Je-ne-suis-pas-Charlie

Aujourd’hui sera le grand rendez-vous international des moutons. Le barnum médiatique dit de bêler et la foule en chœur fait bêêê avec l’assurance de poser un acte courageux et réfléchi.

Manifester pour la « liberté d’expression » en criant « Je suis Charlie » ? Mais combien des manifestants de ce jour étaient-ils pour la liberté d’expression pour l’humoriste Dieudonné lorsque Manuel Valls décréta qu’il fallait interdire ses spectacles ?

Alors, c’est bien vrai, c’est cela la règle de nos « démocrates républicains et laïques » ? On pourrait insulter le christianisme, beaucoup, l’islam un peu, mais pas du tout le judaïsme… On pourrait sans vergogne offenser tout le monde sauf… une catégorie de citoyens.

Rien ne serait tabou sauf le tabou juif ?

En vérité, tout le monde place des limites à la liberté d’expression, quoiqu’en disent ceux qui feront marcher les troupeaux aujourd’hui.

Est-ce si difficile d’admettre que la liberté d’expression ne devrait jamais servir à blasphémer, à commettre des sacrilèges, ni à faire le mal ?

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Ceux qui sont charlie sont des moutons, le gros de la populace,des fds, ceux qui sont sous ‘mind control’ du gouvernement (via les chercheurs CNRS).
    Les dieudo sont ceux qui s’informent reellement sur internet, qui ne gobent plus les conneries de big brother.

    A mon avis, il y a un fosse entre les 2.
    Les moutons (moutons ou autruches ?) qui manifestent aujourd’hui soutiennent des blasphemateurs. Autant dire qu’ils s’exposent…
    http://media.topito.com/wp-content/uploads/2015/01/charlie_02.jpg

    • les gens qui manifestent aujourd’hui savent à quoi ils s’exposent

      C’est la différence entre eux et vous : la bravoure ordinaire, le vivre-ensemble, la conviction que ce qui nous lie est plus fort et plus précieux que ce qui nous sépare.

      Des moutons ? Dites-moi, qui ici prétend avoir un berger ?

      Quand aux dieudos, l’internet ne rend pas moisn con que la télé. Et savent-ils que leur héros cherche juste à les siffler de tout leur fric tout en courtisant des Kadhafi et des amadhinedjad, bref des gens bien connus pour leur amour débordant du christianisme ?

      • marc.sorede says:

        @rem
        « bravoure ordinaire »?
        -mais quelle bravoure y a t-il à défiler au milieu de centaines de milliers d’autres, après un tel battage médiatique ??? par contre, moi qui n’y suis bien sûr pas allé, je suis donc nécessairement un salaud…
        « le vivre ensemble »?
        -avec qui? ceux qui potentiellement posent problème étaient-ils à la manif? en ai pas vu beaucoup…à l’image de ces gosses, pourtant nourris au lait de l’éducation nationale, qui quittent la salle de cours, refusent la minute de silence et soutiennent ouvertement les tueurs?
        « la conviction que ce qui nous lie est plus fort que ce qui nous sépare »?
        -idem: ces bons sentiments ne toucheront jamais ces gens là, car rien ne « nous lie » à eux.
        « le berger »?
        -il existe bien: il s’appelle « pensée unique ». on l’a bien entendu sur toutes les chaines de radio, télé etc…il est très fort. ceux qui descendent dans la rue à son appel ont même l’impression que l’initiative vient d’eux même…
        « dieudo »?
        -peu importe pour qui il roule; le seul intérêt est la note discordante qu’il apporte, qui met en fureur la pensée unique…

        alors pour avancer, et sans « stigmatisation », va falloir se poser les vraies questions sur les limites du « vivre ensemble »…on n’invite pas dans sa bergerie, on n’y entretient pas, on n’y courtise pas un loup ravisseur que l’on met sur le même plan que le gentil toutou, au caractère certes parfois un peu difficile, mais totalement pacifique…ou alors, on est un mauvais berger, un mercenaire dont les intérêts sont ailleurs….je trouve les moutons parfois très…

  2. si cet attentat contre l’immonde Charlie-Hebdo n’était pas un montage des services secrets, les soi-disant djihadistes auraient aujourd’hui l’ocasion de faire le coup du siècle: nous débarrasser d’un seul coup de toute la mafia mondialiste réunie à Paris. Ca aurait eu de la gueule: Hollande,Merkel, Cameron, Rajoy et tous les autres, tous réduits en poussière !

    • C’est ce qui leur pend au nez…
      Le Déluge, Sodome et Gommhore… next!

    • Impossible, pensez à ce que doit être la sécurité pour leur marche ripoublicaine ! Il faudrait une bombe nucléaire pour dézinguer cette brochette d’ordures !

      Le Bon Dieu s’en chargera bien lui-même un jour, allez, quand l’heure sera venue….

  3. « On pourrait insulter le christianisme, beaucoup, l’islam un peu, mais pas du tout le judaïsme… On pourrait sans vergogne offenser tout le monde sauf… une catégorie de citoyens. »
    Hé, vous oubliez une catégorie de citoyens qui n’a jamais, me semble-t-il, eu l’honneur de l’humour de CH: les francs-maçons.

  4. BonneParole says:

    Si Dieudonné n’avait pas pour ami intime les pathétiques et radicaux nationalistes Soral, Faurisson ou Laurent Louis, il n’y aurait peut-être pas d’ambiguïté. Si Dieudonné n’indiquait pas sur son Facebook « Je suis Charlie Coulibaly », il n’y aurait peut-être pas d’ambiguité. Si Dieudonné n’avait pas créé un partit politique antisioniste avec le complotiste religieu chiite Yahia Gouasmi, il n’y aurait peut-être pas d’ambiguité. Si Dieudonné n’était pas un ultra-complotiste avec des thèses douteuses et racoleuses sur tous les attentats commis pas des islamistes, il n’y aurait peut-être pas d’ambiguité. Si Dieudonné n’était pas autant condamné par la justice française pour anti-sémitisme il n’y aurait peut-être pas d’ambiguité. Si Dieudonné n’était pas autant névrosé ou obsédé par un soit-disant sionisme qui gouverne le monde, il n’y aurait peut-être pas d’ambiguité. En bref, Dieudonné n’est pas « engagé » mais profondément radicalisé. Il a injustement était écarté du système à cause d’un petit sketch sur un colon israélien, il tente aujourd’hui de faire payer cette descente au enfer à ses détracteurs. Mais malheureusement il a pactisé avec le diable pour soldé une injustice.

  5. Pour faire simple : Dieudonné me fait rire , les autres non.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com