeurs chrétiennes qu’elle dit laïques, mais qui ne le sont pas en réalité. Il me semble que Marine donne le mieux et le plus que lui permet cette dictature molle pour pouvoir espérer l’emporter.

  11. pamino says:

    Je trouve que Dufit dit bien sur tous les points.

  12. Charbot says:

    Merci à Mgr Rey et aux prêtres et autres religieux qui pensent par eux-mêmes et qui manifestent un sain instinct de survie, qui n’existe même plus chez tous les catholiques, même tradis. Heureusement fort minoritaires, il est vrai.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com