saint_pie_x

« Le courage, en effet, n’a de raison d’être que s’il a pour base une conviction. La volonté est une puissance aveugle quand elle n’est pas illuminée par l’intelligence, et on ne peut marcher d’un pas sûr au milieu des ténèbres. Si la géné­ration actuelle a toutes les incertitudes et toutes les hésitations de l’homme qui marche à tâtons, c’est le signe évident qu’elle ne tient plus compte de la parole de Dieu, flambeau qui guide nos pas et lumière qui éclaire nos sentiers : Lucerna pedibus meis verbum tuum et lumen semitis meis. »

Saint Pie X, 13 décembre 1908

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Mots clefs ,

23 commentaires

  1. Gérard Francillon says:

    Dieu, c’est quoi ça encore?
    Tu rêves, bonhomme!
    Remarque, je te reconnais le droit de te balader en robe, mais en jupe à mi-cuisses, avec tes bas-résille. Je suis pas homo comme toi et tes pairs (pères?), mais ça peut être amusant. OK? On se voit où et quand?

    • " Pour le coup " says:

      Geraaaarrrd , ça va …?
      Tenez , prenez vos gouttes , ça va passer !
      Respirez calmement …allez – soufflez maintenant .
      Ouf ! Vous nous avez fait peur .
      On a failli vous perdre …
      Allez , venez , on va brûler un cierge .

