Grand remplacement

Ils partent mais ils reviennent

« Le nombre global de Français et résidents impliqués dans le djihad est passé de 555 à 1281 entre le 1er janvier 2014 et le 16 janvier dernier, soit un bond de 130% en un an. La France forme le plus gros bataillon des volontaires européens. «Il ne se passe pas une semaine sans que l’on enregistre entre dix et quinze cas supplémentaires», d’après un policier spécialisé. »

« Toujours d’après ce bilan confidentiel arrêté à vendredi dernier, pas moins de 393 Français et personnes censées vivre en France sont désormais partis combattre en Syrie avant que la police puisse les intercepter. Soit une progression de 75 % par rapport au 1er janvier 2014, lorsque les services avaient déjà enregistré la présence de 224 djihadistes tricolores engagés sous la bannière noire de Daech ou de Jabhat al-Nosra. Dans le lot figurent 94 femmes. Âgées de 25 ans en moyenne, elles partent souvent au nom d’idéaux humanitaires et sont souvent réduites à l’état d’esclaves sexuelles. Aucune n’est jamais revenue. Arc-boutés sur ces indicateurs, les services constatent que tous les compteurs sont à l’écarlate. »

« Concernant l’état de la menace en France, le dernier bilan révèle que 190 djihadistes français sont revenus sur le territoire. Soit autant de «bombes potentielles» qu’il s’agit de désamorcer une à une, sachant que vingt policiers sont nécessaires pour assurer la surveillance des radicaux les plus dangereux. Enfin, les services estiment que 250 Français ou résidents sont en «transit vers la zone».  (Source)

Les djihadistes en partance pour le Moyen – Orient brouillent les pistes pour échapper aux contrôles, certains partent en bus par les Balkans ou la Tunisie. D’autres tentent de partir en avion d’un aéroport en territoire étranger, comme Genève, Francfort, Barcelone ou Madrid…

Tandis que 190 djihadistes sont revenus, près de 300 sont en attente de départ

j-essuie

190 djihadistes connus, toujours selon le Figaro, sont revenus sur le territoire national. Autant dire qu’il s’agit de gens aguerris prêts à se transformer en agents dormants à l’instar des frères Kouachi. Mais par ailleurs, 300 candidats djihadistes sont prêts à partir. Comme ils sont retenus sur le territoire par les forces de police, autant dire qu’ils peuvent être tentés de passer leur frustration sur les Français. 

Le plan concocté par Bernard Cazeneuve, cocktail d’ interdiction de sortie du territoire, de contrôle renforcé d’Internet et de prise en charge des familles touchées, a pour ambition d’inverser la tendance. Sans compter les séances de dé-radicalisation… On est prié de ne pas rire!

Naturellement, personne ne pourra prétendre que ce bilan confidentiel éventé par le Figaro est exhaustif. A la façon dont les jeunes réagissent dans les collèges, et à de nombreux autres signes de radicalisme observées suite aux divers attentats scrupuleusement occultés par les autorités dans la limite du possible, ce bilan ne pourrait être que la partie émergée de l’iceberg. N’oublions pas que le gouvernement syrien comptait il y a quelques semaines,  quant à lui, 4000 djihadistes venus de France combattre en Syrie. A ceux-là vont s’ajouter les nouvelles recrues constamment formées par l’OTAN, en Turquie, en Jordanie et selon certaines rumeurs en Europe aussi.

Depuis 40 ans précisément, c’est-à-dire depuis Giscard d’Estaing qui a fait voter sous le gouvernement de Jacques Chirac la loi sur le rapprochement familial, tous les gouvernements de France sans exception ont été immigrationnistes. Une immigration volontairement ciblée puisque le regroupement familial s’adressait aux immigrés du Maghreb, c’est-à-dire à des populations musulmanes.

Les responsables du chaos

A la mort de George Pompidou il y avait en France 300 000 travailleurs immigrés du Maghreb, qui, une fois leur contrat terminé regagnaient leurs pays. Avec la loi sur le rapprochement familial de 1975, au contraire, les immigrés étaient appelés à rester sur le territoire national, même sans contrat de travail, et à faire venir tous les membres, même éloignés, de leurs vastes familles…

L’immigration a été et est toujours voulue, elle sert les intérêts des capitalistes en entrainant les salaires à la baisse, et sur le plan politique elle est un vivier d’électeurs faciles à séduire avec des promesses, dont l’une des fonctions est aussi de faire disparaître la notion de civilisation chrétienne en Europe. En ce qui concerne la France, peut-être encore plus qu’ailleurs, il s’agit de faire disparaître le catholicisme traditionnel lié à l’amour de la France traditionnelle, tel que les Français les ont vécus durant plus de 1500 ans.

Quand par ailleurs, la France et ses alliés de l’OTAN et des pays arabes sèment la guerre ou les révolutions style « printemps arabes », au Moyen Orient, le phénomène immigrationniste s’accentue.

Quand enfin, ces mêmes autorités des pays de l’OTAN forment et arment des djihadistes contre les pouvoirs légitimes de Saddam Hussein en Iran, contre celui de Kadafi en Libye, ou contre celui de Bachar al Assad en Syrie, la boucle est bouclée, les mesures de lutte contre le terrorisme ne sont qu’un pansement  sur une jambe de bois, histoire de dissimuler un chaos qui, sans cela, montrerait à l’évidence qu’il est organisé.

Où les mondialistes veulent-ils nous mener ? Précisément, difficile de le dire, le fait est qu’ils montent les gens les uns contre les autres, tout en organisant un grand melting pot de consommateurs sans racines et tout en jouant les vierges effarouchées, comme à Paris, en défilant bien à l’abri des attentats, à l’écart de la foule. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Francois Danemark says:

    « C’est la France qui a produit le plus gros bataillon de djihadistes »
    Non, pour le coup, c’est la république!

  2. Vallee says:

    Refuser le monde ne va pas le faire disparaitre. Comme disait Coluche, dès que l’on passe la frontière, il n’y a plus que des étrangers… cela voudra dire aussi, ne plus aller à l’étranger ni rien devoir à l’étranger.
    Une économie autarcique a-t-elle un sens aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com