immigration chance pour qui

Le coût de l’immigration est un sujet quelque peu tabou puisque les différents services de l’Etat ne mettent pas à disposition des citoyens tous les éléments pour faire l’addition. Les différentes évaluations globales du coût de l’immigration en France sont donc diamétralement différentes selon le profil idéologique de la personne chargée de réaliser l’étude.

Ce sujet est pourtant essentiel pour mesurer les implications de la déferlante migratoire en cours, à l’heure même où les contribuables français sont priés chaque jour de faire des efforts financiers supplémentaires.

Sans nous lancer dans une énième étude globale sur le coût de l’immigration qui, dans tous les cas, explose depuis quelques mois, nous avons donc choisi de vous donner quelques indices qui proviennent d’une source peu suspecte d’être politiquement incorrecte. C’est dans le mensuel économique Capital du 1er mars 2015 que nous avons puisé quelques éléments d’information.

Les immigrés vivent plus souvent des minima sociaux que les natifs, et Capital écrit à ce sujet : « les étrangers de première génération recourent plus souvent que les natifs aux minima sociaux, notamment les Africains, dans une proportion presque quatre fois plus élevée« .

Les « fils d’extracommunautaires sont trois fois plus souvent au chômage que les natifs« .

Les immigrés perçoivent « plus d’allocations familiales que les autres« . Et les chiffres disponibles à ce sujet « ne prennent pas en compte les enfants de migrantes nés sur notre territoire, considérés comme Français« .

Un « tiers des immigrés vit aujourd’hui dans un logement social. La proportion grimpe même à 46% pour ceux qui viennent du Maghreb et du reste de l’Afrique, soit trois fois plus que pour les natifs (14%)« .

Les descendants d’immigrés africains « restent massivement logés en HLM (c’est le cas de 45% d’entre eux, contre 22% pour les Asiatiques, et 15% pour les Européens)« .

Chaque année, l’Etat verse « près de un milliard d’euros de subventions aux établissements situés en Zones d’éducation prioritaire« . « Or, comme le reconnaît l’Observatoire des ZEP (OZP), ces zones correspondent « plus ou moins aux quartiers où il y a peu ou pas de mixité sociale, et beaucoup d’immigrés et d’enfants d’immigrés ». Et puis il faut bien financer le soutien spécifique accordé aux arrivants non francophones (rien qu’en 2010-2011, notre pays en a accueilli plus de 38.000, selon l’Insee)« .

Les immigrés « alourdissent les dépenses dé sécurité« . « 87% des vols à la tire sont commis par des étrangers. »

La plupart des immigrés légaux « profitent de la CMU, qui permet une prise en charge à 100% des dépenses de santé » et « grâce à l’Aide médicale d’Etat, les sans-papiers peuvent se faire soigner sans débourser un sou« . Les migrants « vont plus souvent à l’hôpital que les autres« .

Et tout cela était écrit avant le torrent migratoire que nous connaissons depuis l’été…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. tirebouchon says:

    Des l’endormis…voila ce que sont devenus les souchiens…en langage créole de la Réunion le l’endormi est un caméléon qui n’avance pas au pas de charge…Que faut-il donc pour que ce peuple, AUTREFOIS GAULOIS ET GUERROYEUR, aujourd’hui en sommeil profond proche de la catalepsie, sorte de sa torpeur ?

    • claude says:

      Voilà des données qui montrent que les Français sont devenus les esclaves des étrangers dans leur propre pays. Par redistribution interposée.

      Petit article bien explicite!

  2. konigsberg says:

    Etons victime d un genocide blanc… et si oui a qui le doit on ?

    https://blancheurope.wordpress.com/2015/10/05/le-genocide-des-blancs/

  3. La non maîtrise de nos frontières, la permissivité à l’égard des sans papiers, des délinquants étrangers, et des fichés S, la méconnaissance du nombre exact d’étrangers illégaux et de djihadistes, la proclamation que l’Islam est l’avenir de la France alors que nous sommes en guerre contre les islamistes barbares,…, font démonstration de faiblesse de nos gouvernants, d’autant que dans le contexte actuel, il conviendrait, et de ne plus accueillir et permettre, et de chasser les indésirables qui nous exploitent ou nous menacent.

  4. Même avec le couteau sous la gorge, nos politiques n’avoueront jamais leurs erreurs qui met aujourd’hui notre pays en danger. L’orgueil nous perdra!

  5. Yves ESSYLU says:

    PINCE (ouvrage: les français ruinés par l’immigration) ET POSOKHOV (Polémia) ont fait des études sérieuses fondées sur les données de l’INSEE et ce dernier, qui prend logiquement les intérêts de la dette en considération, aboutissait déjà à un coût 84 mds d’euros par an avec les données de 2011

    L’immigration arabo-musulmane ne nous enrichit en rien mais au contraire ruine les français de souche et assimilés il faut être traitre ou décérébré par le marxisme pour ne pas le voir

    L’émigration saigne l’Afrique et l’immigration arabo- musulmane détruit la France
    Il serait plus pertinent pour tous d’aider ces gens chez eux, sans balancer des prêts non remboursables qui ne servent qu’a une minorité

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com