  2. Réponse à un moqueur says:

    Moque toi, bonhomme Francillon, pendant que tu le peux encore … Oh, combien tu dois être fier de ta petite phrase, que tu trouves certainement très intelligente … Illusionnes-toi encore pendant que tu le peux encore … Mais réfléchis bien !!! Je répète : REFLECHIS BIEN !!! Car, si tu continues ainsi, tu pourrais bien ne plus faire le mariole…Un jour, bientôt peut-être, tu mourras, comme tout le monde et ton âme te sera redemandée (Evangile selon Luc, chapitre 12 verset 20).
    Dans quel état sera ton âme ? Vivante ou morte ??? Cela dépend de toi … Sache que la Parole de Dieu nous dit qu’après notre mort physique (la première mort) il n’y a que deux endroits dans lesquels l’âme de chaque homme peut aller : Soit dans ce qu’on appelle communément le « Paradis », c’est-à-dire dans l’Eternité en présence de Dieu (la vie éternelle), soit en Enfer (la « seconde » mort – voir verset cité plus loin – qui durera elle aussi pour l’éternité. Le Purgatoire n’est qu’une invention du catholicisme, rien sur ce pseudo « stage de rattrapage » n’a été prononcé par Jésus dans les Evangiles, au contraire …
    Le purgatoire apparaît comme étant une notion anti-biblique, c’est un mensonge, une tromperie du diable, le « père du mensonge » (Jean 8.44). Ce qui est encore plus triste c’est que cette notion est la source d’une espérance illusoire. “ Après tout je ne suis pas si mauvais, au pire je passerai par le purgatoire”, au final on retombe dans l’humanisme qui dit que l’homme est fondamentalement bon (le mythe du « bon sauvage » de Jean-Jacques Rousseau). Jésus dit le contraire : il sait ce qui se trouve dans l’homme (Jean 2.25 ; Marc 16.21-23). Si l’humanisme dit que l’homme est fondamentalement bon, cela veut dire que le purgatoire le sauvera : « on ira tous au Paradis », comme dit la chanson de Polnareff. J’ai même entendu dire, sérieux ! Que « Dieu est tellement bon que même le diable ira au Paradis » ! L’humanisme : Discours très attractif du Dieu bon, on oublie sa Justice, sa Sainteté qui ne peut accepter la plus infinitésimale molécule de péché, les lois qu’Il a établies, et par lesquelles Il régit le monde. Dans ces conditions là à quoi à bon parler du Salut en Christ ( qui est, et j’insiste la dessus, LE VRAI message de l’Evangile : « Ceci est écrit afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant, vous ayez la Vie en Son Nom » Jean 20.31).
    C’est tellement plus simple sans Christ … La vérité c’est qu’on n’a rien en dehors de LUI si ce n’est un aller simple pour l’enfer. Actes 4.12 : « Le Salut ne se trouve en AUCUN AUTRE (que Jésus) ; car il n’y a sous le ciel AUCUN AUTRE NOM (que celui de Jésus) donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvés ».
    Jésus en Jean 14.6 : « MOI, je suis LE chemin, LA Vérité et LA vie. Nul ne vient au Père QUE PAR MOI ».A remarquer qu’il ne dit pas un chemin parmi d’autres, une vérité parmi d’autres … Tous les chemins ne mènent pas au Salut, il n’y en a qu’un seul ! Jésus en Matthieu 7.14 : « Mais étroite est la porte et resserré LE chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui le trouvent ». Oui, il y en a bien peu qui le trouvent !
    Jésus : « Si vous me connaissiez, vous connaitriez AUSSI mon Père » en Jean 8.19.
    Jésus : « Moi et le Père nous sommes un » en Jean 10.30.
    1 Timothée 2.4 : « … Car il y a un seul Dieu, et aussi un SEUL médiateur entre Dieu et les hommes : le Christ-Jésus homme, qui s’est donné lui-même en rançon (l’agneau pascal) pour tous ».
    Toutes ces paroles et encore beaucoup d’autres, devraient faire réfléchir ceux qui, sans connaissance des Evangiles, les paroles du Christ-Jésus, et s’affirmant néanmoins « chrétiens », sont entrainés par une fausse église (voir Apocalypse 17 – ceux qui ont quelque instruction et intelligence comprendront vite) qui n’est pas de Dieu et qui est par conséquent conduite par le « prince de ce monde » » Jean 16.11. Celui-ci, le « père du mensonge » (Jean 8.44), les faisant adorer, prier et se prosterner devant des idoles, leur fait rater le Salut et les conduit, par conséquent, directement en Enfer … Le Dieu, trois fois saint, c’est-à-dire d’une perfection infinie, impossible à l’homme d’acquérir par lui-même (Matthieu .19-26 ; Marc 10.26-27 ; Luc 18.27), ne peut de par sa nature accepter ceux qui auront refusé DE LE CONNAITRE pour l’accepter tel qu’Il est et non tel que des « théologiens » et autres « pseudo-experts » les trompent pour les mener directement en Enfer …
