feu-univ-catho-chili

Un groupe d’hommes masqués et armés a pénétré, le 18 avril, dans l’Université catholique de la Sainte Conception, à Canete au sud du Chili, et a mis le feu aux locaux du Centre pour l’innovation et les technologies de l’agriculture.

L’Université catholique de la Sainte Conception se situe dans la région Biobio, zone en conflit territorial constant entre certaines communautés indiennes Mapuche et l’État.
Les individus ont également attaqué l’administrateur, Eduardo Jeria, et ont aspergé d’essence ses enfants, menaçant de les brûler si l’université catholique ne disparaissait pas.

Le Président de la Conférence épiscopale du Chili, le cardinal Ricardo Ezzati, a exprimé «sa tristesse et son indignation » devant de tels événements et a exprimé son soutien «à l’Archidiocèse, à l’Université catholique et aux communautés qui subissent de tels préjudices».

L’incendie de l’université catholique s’ajoute aux attaques sur les biens de l’Eglise catholique dans les zones où certains groupes Mapuche sont en guerre contre l’Etat pour récupérer leurs terres ancestrales.

Entre 2014 et 2016, 11 églises catholiques ont été détruites dans la région et les attaques contre des agriculteurs, des ouvriers forestiers et des camions de transport sont également en augmentation.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Elieja says:

    Ca sent le retour des Christeros. Efgy va s’enrôler.

  2. Altobert says:

    Moi, je suis Araucan, mais je suis chrétien, je défendrais plutôt les églises. Je suis étonné que les Mapuches brûlent les églises, car ils ont quand même été fortement évangélisés.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com