Ils revendiquent le respect de leurs différences, ils veulent toujours plus de droits, ils s’érigent contre toutes discriminations à leur égard, ils pleurent médiatiquement dès qu’ils se voient moqués, et ils se moquent des catholiques !

En ce temps de GayPride institutionnalisées au niveau mondial par des gouvernements aux ordres de l’idéologie gaystapiste, les orgueilleux Lgbt en Italie se sont surpassés dans les actes blasphématoires ! Ils ont le goût du sacrilège…

Pour faire de la publicité pour cet événement qui expose sur la place publique les turpitudes de certains individus en mal de notoriété, l’association LGBT Omphalos de la ville de Perugia a usé d’une image blasphématoire de la Vierge Marie représentée sous les oripeaux d’une drag queen. La ville de Perugia, après la vive indignation suscitée par cette publicité offensante pour tous les catholiques, a quand même fini par retirer son parrainage à l‘association organisatrice du défilé homosexualiste.

Vengeance ? Volonté de nuire ? De choquer ? A peine conclu ce cortège d’exhibitionnistes, au cours d’une fête arc-en-ciel organisée par la même association LGBT Omphalos de Perugia, les protagonistes Lgbt récidivent dans la provocation blasphématoire : en chair et os masculins revoilà une représentation d’une Madonne revêtue en drag queen, comme dans la publicité incriminée. Les photographies sont visibles sur la page Facebook Be queer !

Les membres de Omphalos revendiquent pour expliquer leur geste, la liberté d’expression et de ne pas être discriminés. Pourtant ce sont les mêmes qui traînent devant les tribunaux l’avocat italien du Family Day (association de défense de la famille traditionnelle), maître Simone Pillon, en lui demandant 400 mille euros de dommages et intérêts, parce que ce dernier a mis en garde publiquement les parents sur les risques de la théorie du genre enseignée à l’école ! Voilà une liberté d’expression à géométrie variable selon votre « orientation sexuelle »…

D’un côté, pour ces modèles de vertu, doit être respectée une supposée la liberté d’expression qui se moque du sacré et insulte des millions de catholiques mais de l’autre côté ces mêmes personnes qui accomplissent de tels gestes sacrilèges interdisent aux autres d’exprimer la moindre contrariété face à l’idéologie du genre.

Si ce n’est pas de la violence que tout cela !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

20 commentaires

  1. Blandine says:

    Maltraitance pornographique d’un enfant lors d’une gay pride ! Vidéo a diffuser aux entreprises, associations etc… Les employés dans les entreprises sont obligés de se soumettre au charte du lobby LGbt sous peine de se faire remercier…Ce lobby tyranisme tout le monde dans les écoles, entreprises…
    Cette vidéo permettra de voir qui est ce lobby
    Ci-joint la vidéo terrrible d’un enfant victime lors d’une gay pride.

    Ci-joint le lien https://www.youtube.com/watch?v=kmfSzF2bn0c

    Ce lobby impose sa propagande partout : école, entreprise… ca

    Que Dieu vienne en aide à cet enfant !

    Toute dévouée en notre Seigneur Jésus Christ et sa Sainte Mère !

    • MA Guillermont says:

      Merci à vous Blandine , j’avais débuté le visionnage de cette séquence (je pense que c’est la – même ) , je l’ai stoppée dès que j’ai vu le jeune enfant (une grosse et laide femme l’y incite ) a entamer une danse de plus en plus frénétique …
      Immonde ..
      Alors je n’ouvrirais pas ce lien , ….trop douloureux pour un coeur .
      Mais que ceux qui acceptent ces abus sachent que nul d’entre eux n’échappera à la colère de Dieu .

  2. Paul-Emic says:

    Tout cela apparait dans différentes prophéties. Ça ne serait donc que le début.

    • MA Guillermont says:

      …Où la fin …
      Les actions secrètes immondes des hommes et femmes ( Sectes sataniques comprenant aussi des religieux , cardinaux et autres soeurs …tous d’affreux dépravés. ..) de ce temps sont connus depuis au moins 60 ans …
      Çela est dévoilé comme le dit l’Ecriture :
       » Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert et de secret qui ne doive être connu  »
      Luc 12:2
      « Ils immolent des victimes qu’ils m’offrent et ils en mangent la chair . L’Eternel n’y prend point de plaisir . Maintenant l’Eternel se souvient de leur iniquité et il se punira leurs péchés et ils retourneront en Égypte .
      Osée 8 :13
      Matthieu 10:26 :  » Ne les craignez point … »
      Marc 4:22
      Luc 8:17
      « L’oeuvre de chacun sera manifesté ; car le jour là se fera connaitre parce qu’elle se révélera dans le feu , et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun . »
      1 Corinthiens 3:13
      Etc…
      …Apocalypse 20:11-12
      Facile de tordre la Catholicité au nom de … la liberté d’expression …
      La Bible avait prédit la venue du Christ la première fois , elle annonce aussi le prochain retour du Christ …
      On peut rire …de beaucoup de choses …pour le blasphème contre Marie la Très Sainte Vierge de Jésus Fils de Dieu , il faudra rendre compte .
      De quoi frémir !