    En effet, pour qui, avec l’aide de Dieu, comprend bien les Saintes Ecritures, le christianisme véritable est l’inverse exact de la religion, de TOUTE religion. TOUS les systèmes religieux font croire que l’homme peut atteindre Dieu par ses efforts (la charité, les prières, les offrandes, les pèlerinages et que sais-je d’autre …) ce que la Bible appelle des œuvres. Mais le Sauveur Jésus nous dit qu’il est n’est possible à aucun homme, même le plus parfait (on a souvent pris pour exemple l’abbé Pierre ou mère Theresa, récemment canonisée) d’acquérir le Salut par ses efforts, ses mérites, ses actes « saints ». IMPOSSIBLE. Pourquoi ? « Parce que tous les hommes sont pécheurs et sont privés de la gloire de Dieu » Romains 3.23 et il est explicité au verset suivant : « et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est dans le Christ-Jésus ».
    Le péché faisant partie de la nature profonde de l’homme, de tout homme, même de mère Theresa (n’en déplaise à ceux qui l’ont canonisé !), il ne peut y avoir QUE l’intervention de Dieu pour rétablir la relation perdue avec notre Créateur. « Tout est accompli », dernière parole de Jésus sur la Croix. En Jean 19.30. C’est Lui qui en a payé le prix. La victime expiatoire (l’agneau pascal d’Exode 12 ; Jean 1.29 ; 1 Corinthiens 5.7 ; 1 Pierre 1.18-19 …) offerte par Dieu pour le sacrifice de réconciliation ne pouvait être qu’infiniment parfaite, qu’infiniment sainte. Ceux qui ont fait des maths savent très bien que l’infini est impossible à atteindre !
    Et dans ce but, la seule victime infiniment sainte ne pouvait être que Dieu lui-même, en la personne de Jésus, le « verbe fait chair » (Jean 1.1 et 14) qui « s’est donné lui-même en rançon pour tous » (1 Timothée 2.6).
    Tout les systèmes religieux font croire aux hommes qu’ils peuvent se réconcilier avec Dieu par leurs œuvres, leurs efforts, leurs mérites mais Jésus nous dit que cela est parfaitement impossible et que c’est Dieu seul qui peut nous réconcilier avec Lui. PAR LE SACRIFICE DE LA CROIX UNIQUEMENT.
    Seuls ceux et celles qui ont profondément compris cela par LA FOI, peuvent ainsi s’approprier le Salut QUI NOUS EST OFFERT !!! Dieu les a ainsi sauvés (c’est pour cela que dans les épitres les premiers chrétiens sont appelés saints, comme le sont ceux qui ont donné leur vie à Jésus). Quand à ceux et celles qui s’obstinent à participer ou à faire confiance aux systèmes religieux, (surtout lorsque ceux-ci violent allègrement ce que voudrait leur enseigner Dieu au travers de sa Parole !!!), ils sont toujours sous la Loi de l’Ancienne Alliance, celle de Moïse, qui condamne et mène à la Mort (la seconde mort, spirituelle), à l’Enfer. Ils s’empêchent de se mettre sous la Loi de la Grâce, la seule qui sauve, celle de la Nouvelle Alliance – le Nouveau testament – offerte par Dieu à ceux qui la cherchent et qui la trouvent en Jésus-Christ. Ceux qui refusent la « main de Dieu tendue vers les hommes », Jésus-Christ iront en enfer. Jésus est clair là-dessus … n’en déplaise aux « théologiens » et autres religieux.
    – Ceux qui connaitront Dieu seront connus de Lui : ils passeront la vie éternelle en sa présence.
    – Ceux qui L’auront refusé, pour de multiples raisons ou prétextes, ne seront pas connus de Lui : ils passeront l’Eternité hors de sa présence, comme ils en auront fait le choix. « Quiconque ne fut pas trouvé inscrit dans le Livre de Vie fut jeté dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu » Apocalypse 20.14-15.
    CEST EXTREMEMENT SIMPLE !!!!
    Et, ce qui devrait t’intéresser plus particulièrement :
    .Jean 12.48 : « Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles, a son juge : la parole que j’ai prononcée, c’est elle qui le jugera au dernier jour.
    49. Car mes paroles ne viennent pas de moi ; mais le Père qui m’a envoyé, m’a commandé lui-même ce que je dois dire et ce dont je dois parler.
    50. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Ainsi, ce dont je parle, j’en parle comme le Père me l’a dit » C’est Jésus qui parle …
    Apocalypse 21.8 : « Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les débauchés, les magiciens, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang brûlant de feu et de soufre : cela, c’est la seconde mort.»
    TOUS les hommes sont prévenus, Francillon, TU ES PREVENU, à toi de faire ton choix … Pour l’instant, tu as un sursis, fais le bon choix, c’est un conseil … On ne se moque pas impunément de Dieu !

