jujitsu brésilien 2

Dans un article précédemment publié, il était question des bienfaits de la pratique d’un sport de combat pour la jeunesse catholique. Afin de venir éclairer ceux qui auraient été convaincus par la démonstration précédemment développée, voici un article complémentaire traitant des différentes disciplines qu’il est possible de pratiquer.

Si l’importance de se tourner vers les disciplines martiales comme choix d’activité sportive est certaine, il est tout aussi fondamental de bien comprendre la philosophie de cette démarche. L’invitation faite aux catholiques de se tourner vers ces disciplines a pour objectif de les enjoindre à pratiquer une activité physique mais surtout de les former à la défense personnelle. Aussi convient-il de bien choisir vers quelles activités se tourner pour atteindre ces deux objectifs en gardant à l’esprit que le meilleur des sports de combat demeurera toujours celui dans lequel vous vous sentez le mieux.

Il est important de comprendre que tout sport de combat quelle que soit son origine ou sa philosophie peut, s’il est bien pratiqué, être utilisé dans une situation de combat réel. Certaines personnes gèrent mieux les situations stressantes que d’autres et parviennent à mobiliser toutes leurs capacités dans les moments critiques. Cette qualité est loin d’être universelle et le meilleur moyen de surmonter son stress est de rendre instinctif les techniques étudiées en club. Pour cela il faut trouver des cours dans lesquels le professeur, en plus d’enseigner la théorie, invite les élèves à la mettre en pratique ou mieux  encore, faire de la compétition. Bien que la compétition soit éloignée d’une situation d’agression réelle, il s’agit de la mise en situation qui enseigne le mieux la gestion du stress. Tout le monde craint de se retrouver face à face avec un adversaire sur un tatami ou un ring, aucun compétiteur ne peut se vanter de n’avoir aucune pression à livrer un combat. Bien que les compétitions soient encadrées par un corps médical et arbitral qui protège au mieux les participants, ce sont des milieux très anxiogènes qui permettent de s’habituer à la pression et de sa familiariser avec la panique.

Précision : – La partie théorique se compose de l’ensemble des techniques montrées par le professeur et répétées sans opposition entre les partenaires

– La partie pratique d’un sport de combat débute lorsque le partenaire devient adversaire et que le professeur donne pour consigne aux pratiquants de s’opposer dans un match (round de boxe, randori de judo…)

  1. Les sports de self défense

Systema, Aikido, Pencak Silat, Close Combat/Krav Maga

Comme le nom de la catégorie l’indique, il pourrait sembler au premier abord que c’est au sein de cette section qu’il convient de choisir son sport. Ces différentes disciplines ont pour philosophie de mettre leurs pratiquants dans des situations conflictuelles et de leurs enseigner les façons de réagir afin de se protéger. Bien que l’objectif visé par ces sports soit louable il faut se méfier d’un grand nombre de clubs qui ne se concentrent que sur la partie théorique du combat en dépit de la partie pratique. Une majorité de cours ne se déroulent que sur des phases de répétitions techniques sans qu’il y ait de réelle opposition entre les pratiquants. Bien que ces sports soit les plus spécifiques en matière de défense personnelle il convient d’assister à quelques cours avant de s’inscrire dans un club. Si les séances d’entrainements font l’impasse sur les affrontements entre pratiquants et ne se concentrent que sur des mises en situations théoriques mieux vaut s’orienter vers un autre club.

  1. Les sports de percussions

Les différents styles de Boxe (anglaise, française, chinoise…), Kickboxing, Muay Thai, Karaté, Kung fu, Tae Kwon Do

Ces sports enseignent l’art de combattre avec ses poings et ses pieds et se concentrent sur les échanges de coups entre pratiquants. Ces disciplines sont souvent difficiles à pratiquer pour les débutants puisque leur corps n’étant pas suffisamment endurci leur semble très sensible aux percussions. Passée cette période d’adaptation, il s’agit d’excellents sports de self défense puisque l’opposition y est importante et que les pratiquants craignent de moins en moins les coups au fur et à mesure qu’ils s’exercent. Ces disciplines peuvent parfois entrainer des lésions au cerveau en raison des percussions répétées au niveau de la tête, investir dans un casque de protection pour les entrainements n’est donc pas une dépense superflue, surtout pour les enfants.