      • Vous avez raison de rappeler qu’il s’agit, avant tout, d’un blasphème contre la Mère de Dieu.
        C’est beaucoup plus que d’ « insulter des millions de catholiques » !
        « On ne se moque pas de Dieu » (saint Paul), et encore moins de sa Très Sainte Mère, ça N-S J-C le punit généralement dès cette vie.
        Rappelez-vous ces ordures de charlie-hebdo qui, pour la Noël, avait caricaturé la TSVM en couverture de leur torchon; quelques semaines plus tard, ils étaient tous liquidés.

        • MA Guillermont says:

          Oui … Rémi de Völn ,
          Satan travaille dans l’ombre , dans le secret se trouve la puissance des liens du péché .
          Mais quand tout est révélé à la lumière , les chaînes se brisent et la délivrance peut avoir lieu .
          Marie est REINE de Délivrance et l’adversaire le sait , les exemples bergogliesques en impriment l’empreinte de sa patte la signant de nombreux coups de ses griffes …rétractiles
          Jésus nous a donné Sa Mère , elle est notre , leur meilleure Avocate car le but du plan de Dieu n’est pas de nous angoisser voire de nous terrifier .
          Ces malheureux s’en prennent à la Tour la plus fortifiée de l’Armée Céleste , Marie Mère de Miséricorde .
          Au contraire !
          Vont – ils faire acte de repentance …avant qu’il ne soit trop tard ?

    • Sanfard says:

      @ Paul-Emic
      En effet j’ai bien peur que nous ayons encore beaucoup à souffrir, certain(e)s paieront par le sang leur Fidélité à Dieu..

  3. pamino says:

    « Les membres de Omphalos revendiquent pour expliquer leur geste, la liberté d’expression et de ne pas être discriminés. » Mais c’est idiot. Discriminer, c’est différencier, et le genre de discrimination d’eux-mêmes du reste de la population qu’ils favorisent est hautement offensif à tout citoyen normal, croyant ou non ; leurs nombrils ne sont pas différents de ceux de leurs concitoyens, eux aussi omphaliques. L’omphalolatrie est répugnante aux valeurs républicaines.

  4. horace says:

    Souhaitons que les maladie VIH et autres sida finiront par les décimer.

  5. Cyrano says:

    @ MCF 68,
    Vous aimez bien prendre des raccourcis, cela quand ils vous arrangent bien entendu.
    Le blasphème est bien une notion reconnue en droit fançais, quoi que vous vouliez bien en dire ou en penser, simplement les procès pour « blasphème » ont été abandonnés au profit de l’injure, discrimination, provocation, cela au nom de la « sacro-sainte » laïcité. Toutefois, vous ne pouvez nier que la définition du blasphème existe puisque prise en référence justement dans le Dalloz, afin de justifier l’abandon de ce motif lors de procès au profit d’un autre vocable.
    Dont acte.

    • Cyrano says:

      Interprétation abusive!
      Vous confondez – volontairement – le fait que le blasphème n’est pas en France pénalement puni avec sa soi-disant non-existence en droit.
      Le blasphème est en fait clairement défini, mais non reconnu (car touchant au sacré, au divin) au titre d’une possible condamnation sous couvert de la laïcité, ce qui induit que le motif de la sanction devient alors l’insulte, l’injure….
      D’ailleurs, vous admettez (tout de même) que le délit de blasphème est reconnu, mais rendu inapplicable! Ce qui induit fatalement une définition reconnue de ce délit!
      Beaucoup de lois existent et ne sont pas appliquées, irez-vous jusqu’à dire également qu’elles n’existent pas? N’oubliez pas qu’il s’en faut souvent de peu pour les « ranimer »….puisque non abrogées.
      Mais comme à votre habitude, vous faites du cas par cas selon que cela vous arrange ou non.

  6. Debra says:

    Les manifestations à la suite de l’attentat de Charlie Hebdo montrent bien que la République Française a sacralisé la liberté d’expression…
    On a le sacré qu’on peut, n’est-ce pas ?
    Le plus piquant étant le sacré de ceux qui se défendent de leur sacré…

  7. Cyrano says:

    Certes Debra,
    « Liberté d’expression »….mais LAQUELLE? et RESERVEE A QUI?
    force est de constater que cette fameuse « liberté » ne s’applique qu’à une certaine catégorie qui peut se permettre les pires outrages sous ce couvert, alors que d’autres malgré bien souvent des termes moins violents sont voués aux gémonies en raison de leurs idées réelles ou supposées.
    A part ce « petit » point de détail, on viendra encore nous parler « d’impartialité »….
    Curieuse et triste époque que nous vivons…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com