    • " Pour le coup " says:

      Bien , très bien d’accord y compris pour la leçon donnée à une brebis égarée mais on fait quoi alors des 7 sacrements de la Sainte Église Catholique et du trône de St Pierre …? !

      • Bernard ou "réponse à un moqueur" says:

        MA REPONSE à « Pour le coup » :
        Merci d’abord pour votre réponse …
        Quelqu’un a écrit : « lorsque le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt ». (Je tiens à préciser que j’emploie le terme « idiot » non dans un sens péjoratif et surtout pas à votre encontre, mais dans le sens de « la très très grande majorité des gens »). Pour qui veut comprendre la Bible, (et par la même connaitre Dieu) et comprendre en particulier l’Apocalypse, et MEME où nous conduisent les événements du monde actuel, il faut vraiment REGARDER AU DELA DU DOIGT. Ainsi, pour qui comprend la Bible, TOUTE l’histoire du monde y est écrite, de A à Z …
        Les événements actuels, ainsi que ce qui va se passer y sont écrits. Je ne vais pas trop en parler ici, ce serait trop long, seulement dire qu’il faut regarder à un degré supérieur pour les comprendre : ce qui se passe sur cette terre n’est que le miroir de ce qui se passe en réalité dans un domaine qui est spirituel. C’est un combat spirituel. C’est la signification de ce passage d’Ephésiens 6 verset 12 : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs des ténèbres d’ici-bas, contre les esprits du mal dans les lieux célestes. » Et il est dit au verset précèdent : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu (énoncées à partir du verset 14), afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable ».
        Le combat est spirituel (« car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang ») et seules les armes de Dieu peuvent nous permettre de le gagner … David, lorsqu’il voulut affronter le géant philistin Goliath (lire 1 Samuel 17) se débarrassa des armes « terrestres » dont le roi Saul l’avait revêtu (versets 38 et 39) pour ne se munir que d’armes dérisoires (un bâton, une fronde et cinq pierres) MAIS avec une FOI toute entière tournée vers Dieu et en Dieu. Inébranlable ! « L’Eternel qui m’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce philistin » 17.37. « Moi, je marche contre toi au nom de l’Eternel des armées » dit David à Goliath en 17.45. etc
        Dieu dit aux chrétiens (les vrais !) : « Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde » en 1 Jean 4.4. Dans ce passage qui parle des faux docteurs (les « théologiens » et autres pseudo-experts qui mènent la fausse église), il en est dit : « EUX, ils sont du monde … » et au sujet des chrétiens (les vrais), auxquels est adressée l’Epitre, il est dit : « NOUS, nous sommes de Dieu … ».
        En bref : ceux qui ne connaissent pas Dieu (et ne sont par conséquent pas connus de Lui, pas « inscrits dans le Livre de vie » (Apocalypse 20.15) sont dans le Monde, ils sont sous la dépendance, dans le camp du « prince de ce monde » (Jean 16.11), le diable et ils iront avec lui en enfer … s’ils ne changent pas de camp …
        Ceux qui connaissent Dieu, qui sont passés par la « nouvelle naissance » (lisez ce passage, très important, de l’entretien de Jésus avec Nicodème, docteur de la Loi, c’est à dire théologien, en Jean 3), en bref qui sont sauvés, « sont passés de la mort (spirituelle) à la vie (spirituelle, éternelle « Dieu est Esprit… » en Jean 4.24) » (Jean 5.24 ; 6.47 ; 1 Jean 3.14). Ils ont choisis le camp de Dieu : « Celui qui n’est pas avec moi est contre moi … » nous dit Jésus en Matthieu 12.30 et Luc 11.23.
        Vous avez du comprendre maintenant que celui qui est dans le monde et qui le dirige, pour l’instant, c’est le « prince de ce monde » (Jean 12.31, 14.30, 16.11) encore appelé « le dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4.4) ou « le père du mensonge » (Jean 8.44). C’est « le diable » (début du verset 8.44).
        D’ailleurs, lisez le passage de la tentation de Jésus au désert en Luc 4. Juste après son baptême (la mise à l’épreuve de la Foi après la bénédiction !). Le diable dit à Jésus, après lui avoir montré « tous les royaumes du monde et leur gloire » ( v 5) : « je te donnerai tous ce pouvoir et la gloire de ces royaumes car elle m’a été remise et je la donne à qui je veux » (v 6). Qui d’après vous lui a remis la Création de Dieu ? L’homme, qui, avec armes et bagages, dès le péché originel (Génèse 3), en désobéissant à Dieu, s’est délibérément placé dans le camp de Satan et hors de la bénédiction de Dieu (d’où nos problèmes) … Et n’allez pas me dire qu’actuellement il n’en est pas ainsi : les hommes se tournent de plus en plus, par rejet de Dieu, vers le diable et ses serviteurs. Par leurs pensées, leurs paroles, leurs actions. Il n’y a qu’à voir l’actualité … Le rejet de Dieu, l’attirance vers les œuvres du diable vont crescendo et atteindront bientôt leur apothéose avec l’avènement d’un système politico religieux sur lequel dominera l’antéchrist …
        Le diable et ses soldats (il y en a toute une hiérarchie : « principautés, pouvoirs, dominateurs, esprits du mal … » d’Ephésiens 6.12) dirigent vraiment et de plus en plus, les événements terrestres. Les hommes, en s’éloignant de plus en plus de Dieu, du Dieu de la Bible et de sa Parole, ce que nul ne peut contester actuellement, DONNENT DE PLUS EN PLUS au diable de faire ce qu’il veut sur cette terre. Pas plus compliqué à comprendre que cela !!! On a la société, l’avenir qu’on mérite … Comme en politique …
