enfants-chinois-mpi

Le monde entier connait depuis des années la politique chinoise dite de « l’enfant unique ». Chaque couple ne peut avoir plus d’un enfant. S’il en a un deuxième les amendes sont colossales. Comme la plupart des Chinois sont incapable de payer, le gouvernement s’est livré depuis des années à des avortements forcés, y compris tardivement ; voire recupérer les enfants à la naissance et les mettre dans des mouroirs où ils mourraient. progressivement de faim et de soif. Il faut aussi mentionner les stérilisations forcées. Des photos effroyables avaient été publiées il y a une dizaine d’années. Or on n’y voyait que les filles. On sait pourquoi : dans ce pays ce sont toujours les garçons qui s’occupent de leurs parents quand ils sont très âgés. De plus, traditionnellement, la fille quand elle se marie doit donner une dote dont le montant était hors de portée de la plupart des bourses familiales. Résultat : il est connu de tous, il n’y a plus assez de filles susceptibles d’assurer la maternité donc l’équilibre démographique.

Les avortements des filles in utero peuvent depuis trente années se faire par échographie. Elles étaient les principales victimes. Si bien que le gouvernement chinois vient de prendre des mesures draconiennes. La Commission nationale de la santé et de planification familiale impose désormais une amende équivalent à deux mois de travail pour toute personne ayant usé de quelque moyen visant à déterminer le sexe pour des raisons non médicales. Ceci concerne les échographies, prises de sang maternelle, amniosynthèses.

En effet les conséquences de la politique de « l’enfant unique » sont inquiétantes. Dès 2010, l’Académie chinoise des sciences sociales a informé qu’en 2020, 24 millions de Chinois ne trouveront pas une femme pour se marier. L’étude de l’Académie a constaté que pour 100 filles en Chine, 119 garçons naissent. 

330 millions d’avortements forcés ont été effectués depuis 1970 ; essentiellement un gendericide des filles. Reggie Littlejohn, président de Droits des Femmes sans frontières estime que les amendes ne changeront que peu ces données. Pour lui, il n’y a d’autre solution que d’abolir la « politique de l’enfant unique ». Là est la racine du problème de toute la Chine.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com