  1. Les sports de corps à corps

Judo, Lutte, Sambo

A l’inverse des disciplines précédemment évoquées, les sports de corps à corps n’autorisent pas les percussions et se focalisent sur le combat debout avec pour objectif la projection d’un adversaire au sol. Il s’agit de styles différents de ceux précédemment évoqués mais qui permettent une protection personnelle tout aussi efficace. L’avantage de ces disciplines est que le risque de blessures est moins important que dans les sports de percussions, ce qui permet d’ouvrir l’entrainement aux enfants à partir de 5 ans. Il s’agit d’un excellent moyen d’apprendre à se défendre dès son plus jeune âge mais aussi de développer sa motricité chez les tous petits. Dans une proportion nettement moins importante que dans les sports de self défense certains clubs ne se concentrent que sur la partie technique et mettent de coté les affrontements durant les entrainements, il convient donc de les éviter pour les mêmes raisons que celles évoquées précédemment.

grappling

  1. Les sports de corps à corps avec soumissions

Jujitsu Brésilien, Grappling, Luta Livre

Dérivés des sports de corps à corps traditionnels, ces disciplines ont connu leur essor au début des années 90 et sont de plus en plus pratiquées à travers le monde. En plus de rechercher la projection de l’adversaire, ces sports ont pour philosophie la recherche de la soumission de l’opposant par une clef articulaire ou un étranglement. Il s’agit de disciplines uniques qui ont pour particularité de se focaliser sur le combat au sol et n’autorisent pas les percussions. Ce sont des sports d’une efficacité redoutable en situation réelle et qui permettent à toutes personnes de pratiquer la discipline étant donné le peu de traumatisme physique qui résulte de l’entrainement. Les enfants en bas âge peuvent également pratiquer la discipline mais les professeurs ne leurs enseigneront pas les techniques de soumissions avant qu’ils soient suffisamment matures pour les exercer sans risques (généralement vers 14 ans).

luta livre

  1. Le sport le plus complet

Les arts martiaux mixtes également connus sous l’acronyme anglais de MMA (Mixed Martial Arts) et appelés à tort combat libre ou free fight, sont la discipline la plus aboutie en matière de défense personnelle. Comme son nom l’indique, ce sport est un mélange de toutes les disciplines dont il a été question précédemment : les pratiquants peuvent aussi bien s’affronter debout avec échanges de percussions, se projeter au sol par des techniques de corps à corps et poursuivre le combat au sol via les techniques de soumission. Il s’agit du sport de combat le plus technique qui soit et à l’instar du triathlon, il développe chez ses pratiquants une polyvalence inégalée dans les disciplines martiales.

Les arts martiaux mixtes sont victimes depuis quelques années d’une propagande diffamatoire qui tente de les faire passer pour une discipline pratiquée par des sauvages. Cette mauvaise presse est en grande partie due à l’action de grandes fédérations d’arts martiaux qui font tout pour que leurs pratiquants ne fuient pas vers ce sport nouveau et si spectaculaire. Les compétitions de MMA sont interdites sur le territoire français mais pas l’entrainement, il est donc possible de le pratiquer en toute légalité dans un des 700 clubs français qui l’enseignent. L’interdiction des compétitions est due à « l’atteinte portée à la dignité de la personne humaine » : argument juridique de secours lorsqu’aucun moyen objectif ne permet d’interdire une manifestation et qui rappelle étrangement un arrêt du Conseil d’Etat du 9 janvier 2014 : « Société des productions de la Plume » plus connu sous le nom « d’affaire Dieudonné ».

Les personnes qui voudraient avoir des renseignements sur la pratique du : Jujitsu brésilien, Grappling et Luta livre

peuvent prendre contact en écrivant à
sports.civitas@laposte.net

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Le rugby, c’est pas mal non plus!!! lol

  2. Vieux Jo says:

    ah oui le rugby ! excellent sport de contact 😉

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com