        Cela va aller crescendo, de pire en pire. Les problèmes que nous voyons naitre pour l’avenir de ce monde (politiques, économiques, écologiques et autres) n’en sont qu’à leurs débuts !!! Bizarrement, il n’y a pas un seul leader politique, économique, écologique qui, sensés avoir fait des étude, ne parle de la fonction mathématique exponentielle. C’est, en gros, l’effet « boule de neige » d’un phénomène qui s’entretient, se nourrit de lui –même et par là-même s’amplifie jusqu’à devenir incontrôlable. Cela atteint alors l’infini (le « 8 » à plat). C’est ainsi que tous les problèmes mondiaux vont s’accélerer …
        Un Nouvel Ordre Mondial va apparaitre, tout entier basé sur le chaos à venir (Ordo ab Chaos, l’Ordre à partir du Chaos). Comme Hitler est né du chaos qui régnait dans les années 20 sur l’Allemagne … Comme pour Hitler, les hommes vont plébisciter un Messie (le terme veut dire envoyé) sans se rendre compte à qui ils ont vraiment à faire. Il leur semblera providentiel ! Au début, ils seront trompés, une fois de plus, et quand ils s’en rendront compte il sera trop tard. Comme d’habitude ! L’Histoire est un éternel recommencement.
        Le diable est très fort, il a de grands pouvoirs (on lui en donne licence ! Par notre inaction. « Plus que le bruit des bottes il faut craindre le silence des pantoufles »). Il a même le pouvoir de faire des miracles … Ne vous êtes vous jamais étonné que lors des apparitions « mariales » (Lourdes ou ailleurs …) l’ « apparition » n’ait jamais prononcé la seule phrase que Marie, la mère de Jésus (que je respecte profondément, elle est sauvée, elle était avec les « 120 » lors de la Pentecôte (Actes 1.14 et 15 ; Actes 2) mais à laquelle il n’y a pas à rendre un culte, et surtout pas de la mariolatrie ! car on n’a à rendre un culte qu’à Dieu – ou à Jésus – voir les 10 commandements de Dieu en Exode 20 ou Deutéronome 5) – la seule phrase que Marie ait prononcée : « FAITES TOUT CE QU’IL (Jésus) VOUS DIRA » en Jean 2.5. « Elle » n’a jamais parlé de Jésus, de son œuvre de Salut sur la Croix, elle n’a jamais incité ses aficionados à connaitre Dieu, à lui obéir, à lire la Bible ou au moins les Evangiles. Bien entendu, cela ne vous semble pas bizarre ! Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir …
        La vraie Marie a dit : « Faites tout ce qu’il vous dira » … On en est très très loin !
        La dictature qui viendra sera mondiale, ce sera la pire et la dernière. Lisez la Bible et vous comprendrez … Les séductions de l’Antéchrist seront terriblement efficaces (on les voit apparaitre dès maintenant) : « Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes, ils opéreront de grands signes et des prodiges au point de séduire si possible même les élus » Matthieu 24.24.
        2 Thessaloniciens 2.9 : « L’avènement de l’impie (l’antéchrist) se produira par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers… …Voir aussi Apocalypse 13.13-14 » et d’autres passages.
        Mais l’antéchrist ne pourra se déchainer que lorsque le principal frein qui l’empêche d’agir pleinement aura disparu : 2 Thessaloniciens 2.7. « .. il faut seulement que celui qui le retient ait disparu ». L’Eglise, la vraie, celle qui connait, écoute et obéis à Dieu est ce frein. Elle est remplie du Saint Esprit. Elle est née à la Pentecôte. « Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés », en Actes 2.47, juste après la Pentecôte, … Sans les chrétiens, « pierres vivantes » qui constituent l’Eglise (1 Pierre 2.5), le diable pourra se déchainer. Dieu interviendra alors avant qu’il ne soit trop tard …
        Mais pour en revenir à votre question qui parle de la « sainte église catholique » … vous en trouverez les réponses en lisant les Evangiles et en particuliers les « échanges » musclés et sans concession entre Jésus et les Pharisiens, les religieux de son époque. Mais pour vous mettre directement sur la voie, lisez le chapitre 17 de l’Apocalypse qui parle de la chute de Babylone … Babylone la grande y est appelée la « mère des prostituées et des abominations de la Terre » (v 5) « elle est vêtue de pourpre et d’écarlate » (v 4) – ces couleurs ne vous rappellent rien ?, « elle est parée d’or, de pierres précieuses et de perles « – elle est très riche – v 4), elles est « ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus » – quelle est l’église qui, entre autres abominations, envoyait au bucher ceux qui voulaient divulguer l’Evangile – , et, cerise sur le gâteau, elle est « assise sur 7 montagnes » … Moi qui ai fait du latin, je sais que la ville aux 7 collines, c’est Rome, de tout temps, et ses 7 collines sont l’Aventin, le Caelius, le Capitole, l’Esquilin, le Palatin, le Quirinal et le Viminal … Jean, l’évangéliste, celui à qui est donné la Vision décrite dans le Livre de la Révélation (c’est ce que veut dire le mot grec apocalupsis) est d’ailleurs « frappé d’un grand étonnement » (v 6), comme vous l’êtes certainement si vous comprenez ce que représente vraiment « Babylone la Grande » et combien de milliards d’hommes ont pu être ainsi trompés par ce système religieux qui, sous des dehors avenants, a réussi à les conduire à rater le plan de Salut que Dieu a établi pour chacun d’eux, ce qui les a menés directement en enfer !!!
