christophe lambert

Le comédien et producteur Christophe Lambert est aussi écrivain.

Son dernier roman, intitulé « Le Juge », décrit la violence qui ronge notre monde.

A l’occasion de la sortie de ce livre, Christophe Lambert a accordé un entretien au magazine Voici.

Au cours de cet entretien, Christophe Lambert a déclaré à la journaliste:

« Vous seriez étonnée par exemple de voir le nombre de pseudo hommes d’af­faires, de pédo­philes proté­gés, qu’on connaît, dans la poli­tique, la finance. Les affaires sont très vite étouf­fées… »

« Les exemples ­affluent: c’est comme quand on trouve des filles dans des caves à qui on file des gamelles comme à des chiens, qu’on bat, qu’on drogue; ou la petite qu’on vend aux enchères sur le dark Web, et des sites comme Silk Road où on peut trou­ver tout ce qu’on veut et qu’on met souvent des années à fermer! »

Si ces petites phrases n’ont été que peu reprises par d’autres médias, il n’en fallait néanmoins pas plus pour que l’étiquette de complotiste lui soit collée dans le milieu des journalistes.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

15 commentaires

  1. alsaco says:

    hé hé, les journalistes ne faisant plus leur travail, cela les dérange de voir qu’il y a des citoyens qui osent dire des choses qui dérangent, nous le savons bien que les journalistes sont pris par les c…lles pour un simple arrangement de fiscalité, dire que ces gens là ont une « carte de presse »

  2. Scoop!
    Christophe Lambert a changé de camp : après « Highlander » (des années 80), il passe dans le camp « des méchants complotistes » (des années 2000). Hou le vilain!

  3. queniartpascal says:

    et oui nos politiques nous dirigent,et,en plus ils sont pédophiles,et les médias sont complices car l’on ne mord pas la main qui vous nourris

  4. Solstice says:

    Ce ne sont pas des journalistes. Ce sont des agents de propagandes ! Quant à se faire traiter de complotiste, je trouve que c’est plutôt bon signe. C’est comme se faire traiter d’intégriste parce que l’on assiste à une messe canonique de Sainte Pie V.

    • Denis says:

      Merci pour votre rapprochement entre complotisme et messe tridentine!
      Mais j’ai trouvé bien plus écoeurant aujourd’hui dans les commentaires du nouvel obs à propos de « anti-ivg, Sos Tous Petits reprend du service ».
      Je vous le livre en entier, car tout peut être repris textuellement pour cet article sur la pédophilie, me semble-t-il

      « …. et dire qu’on fait la leçon aux salafistes !
      Fanatisme, obscurantisme, intolérance ont partout le même ennemi, au reste dénoncé par ce bon jeune homme qui n’aime pas la République : l’esprit des Lumières.
      Félicitons-nous chaque jour d’en être éclairés, et surtout défendons toutes ses conquêtes – de la liberté de conscience au droit à la contraception, du droit à l’IVG au « mariage pour tous » – avec l’acharnement qui convient.
      En allant s’il le faut jusqu’à paraphraser Saint-Just : pas de tolérance pour les ennemis de la tolérance !
      Combat républicain par excellence : il ne s’agit pas de méconnaître la liberté d’opinion, mais seulement d’empêcher que sous couvert de celle-ci, .on entreprenne de faire reculer le pouvoir législatif d’une démocratie laïque devant la légitimité supérieure dont se prévaudrait une autorité cultuelle et devant l’intangibilité et l’universalité que celle-ci, ou ses sectateurs les plus intégristes, entendrait voir conférer à ses normes.
      Didier LEVY »

      • Le rubicon says:

        @Didier Lévy Talmudise . Du Lévy Bernard Henry à la tarte à la crème . Normal, Ils se refilent le plat comme le fameux canard d’Air-France qui a des centaines d’heures de vol . Et, hélas, ces slogans accrocheurs sont plus efficaces que la flûte de Merlin l’Enchanteur.

        Au fait, cherche désespérément la sorcière de Salem « Frigide Bargeot » qui avait réussi l’incroyable tour de passe-passe de faire défiler derrière son derche, plus d’un millions de braves gens dans la capitale ! Exploiter la Bétise humaine, seule source inépuisable !

  5. isimax says:

    Tant qu’on n’aura pas réglé cette anomalie de journalistes subventionnés pal pouvoir, le 4ème pouvoir que sont les médias ne sera jamais q’un merdia. Dans une vraie démocratie, ce devrait être interdit et sanctionné’. Dans la république bananière que nous sommes devenus, l’oligarchie peut tout faire impunément.
    Courageux ou inconscient , Lambert !

  6. Il existe une solution pour en finir avec la propagande. Je vous invite à lire cet article de Pierre Rimbert intitulé « Projet pour une presse libre » : http://www.reseau-salariat.info/37f96c49935f90a8529a28acf72da923?lang=fr

    Mais c’est une solution anticapitaliste : elle va donc déplaire à la plupart des catholiques.

    • @ Eric, l’article de Pierre Rimbert est intéressant, mais à mon avis, il est purement spéculatif et il ne changera rien. Du reste, ce qu’il faut changer, c’est surtout le contenu, et cela dépend des mentalités plus que d’un « système ».
      Nous vivons dans une société qui est de toute manière capitaliste dans la mesure où elle est basée sur l’argent, et n’a plus rien de chrétien.
      Je me base aussi sur 3 phrases dans cet article pour en arriver à cette conclusion que s’il veut du changement (dans le bon sens), il faut travailler à rechristianiser la société (vous voyez le travail!). Les 3 phrases importantes à mon avis :
      – « l’information est pensée comme un bien public, mais produite comme une marchandise. »

      – l’Assemblée constituante de 1789 proclame que « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme » et que « tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement »

      – « Avec l’espoir de démentir enfin l’écrivain autrichien Robert Musil, qui déplorait il y a déjà près d’un siècle : « Les journaux ne sont pas ce qu’ils pourraient être à la satisfaction générale, les laboratoires et les stations d’essai de l’esprit, mais, le plus souvent, des bourses et des magasins. » (phrase de conclusion de l’article).

      Je crois que même l’auteur de cet article ne croit à aucun changement; c’est ce que laisse penser, en effet, sa dernière phrase de conclusion…qui n’est pas très convaincante ni vraiment…optimiste.

  7. gillic says:

    Dans notre ripoublique, il ne fait pas bon s’attaquer aux zélites qui profitent de leur situation pour se rouler dans le stupre de la pédophilie et autres saloperies du même genre! Un copain barman qui a travaillé dans nombre de grands hôtels parisiens m’a raconté toutes les turpitudes de ces zélites!! A vomir …… Il a changé de métier et est maintenant dans la protection rapprochée !!

  8. Maître Cube says:

    Ça confirme juste ce dont on se doutait déjà : « le milieu des journalistes » est pro-pédophile, défend les pédophiles ou est carrément pédophile.

    C’est comme le qualificatif « antisémite », brandi pour faire taire tout zèbre disant des choses vraies.

  9. demitrius says:

    complotiste : quelqu’un qui dit la vérité et qu’on veut faire passer pour fou. Ca prouve au moins que toutes ces élites commencent à baliser, car maintenant, les peuples sont de plus en plus au courant, car l’information n’est plus manipulée par les merdias à leurs bottes. Je pense qu’il n’a plus rien à perdre, et il a bien raison.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com