        Le diable est très fort, il est passé maitre toutes catégories dans l’art de tromper les hommes. Ceux qui le servent (peut-être les chefs religieux, et encore …) ne savent certainement même pas dans quel système religieux ils ont englués. Ils sont, j’espère, sincères, comme ceux qui les suivent dans leur religion. Mais il faut se rendre compte que la sincérité ne sauve personne. On peut être sincèrement convaincu d’être dans un bon train, si l’on s’est trompé de train, si le train dans lequel on est va directement en enfer, notre « sincérité », notre certitude ne changera rien : on ira avec lui en enfer ! Le long de la longue voie de la vie, il y avait pourtant plein d’avertissements, ne serait-ce que ceux qui, humblement, tentent de prévenir les passagers du train de l’enfer …
        Pour en revenir à ma réponse au rédacteur de « pour le coup » …
        Il me semble que vous n’avez pas perçu l’énorme différence entre la religion et le christianisme tel qu’il est dans les Evangiles. Lisez-les ! Demandez à Dieu, avant chaque lecture, de vous éclairer ! Ce petit acte de Foi est indispensable. Toute la Nouvelle Alliance, le Nouveau Testament, parle de cela : Nous ne sommes plus la Loi de Moïse (dans l’Ancienne Alliance, L’Ancien testament) qui, comme toute loi humaine ne peut que condamner. Ici, à la mort spirituelle, la « seconde « mort.
        Nous sommes maintenant sous la Loi de la Grace, apportée par le sacrifice de Jésus sur la Croix. Je reprends donc : Le péché (inscrit dans notre nature adamique) nous condamnait à jamais, pour l’éternité, d’être hors de la présence d’un Dieu infiniment sans péché, « trois fois saint ».
        La justice de Dieu devant être respectée et l’homme devait être condamné, mais Dieu, par son amour infini a délibérément pris la place du condamné. Il a payé pour nous. Pour que le sacrifice expiatoire soit parfait et effectué une fois pour toute, il fallait que la victime soit parfaite, sans péché. Pour cela, le Verbe s’est fait chair en la personne de Jésus. La victime étant ainsi infiniment parfaite, car issue de Dieu, le sacrifice était lui aussi infiniment parfait. Jésus nous a « obtenu une rédemption éternelle » (Hébreux 9.12).
        Jésus en Matthieu 5.17 : « Ne pensez pas que je suis venu abolir la Loi et les Prophètes (l’association de ces deux termes désigne l’Ancienne Alliance). Je suis venu non pour abolir mais pour accomplir ». Sa dernière parole sur la Croix : « Tout est accompli » en Jean 19.30.
        Tous ceux qui nient la divinité de Jésus, comme les témoins de Jéhovah (malgré ce qu’ils en disent, mais si vous lisez leur Bible …) ne seront jamais sauvés, ils iront en enfer. Car en niant la divinité de Jésus, ils rejettent la perfection de son sacrifice sur la Croix, pour eux, rien n’est accompli. Il leur faut alors tenter d’obtenir leur Salut par les œuvres, éternel rengaine des religions …
        « Une secte, c’est tout ce qui nie ou diminue la personnalité ou l’œuvre de Jésus-Christ », je n’ai pas trouvé meilleure définition ! Chaque mot y a son importance !
        La Loi, qui régit tout système religieux condamne. La Foi dans ce que nous a obtenu Jésus-Christ, notre rédemption, nous sauve et nous rétablit dans notre condition d’enfant de Dieu. « Il n’y a de Salut en aucun autre … que Jésus» Actes 4.12. Pour ceux qui n’auraient pas encore compris : ce n’est pas Marie qui est morte sur la Croix, comme d’ailleurs elle n’est jamais monté au Ciel (pure invention, le dogme date de … 1950 !! On lui donne une importance qu’elle n’a pas (et qu’elle ne voudrait pas) pour que le culte idolâtre qui lui est rendu surpasse très largement le culte qui devrait être rendu à Jésus ou à Dieu. La tromperie du diable triomphe plus que jamais !
        Je vais encore vous éclairer sur ce que peu de gens savent : Lorsque vous lisez le passage, en Jean 8, où Jésus rencontre la femme adultère (qui, d’après la Loi de Moïse (Lévitique 20.10), devrait être mise à mort), Jésus, au lieu de répondre à ceux qui l’entourent, se baisse une première fois pour écrire sur le sable. Puis il se redresse pour leur dire « Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre ». Puis il se baisse pour écrire une seconde fois sur le sable. Ceux qui l’entouraient s’en vont un par un, touchés dans leur conscience. Je vous révèle ce qu’Il pourrait avoir écrit… La première fois : « Loi égale condamnation ». La seconde fois : « Grace égale Salut ». Cela résume toute la différence entre un système religieux encore sous la Loi qui condamne et la liberté évangélique qui est sous la Grace et apporte le Salut.
        Ceci dit, si vous vous voulez rester sous la Loi, libre à vous. En faisant Dieu menteur, puisque vous ne croyez pas et refusez ce qu’Il nous dit au travers de Jésus-Christ, vous choisissez votre camps. Vous n’êtes pas sauvé. Direction l’enfer …
        Mais, pour en revenir à Apocalypse 17 qui décrit la fausse église, sachez que vous êtes prévenu : « SORTEZ DU MILIEU D’ELLE, mon peuple, afin de ne point participer à ses péchés et de ne pas percevoir votre part de ses plaies. Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel et Dieu s’est souvenu de ses injustices ». Apocalypse 18.4 et 5. Voila un sérieux avertissement !!!
        Sachez que Dieu, trois fois saint, n’acceptera aucun compromis. Jésus est mort pour votre Salut ! Jean 3.16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle »
        Ferez-vous partie des « quiconque », qui sont sauvés ??? Je vous le souhaite !
        Jésus dit à chaque homme :
        « Voici, en effet, la volonté de mon Père : que quiconque voit le fils et croit en Lui ait la vie éternelle ; et Je le ressusciterai au dernier jour » Jean 6.40.

        • « on n’a à rendre un culte qu’à Dieu – ou à Jésus »
          Quelle est la distinction qu’implique ici votre « ou » ?

    • En fin de compte, t’as rien compris au purgatoire…
      Dans la Bible tu le trouves dans 2 Macchabées 12:46
      . Tu dois être de ceux qui ne savent pas POURQUOI Luther a enlevé 6 livres de la Bible. Il en n’a laissé 66! beau chiffre…..Il devait être plus  »inspiré » que les Pères de l’Eglise

    • @ « Le purgatoire apparaît comme étant une notion anti-biblique »

      C’est quoi une notion « anti-biblique » ? Dieu n’est pas un livre que je sache.

      En tout cas, vous avez intérêt à être saint à votre mort, sinon, c’est direction l’enfer immédiat !
      Mais vous pensez peut-être déjà à votre ‘auréole ?sur votre lit de mort… Apparemment, ce n’est pas l’humilité qui vous mènera au paradis, mais plutôt l’orgueil qui risque de vous mener en enfer.

  3. Chantal says:

    Nous sommes pour DIEU ou contre LUI.
    Jusqu » avant notre dernier souffle , qui est le temps de la Miséricorde de DIEU, « le repentir sincère » nous sauvera de la mort éternelle (l’Enfer). et nous mènera dans la vraie Vie pour laquelle DIEU nous a tous créés, dans la Jérusalem Céleste.
    Après notre dernier souffle sera le temps de la Justice de DIEU, et sans « le repentir sincère » devant la mort, notre âme sera damnée pour l’Eternité.
    Le SEIGNEUR est Miséricorde et Justice, lent à la colère et plein d’Amour.

    • Bernard ou "réponse à un moqueur" says:

      Bravo Chantal. Tout est résumé dans ce que vous venez d’écrire !
      Et pour ceux qui le rejettent et croient en leurs balivernes de Purgatoire, eh bien, qu’ils croient ce qu’ils veulent !
      Ce sera leur problème … pas le notre.
       » il y aura beaucoup de pleurs et de grincements de dents … » Luc 13.28.
      Mais peut-être en savent-ils plus que nous ?
      Bernard.
      Ps : je prépare ma réponse à notre ami « pour le coup » qui parle de la « sainte église catholique ».

      • Vous ouvrez large la porte du paradis, et vous faites de tous des saints, puisqu’avec vous il n’y a plus de purgatoire.
        Le purgatoire est une miséricorde de Dieu pour le nombre impressionnant d’âmes qui ne sont pas saintes à l’heure de la mort.
        Dommage que ce ne soit pas vous Dieu (!), car on serait vite tous sauvés ! (…ou damnés….).

  4. hathoriti says:

    heureusement que les hommes ne sont pas Dieu ! Moi je crois en l’Amour et en la Miséricorde de Dieu, car nous sommes TOUS pêcheurs ! Même l’ami « moi je sais tout » qui nous a un peu assommés avec ces citations ! Très bien, les citations, mais je pense que le Seigneur se trouve davantage dans la prière et dans le coeur, mais je peux me tromper ! et pourquoi parler sans cesse de « la fausse Eglise » ? Jésus Lui-même n’a-t-il pas dit que les portes de l’Enfer ne prévaudront pas sur elle ? A moins que notre ami ne soit protestant ? j’aime l’Eglise d’Orient, et d’Occident, bien que je ne sois pas d’accord avec les HOMMES qui la composent…Il m’arrive de réfléchir souvent à une parole de Léon Bloy : « en Enfer, il n’y a pas de pêcheurs…il n’y a que des méchants ». Je la trouve très juste. Si elle ne plaît pas, tant pis !

    • Les méchants sont des pêcheurs (à moins que la méchanceté soit une vertu).
      En enfer, il n’y a donc que des pêcheurs.

    • " Pour le coup " says:

      L »homme qui vit selon la chair tue l’esprit , sa vie terrestre est une vie de péchés , il ne peut se sauver lors de son jugement particulier .

      • Bernard ou "réponse à un moqueur" says:

        Non, il ne tue pas l’esprit ! Car l’esprit est déja mort en en chaque homme du fait de notre nature adamique dans laquelle se trouve incrusté le péché. Avec lequel Dieu ne peut coexister du fait de sa Sainteté infinie.
        La chair est certes opposée à l’Esprit « afin que vous ne fassiez pas ce que vous voudriez ». Lisez Galates 5.17 à 26.
        C’est pour cela qu’il nous faut passer par la « nouvelle naissance » ( » Jean 3.3:  » Si un homme ne nait de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu ». Qui est un royaume spirituel (« mon Royaume n’est pas de ce monde » Jean 18.36).
        Il nous faut devenir une « nouvelle créature » (2 Corinthiens 5.17; Galates 6.15 …) et alors la « seconde mort » n’aura pas de pouvoir sur nous.
        C’est un résumé !

        • " Pour le coup " says:

          Bernard , vous « loupez  » un épisode et pas des moindres …
          Que faites- vous de Marie ?
          Que faites – vous de Jésus ?
          Tous les péchés sont l’expression de la  » vie selon la chair  » qui est en contraste avec  » la vie selon l’esprit « .
          D’après les paroles du Christ , la vraie « pureté  » ( comme aussi l’impuretė ) se trouve dans le « coeur  » de l’homme .
          St Paul s’exprime de manière analogue : les oeuvres de la chair sont comprises dans le texte Pauline aussi bien dans un sens général que dans un sens spécifique .

          • " Pour le coup " says:

            Texte Paulinien

          • Bernard ou "réponse à un moqueur" says:

            Je vais vous répondre en vitesse.

            A la question : Que faites-vous de Marie ?
            Je vous prépare une longue réponse, bien que cela ne serve à rien :
             » Mais pour vous s’accomplit cette prophétie d’Esaïe : Vous entendez bien et vous ne comprendrez point. Vous regarderez bien et vous ne verrez point. Car ce peuple est devenu insensible; ils se sont bouchés les oreilles et fermé les yeux, DE PEUR de voir de leurs yeux, d’entendre de leurs oreilles, de comprendre de leurs cœurs, et de se convertir en sorte que je les guérisse » Ce sont les propres paroles de Jésus, en Matthieu 13 versets 14 et 15.

            A la question : « Que faites-vous de Jésus ?
            Reponse : précipitez-vous chez un opticien, car si vous ne vous êtes pas rendu compte à la lecture de mes commentaires que la très grande majorité des citations « qui vous assomment » (et vous font peut-être grincer des dents …) sont les propres paroles de Jésus, c’est que vous êtes sacrément aveugle !!!

            Ces citations sont d’ailleurs la preuve que c’est Jésus le CENTRE du message évangélique. Marie : nada ! Sauf le « FAITES TOUT CE QU’IL VOUS DIRA » en Jean 2.5. Embêtante la Marie, n’est-ce pas ? C’est vraiment une très mauvaise catholique ! Ne le dites surtout pas à vos collègues !!! Mais en tout cas une bonne chrétienne … Sauvée aussi puisqu’elle était présente avec les autres disciples et apôtres à la Pentecôte (Actes 1.14). J’explicite : elle est au Paradis aux cotés de son Fils … Cela vous embête, n’est ce pas, que ce soit l’idole catholique, celle dont le culte supplante, et de loin, celui qui DEVRAIT ETRE RENDU A DIEU SEUL OU A JESUS, qui dise cela ??? Vite une aspirine ! Et priez Marie pour oublier ce que je vous écrit, sinon vous aurez du mal à passer la journée …

            A la question : Tous les péchés sont l’expression de la » vie selon la chair » qui est en contraste avec « la vie selon l’esprit ».
            Vous croyez que je ne le sais pas ? De nombreux passages du Nouveau Testament en parlent … Lisez par exemple Romains 8 : les mots « chair » et « esprit » y sont omniprésents, « Avoir les tendances de la chair, c’est la mort (spirituelle, la « seconde mort ») ; avoir celles de l’Esprit, c’est la vie (éternelle) et la paix » ou Galates 5 etc

            « Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Dieu, il ne lui appartient pas » Romains 8.9

      • Bernard ou "réponse à un moqueur" says:

        En enfer, ce sont des hommes qui n’ont pas voulu se débarrasser du péché. Nuance ! Parce qu’ils n’ont pas accepté le seul moyen de s’en débarrasser : Le Salut offert par Dieu en la personne de Jésus mort sur la Croix. « Voici l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » dit Jean Baptiste en voyant Jésus (Jean 1.29).
        Le Salut c’est le VRAI message des Evangiles, encore faut-il le comprendre …
        « Vous me chercherez et vous me trouverez SI vous me cherchez de tout votre cœur » Jérémie 29.13.

        • " Pour le coup " says:

          St Paul écrit aux romains :
          « Ainsi donc , mes frères , nous sommes débiteurs , non point envers la chair pour devoir vivre selon la chair . Car , si vous vivez selon la chair , vous mourrez . Mais si par l’Esprit , vous faites mourir les oeuvres du corps , vous vivrez Rm 8: 12-13 .
          Cette maîtrise est une condition indispensable de « la vie selon l’esprit  » .

  5. hathoriti says:

    c’est bien ce que je pensais; notre ami Bernard ou réponse à un moqueur est protestant ! Donc, je ne lui reconnais pas le droit de ME dire que je ne dois pas vénérer la Vierge Marie ! (vénérer n’est pas adorer !) J’aime la Vierge Marie, j’aime les anges et les archanges, mais les protestants n’aiment pas ! Et alors ? et pour faire bonne mesure, j’ajouterai que je suis passionnée par l’archéologie, particulièrement l’Egypte…

  6. Chantal says:

    Le Purgatoire est un temps de purification nécessaire pour les âmes des pécheurs qui se seront repenties sincèrement au temps de la miséricorde et donc qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel.
    Pour cette raison, ces âmes souffrent après leur mort une purification afin d’obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du Ciel.
    En quelques mots, le Purgatoire c’est être privé de la présence de Dieu pendant un temps.

  7. benorun974 says:

    Pour le protestant aux longues tirades sans queue ni tête(ça pullule sur ce site), voici pour vous: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com

    En plus, vous ne serez pas tout seul, beaucoup de vos collègues viennent protester sur ce site.

    Ne me remercier pas, c’est cadeau, c’est pour vous.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com